Aller à la recherche

mars 2013

vendredi 1 mars 2013 06:50

les doigts dans le nez

acheter un billet d’avion au pied du Merapi en 20 leçons laisser le portable et le téléphone charger toute la nuit puis de bon matin, allumer les deux, brancher la connexion sur la 2G indonésienne trouver le site de voyages low costs laisser l’ordinateur mouliner, la connexion est digne d’un fax trouver le vol, cliquer, attendre remplir les champs du formulaire, réaliser qu’il faut un numéro de téléphone local, courir fouiller dans son sac pour retrouver le numéro noté sur un bout de carton relancer le téléphone parce que la connexion s’est essoufflée sortir son portefeuille, inscrire le numéro de sa carte bancaire, valider, prier pour que ça ne plante pas ça plante, reprendre au 4. ça...

Lire la suite

lundi 4 mars 2013 14:22

le songe d'une nuit d'été

La force de ceux qui ont de la culture, mais je veux dire vraiment  de la culture, c’est qu’ils peuvent voir des ponts, des échos, des miroirs là où le péquin moyen ne voit que la surface des choses. Genre, dans le théâtre balinais ou javanais. J’aime beaucoup la musique, je goûte la délicatesse des gestes ou leur force, et leur justesse, j’entrave un peu l’histoire, je vibre de concert, et toute cette beauté me fait encore plus aimer l’homme, et Dieu. Bon. Mais Shakespeare là-dedans ? De Shakespeare, je ne connais rien. Je crois avoir lu sur le frigo d’Elodie des magnets reprenant les insultes les plus savoureuses issues de ses pièces, mais ça doit s’arrêter là. Pire, je n’ai jamais vu une...

Lire la suite

de l'improbable

partager sa chambre pendant cinq jours au pied d’un volcan avec un acteur du TNP qui excelle au pencat silat. rencontrer des jeunes brillants, qui se donnent totalement dans l’engagement, du ménage quand la pluie submerge la scène, à l’accompagnement des plus jeunes, de la confection des costumes à la préparation de la semaine sainte, du jeu rigolard des “rustres” à la perfection du wayang orang le soir qui suit, de l’accompagnement de chaque instant dans la simplicité et le sourire aux heures passées à l’hôpital se retrouver à un wayang kulit de luxe au pied de Borobudur, organisé par la mohammadya en présence d’Amien Rais, chef d’un parti musulman assez raide,  vivre cinq jours en pleine...

Lire la suite

vendredi 8 mars 2013 03:24

photo de profil

ce moment avant que tout ne commence… ce moment où la danseuse commence à disparaître derrière son personnage ce moment …...

Lire la suite

vendredi 15 mars 2013 09:30

32 000 km plus tard

Paris Londres 1h, Londres Singapour 14h, Singapour Batam 1h30 de bateau, Batam Jogyakarta 2h, Jogya Bali 50 minutes, Bali Maumere 2h (avion à hélices), Maumere Larantuka 3h30 de voiture, et retour jusqu’à Bali, Singapour, Londres, Paris, Caen, Saint Lo, Cherbourg… et transits passablement rallongés par les intempéries et toutes ces heures m’ont ouvert des univers encore inconnus… chez les javanais du pied du Merapi, à l’Islam en dialogue avec la culture du volcan… ou plus connus comme le petit temps passé avec l’Arja de Keramas… les villages qui descendent sur la plage pour Melis… et il faut encore que je digère l’expérience inédite à Florès, en terre chrétienne, en terre loin de Java. C’est...

Lire la suite

David vendredi 15 mars 2013, 09:30 regard partagé 3 commentaires

si t'es pas sage...

joie des coups de main par des jeunes formidables, pour une célébration un peu importante, ils t'aident, efficaces, disponibles, ajustés à tout installer, et ranger, au pied levé. ils ont alors forcément le coup d'œil pour les trucs qu'on a fini par oublier de regarder, parce qu'on effrôle des yeux chaque chose pour y reconnaître le lieu utile sans poser le regard, attentif, amusé. par exemple, sur le tableau des clés: cette clé, LA, elle sert à quoi? - Ben, à punir les enfants pas sages, naturellement. #messesupercalmedésormais #rigalade...

