échiné, éreinté, exténué, flapi, fourbu, halbrené (vx), harassé, las, moulu, recru, rendu, rompu, roué; et (fam.) claqué, crevé, esquinté, pompé, vanné, vaseux, vidé.

Grâce aux joies de la fatigue exponentielle, aux quelques heures de sommeil non réparatrices, à la multiplicité des célébrations de Noël, anticipées, et aux conséquences des atermoiements dans la rédaction des cartes de voeux, il y a eu peu de billets ces derniers jours, révélant par l'écrit une fadeur lancinante qui n'est pas sans rappeler quelque légume que nous avions en salade ce midi, et dont je ne suis pas friand.

" L'endive en tant que vivante apologie herbacée de la fadeur est l'ennemie de l'homme qu'elle maintient au rang du quelconque , avec des frénésies mitigées, des rêves éteints sitôt rêvés et même des pinces à vélo. L'homme qui s'adonne à l'endive est aisément reconnaissable, sa démarche est moyenne, la fièvre n'est pas dans ses yeux, il n'a pas de colère et sourit au guichet des Assédics. Il lit télé 7 jours. Il aime tendrement la banalité. Aux beaux jours, il vote, légèrement persuadé que cela sert à quelque chose " Pierre Desproges.

Commentaires

1. Le samedi 22 décembre 2007, 00:00 par NO NAME
MDR par la définition de Desproges!
2. Le dimanche 23 décembre 2007, 00:00 par Claire
Mais était-ce l'authentique Perle du Nord ?  J'aime bien l'endive sous toutes ses formes...Desproges a oublié une des caractéristiques de l'endive: elle verdit à la lumière.  J'espère ne pas en faire autant !!! Bon courage pour la dernière ligne droite..Un petit thé bien chaud ?  Claire.
3. Le mardi 25 décembre 2007, 00:00 par Amélie Heurtaux
"LOL !" ;-) chic chic chic, j'ai l'impression que l'endive se multiplie dans le coeur et l'esprit de beaucoup ces temps-ci...mais heureusement qu'il y a toujours notre Desproges national pour que les sourires s'esquissent malgré la fatigue...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.