Aller à la recherche

lectures estivales

Durant mon escapade méridionale, un petit bouquin tout teinté de vert occidental a plombé mes poches: deux récits autobiographiques d'Alain Rémond, le chroniqueur de la Croix et de feu la page "Mon Oeil" de Télérama. Comme sous un ciel à haubans, il laisse vibrer les souvenirs et les émotions de son enfance, dans un patelin non loin du Mt St Michel, souvenirs dorés de maison qui tient par le papier peint, de cour et de jardin, d'aventures en tribu dans les bois, de famille catho, unie et atypique dans ce monde d'après guerre. Mais le ciel à haubans suppose des nuages où il se dessine. Point de ciel uniformément bleu dans ces marches de Normandie, mais des ombres avec lesquelles il faut petit à petit composer, construisant un adulte émotif, émouvant, et mouvant. Le style est fluide, et parfois décalé, avec quelques clichés, mais la quête de l'identité est une marche aléatoire où chacun des pas ne conduit pas nécessairement là où il semble aller.

et pour impressionner votre libraire, donnez lui directement le numéro ISBN: 2757803158

Commentaires

1. Le lundi 6 août 2007, 00:00 par David
sinon, je viens de terminer HP the seventh, petit marathon de lecture anglaise autiste sur les pelouses du parc pas loin... de grandes scènes cinématoformatables, de l'émotion, de l'action, des bons sentiments, des rebondissements, de la morale de bouquin pour enfant, des morts, des pas morts. On en causera avec ceux qui l'ont lu. Jusqu'au bout. dédicace à PhMt qui m'a fait commencer cette série.
2. Le mardi 7 août 2007, 00:00 par houssin laurent
Je profite d'un ordinateur sous Windows pour te laisser un petit coucou...
3. Le mardi 7 août 2007, 00:00 par David
finite incantatem
4. Le vendredi 28 septembre 2007, 00:00 par David
inutile de lire les opus suivants. pénibles et autoscrutateurs.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top