Lire la suite

David vendredi 15 mars 2013, 22:19 franchement, parfois on se demande un commentaire

samedi 16 mars 2013 07:57

ai-mez-vous

quelques mots, quelques notes, et une bouffée de poésie... Fichier audio intégré tidaataaa tadadaam. ...

Lire la suite

David samedi 16 mars 2013, 07:57 les mots d'un autre 7 commentaires

dimanche 17 mars 2013 10:27

Tu nous guideras aux sentiers de vie

La place et le rôle méconnus de Jésus dans la Trinité?  au cœur de la circulation intra trinitaire de l'Amour Divin, il aide aux processions de l'Esprit Saint... pardon... , mais il faut dire que cette statue d'un Jésus à la truelle faite maison trônait au milieu d'un rond point devant un couvent de religieuses de Larantuka... Or en Indonésie, pour ne pas laisser un planton la tâche de surveiller la circulation, il n'est pas rare qu'on installe à sa place une petite statue qui ralentira le conducteur un peu scrupuleux......

Lire la suite

David dimanche 17 mars 2013, 10:27 franchement, parfois on se demande 3 commentaires

jeudi 21 mars 2013 18:03

traces

C'est triste à reconnaître, mais on n'a pas toujours la lucidité heureuse. Elle a la fâcheuse tendance de se laisser colorer par l'heur du moment et pousse souvent le contraste de nos introspections circonstanciées loin de la tendresse et la douceur du Christ de l'Evangile Prenez la foi, par exemple... soumise au néon un peu blafard d'un jugement un peu raide mon attachement au Christ peut me paraître bien souvent de façade un crucifix posé sur le mur blanc de mes convictions visible, solide, mais ne me traversant pas assez en profondeur. Dans ces moments de fausse lucidité louvoient les tentations de laisser tomber ce crucifix, le déposer, de continuer sans :    "j'ai essayé, Seigneur,...

Lire la suite

David jeudi 21 mars 2013, 18:03 les mots pour le dire 8 commentaires

samedi 23 mars 2013 12:57

je marche dans l'autre sens que la terre

C’est l’histoire d’un homme. C’est l’histoire d’un homme en Russie, plongé au cœur de ses deux histoires mouvementées, celle d’avant et celle d’après le mur, le bloc… un homme qui aurait pu, comme tout un chacun, baisser la tête, courber le dos et se laisser porter par le mouvement, cherchant à survivre au mieux, à se laisser flotter dans le système, accusant le coup de la violence du communisme, ou du libéralisme acharné. Seulement voilà, cet homme-là a dans le cœur, le vrai cœur, un projet un peu fou, monter un film sur le personnage fascinant, embué de pouvoir et de lascivité qu’est Catherine de Russie. Et il cherche, dans les mécanismes du soviétisme, les espaces flous où un brin de...

Lire la suite

David samedi 23 mars 2013, 12:57 les mots pour le dire 3 commentaires

l'arja ou l'art de disparaître

dans la série, on n'apprend jamais rien de ses petits aléas, je devrais savoir qu'il est inutile de prendre des photos des Balinais en spectacle ils disparaissent parfaitement derrière leur personnage en revanche, pendant le processus, la répétition, le maquillage ou le juste avant, on les voit peu à peu s'effacer alors puisque j'ai fait l'erreur de prendre des photos sans arrêt, vous pouvez rencontrer des acteurs-danseurs-chanteurs de l'arja et pourquoi pas les reconnaître, avant-avant-pendant. certains étaient déjà dans les photos précédentes....

Lire la suite

David samedi 23 mars 2013, 19:42 regard partagé un commentaire

lundi 25 mars 2013 14:04

je vais parler à ton cœur

Il l'avait notée en rouge dans son agenda... la date à ne pas manquer, du même rouge que le cœur brûlant qui semble l'illustrer... Vu que ça tombe tous les ans au même moment, il était sûr qu'il n'allait pas l'oublier mais on ne sait jamais... et il faut marquer le coup. La fiole d'huile essentielle parfumée, ce cadeau d'une si chère gratuité, est dans la poche de son beau costume, celui des fêtes. Et il est presque guilleret. On en fait tout un fromage, la vie semble presque tourner autour de cette date, ce quatorze-février alors que finalement, c'est un peu pareil que d'habitude, mais en plus solennisé, avec les mots qui vont avec et ça donnera du souffle pour chaque instant de l'année.  ...

