Aller à la recherche

novembre 2009

mardi 3 novembre 2009 15:41

je prie comme une baleine

le cétacé, échoué sur une plage, se souvient de la grâce avec laquelle il se jouait des profondeurs, de sa vitesse incroyable, de sa légèreté quand, immergé, il côtoyait les amis à branchies du monde des mers. Sa nourriture, il la trouvait à toutes les profondeurs et de bien des manières, mais le combustible se trouvait “ailleurs”. car si la mer était son univers, il devait sa vie à un “en haut”, il ne tenait sa survie qu’aux respirations choisies, de temps en temps, et surtout régulièrement.  L’humain partage avec les cétacés la nécessité d’aller respirer en hauteur, et le devoir de décider de s’aérer les poumons sous peine d’asphyxie Comme sa respiration de prière nécessaire n’est pas un...

Lire la suite

jeudi 5 novembre 2009 20:31

Horreur ordinaire (comme du papier de verre sur l'espérance)

Au jour où le secours catholique publie son rapport annuel, dans lequel il est question de nouvelles misères, je me mets à frissonner : en deçà des féminismes de haut vol se dévoile les nouveaux lieux de la pauvreté, loin des scandales grandiloquents en millions, on passe sous des barrières de honte… on aurait un peu envie de faire comme François Morel, mais pour de vrai. réécrire autrement, en moins froid, en moins noir. C’est fou ce que cette pauvreté peut se taire, se terrer. On ne la voit pas, on ne l’entend presque pas, dans notre monde où tout le monde va bien et peut consommer. Il y a bien ces quelques SDF qui squattent à l’entrée de l’Eglise ; mais qui sont ceux qui glissent sans...

Lire la suite

dimanche 8 novembre 2009 12:29

j'ai peur de m'ennuyer

Il faut que le café soit serré. Très. Et en quantité. La nuit a été courte. Et le sommeil profond quoique tardif. Pendant que l'excitant passe dans la machine, je remballe mon sac de couchage, je plie le canapé. Il est 8 heures. Je ne devrais pas être là. Je devrais être chez moi. Autant la journée de jeudi avait été exigeante, entre les réunions et les célébrations, donnant lieu aux rassurantes courses en accélération qui laissent croire qu'on est réellement nécessaire, autant celle du vendredi promettait d'être apaisée. Du nécessaire, certes, mais en doses moins forcées. Au programme donc, des courses, un enregistrement, un groupe confirmation, éventuellement passer aux impôts, reprise de...

Lire la suite

jeudi 26 novembre 2009 19:06

où il est encore question de lumières

                                     ...

Lire la suite

dimanche 29 novembre 2009 20:20

le rendez-vous raté

Ça aurait pu être parce que j’ai perdu mon téléphone pendant plus de 24 heures. Il a dû sonner, mais je l’avais mis en mode absolument silencieux. J’ai essayé de m’appeler. Rien. D’autres ont dû le faire aussi, ils sont tombés sur mon message enregistré il y a tant d’années !  Entre le train, le squattage dans des maisons parisiennes, le métro, il pouvait être n’importe où. Il aurait fallu le désactiver. C’est fou ce que ce machin peut prendre comme importance. Les données qui sont dedans sont certes copiées sur le PC (au cas où), les messages sont toujours accessibles depuis le site web (ce qui me permet de les trier quand ils sont trop nombreux et de les écouter par ordre d’importance),...

Lire la suite

David dimanche 29 novembre 2009, 20:20 les mots pour le dire 12 commentaires

lundi 30 novembre 2009 19:56

l'éclat fugitif de la beauté

Je me souviens de la première photo que j’ai encadrée. Une tulipe, rouge, en macro. Les feuilles de l’arrière plan s’étaient étoilées dans le flou en octogones réguliers. Composition gentille. Ce n’était que de la technique. Mais avec un réflex tout manuel, Ricoh, et sans prévisualisation, j’en avais été fier. Et je l’avais offerte. Je ne me souviens pas de tous les autres clichés, des centaines sans doute, plus peut-être. Je ne saurais même pas dire où ils sont maintenant. Sauf déjà quelques portraits, de famille, pour les fêtes. Plan serré, une attention à restituer, à rendre la beauté. Classique. Je me souviens qu’à Bali je ne faisais pas de bonnes photos. Rien de probant pendant la...

Lire la suite

David lundi 30 novembre 2009, 19:56 les mots pour le dire 7 commentaires
Page top