dimanche 8 novembre 2015

Jazz in Saint Pair

Petit concert de Jazz à la maison… toujours un peu sombre, on ne se refait pas.

DavidLerouge2015-43

DavidLerouge2015-40

DavidLerouge2015-41

DavidLerouge2015-44

DavidLerouge2015-42

DavidLerouge2015-50

DavidLerouge2015-52

DavidLerouge2015-51

DavidLerouge2015-45

DavidLerouge2015-46

DavidLerouge2015-48

DavidLerouge2015-49

DavidLerouge2015-53

mais faut dire que c’était éclairé à l’envers. De la jolie lumière sur mes murs, pas trop sur les musiciens, à qui ça allait bien.

dimanche 1 novembre 2015

Dix-sept ans

IMG_20151031_173606

Il est 17h00, premier  novembre et le soleil se paie le luxe de fondre vers la mer dans un ciel sans nuage de température douillette. Personne n'a de pull, des chiens de marque gambadent sur la plage, des petites filles de deux-quatre ans en robe au genou jouent poliment sur le sable, un groupe de jeunes soupire des 2h30 qu'il faut encore depuis l'aéroport de Marrakech pour atteindre je ne sais quoi, d'autres s'interrogent si la totalité de leur iPad se voit bien sur l'écran de la télé. Je suis assis sur un bout de digue, les pieds dans le sable, trait noir d'un curé sans urgence sur le feu d'une plage aisée.

IMG_20151101_164601

Un peu avant moi, un type avait des chaussures à semelle rigolote. Je réalise plus tard que ce sont mes propres empreintes. L'air est doux et la compagnie choisie.

Le livre aussi. Dix-sept ans, de Colombe Schneck, proposé par @LB2S. Les dix-sept d'une jeune fille de famille aisée et libérée, parisienne et sans souci, qui verra son monde déstabilisé quand elle se découvre enceinte à la veille de son bac.

Elle avorte. Sans tourment.

Et pose des décennies plus tard les résonances de ce non-événement dans la femme libre qu'elle est devenue.

IMG_20151101_170054

Pas de morale dans ce récit, pas de conclusion édifiante ni de militance, mais une enfance adolescente ébréchée par le prix d'une liberté qu'on croyait absolue alors qu'elle est d'insondable profondeur...

Vibrant.Juste. Délicat.