Lire la suite

David lundi 25 mars 2013, 14:04 les mots pour le dire 14 commentaires

mardi 26 mars 2013 21:44

petit air annuel de sacristie

mais sans vraies photos, j'étais trop plongé dedans, dans les mots échangés, dans l'espace restreint dans cette petite foule en blanc, fraternelle mais serrée, en attente, sans assez de distance pour bien regarder, ou alors un peu avant que ça se tasse...

Lire la suite

David mardi 26 mars 2013, 21:44 regard partagé 3 commentaires

chemin de croix

avez vous parfois deviné la justesse d'une expression sans savoir bien l'expliciter? avez-vous goûté les mots de graphite, de mantille, de graviers de l'orage?   avez-vous buté sur une œuvre d'art, l'émotion explosant les mots pour la raconter? avez-vous été saisi à revers par un mystère, déployant une force complètement inattendue? avez-vous déjà été tenté d'hurler contre Dieu au moment de l'infâme et de l'injuste? avez-vous déjà préféré la rosée au déluge? avez-vous consenti à ne pas comprendre dans l'instant, à vous poser au milieu d'un texte pour le laisser vous écorcher? alors filez chez votre VRAI libraire (et pas chez Amazon) Attention, si vous cherchez, à l'arrache, un chemin de...

Lire la suite

David mardi 26 mars 2013, 22:19 les mots pour le dire 9 commentaires

mercredi 27 mars 2013 13:30

Audace pastorale de vieux

A force de se le répéter, cette évidence fait son chemin jusque dans les choix les plus prosaïques, un prêtre est un homme de frontière, ou, pour mieux dire en ce temps prépascal, de passage... Frontière entre un monde et un autre, entre l'appel et la réponse, entre le royaume des cieux et l'aujourd'hui des hommes, profondément marqué par les deux. ça le brûle et le rend vibrant ! En lui, jeunes et vieux se réjouiront ensemble... De temps en temps, ça finit par nous tourner les sangs. Quand Stéphane Lemessin, star des maisons de retraite (pardon Stéphane ),  fait du "questions pour un champion", François Bessonnet, entre deux vomis (pardon François), régresse dans un parallèle...

Lire la suite

David mercredi 27 mars 2013, 13:30 franchement, parfois on se demande 5 commentaires

rouleau d'exultet

un peu par snobisme, ou par sens du clin d'œil historique, mais aussi pour la simplicité et la beauté de ce moment où seul le cierge pascal illumine la nuit de notre foi, j'ai imprimé une icône à l'envers, et le reste du texte de l'exultet pour samedi, puis l'ai enroulé... et comme je n'avais pas de cordon pour clore ce rouleau tout nouveau, j'ai dégoté, dans mes tiroirs, une croix de profession de foi. Passer par la  croix pour accueillir la joie pascale, finalement, ça me va. une fois la croix passée, il s'épanchera peu à peu sur l'ambon, la table de la Parole......

Lire la suite

David mercredi 27 mars 2013, 16:00 les mots pour le dire 6 commentaires

vendredi 29 mars 2013 10:09

A la mesure

une chasuble dorée, cinq autres chasubles, une dalmatique assortie, un voile huméral satiné, sept patène et coupes, treize calices, trois corporaux, treize purificatoires, trois fioles d'huiles consacrées, une croix de procession, un encensoir, une carafe à vin, deux bouteilles de Monbazillac, un antependium balinais, une représentation de l'agneau pascal de Cluny, une lectionnaire et un évangéliaire, un missel, sept cents hosties, deux grands ciboires, quatre chandeliers, deux candélabres, six cierges d'autel, une croix d'autel, quelques bouquets, une cane et une bassine en cuivre... le beau au service de la liturgie du jeudi Saint, l'entrée dans le triduum, les trois jours qui élargissent...

Lire la suite

David vendredi 29 mars 2013, 10:09 les mots pour le dire 16 commentaires
Page top