Aller à la recherche

la grâce des commencements

Comme tout un chacun le sait, depuis le mois de juin, mon voisin prend de la hauteur, il grimpe efficacement les échelons et prend du galon; chaussures à bout carré, chemises moins bigarrées, appartement sous clé, il est devenu un prêtre heureux et sûr de lui, à l'humour certes toujours aussi discret mais de plus en plus efficace et décadent. Gare à vous qui le croyez jociste inoffensif ou qui sous-estimez son oeil et son oreille... il ne le montre pas, mais il sait rester sensible à la cocasserie, le concernant ou pas. Le bougre a même osé se demander récemment dans un billet ce que je roulais, pour qui je roulais, ou si je ne risquais pas de rouler sous les tables en compagnie de piliers de bar...

La grâce de l'ordination est finalement surprenante, qui sublime une nature fantasque et imprévisible, résistante à toute forme de catégorisation... Néanmoins, en bon aîné dans le sacerdoce, avant de le laisser aller plus avant dans sa découverte euphorique de la vie merveilleuse des prêtres, je ne saurais trop lui conseiller de ne pas sous-estimer ces quelques considérations trouvées dans le nécessaire dictionnaire de la bêtise de Bechtel et Carrière, qui ternissent passablement l'éclat des commencements, et rhabillent l'enthousiasme de celui qui voudrait déplacer des montagnes. N'oublie pas:

"la décadence religieuse n'a d'autre cause que le séminaire"

Joseph Peladan, La science de l'amour, 1911

J'ai acquis la conviction qu'un grand nombre de prétendues vocations sacerdotales n'ont point d'autre origine, d'autre mobile que la paresse et la gourmandise.

Justin RIEL, le curé mis au défi et à l'ordre, 1883

Certes, quelques lectures pieuses auront raison de ces rabats-joie. Garde ton enthousiasme jeune Padawan, crois-en les vieux qu'ont de l'âge! il y en aura toujours pour avoir de vilaines pensées.

tsss

Commentaires

1. Le jeudi 20 septembre 2007, 00:00 par David
dessin de je sais pas qui, photo de Gilles Blassignac
2. Le vendredi 21 septembre 2007, 00:00 par fred
 laisse-moi deviner... Toi ça serait sans doute plus par gourmandise que par paresse...
3. Le vendredi 21 septembre 2007, 00:00 par Jean Christophe
La joie des commencements.... voilà sans doute ce qui manque à mon ministère ! Quand je pense que je ne cours plus à toutes ces réunions passionnantes que seule l'église sait nous donner. Après cette rentrée pastorale où mon curé n'apprécia pas que j'ose dire que la réunion du soir était vraiment plombante !, j'ai raté la rentrée des Ecoles Privées !!! Jeune confrère, je compte sur toi pour m'en faire un résumé passionnant !
4. Le dimanche 23 septembre 2007, 00:00 par NO NAME
le curé qui lit Prayboy ... ! génial ! (je vais la garder celle là ) bonne semaine !
5. Le dimanche 23 septembre 2007, 00:00 par NO NAME
                 Bonjour David! 
6. Le mercredi 3 octobre 2007, 00:00 par Amélie Heurtaux
Mais ra-len-ti-ssez ! Les paroissiens, comme les autres, ont besoin de modèles (oups) en forme, alertes, mais calmes...
7. Le jeudi 15 novembre 2007, 00:00 par David
petite découverte: le Péladan délateur est membre (fondateur?) des Rose-Croix. ceci explique cela.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top