Aller à la recherche

64,79891 milligrammes

Si le monovitrage saint-lois était amplement suffisant pour les aléas du climat méridional (le "Sud" commence à Valognes suis-je en train d'apprendre à Cherbourg), le même monovitrage commence à révéler ses faiblesses depuis quelques jours, depuis que le vent qui souffle normalement obstinément de l'ouest, vient  brusquement de virer vers un "nord est" inhabituel et frisquet.

Il fait frais, donc, et le vent s'immisce dans les interstices... chahutant le vélocipédant, et faisant virevolter loin du clavier bloguesque la plume sensible tant aux hautes pressions qu'aux dépressions du calendrier. La plume envolée, victime d'un zéphyr capricieux, le blogueur dépassé dut se résoudre pendant quatre jours au silence.

Mais le grain, que l'on salue ou que l'on veille, ne manque pas de s'immiscer dans les rouages les plus huilés de mes nouvelles activités. Forcément, tout d'abord, au creux des sinus, il vient déposer ses petites perturbations pour que les frimas et les ondées du dehors puissent trouver un écho heureux jusque dans les prémices d'un rhume généreux...

Point ne suffisait d'altérer ma santé, c'est un grain de folie qui s'est emparée de l'aumônerie vendredi dernier. Au lieu de passer une paisible soirée à siroter un cognac tout en critiquant les dernières idées saugrenues de Michel Onfray entre trentenaires fringants, ce sont quatre-vingts olibrius (olibrii?) qui ont animé la soirée, au rythme de l'"Eye of the Tiger" et de sorties donnant du punch à la soirée... Beau lancement d'année, donc, plus bruyant que raisonnable, mais prometteur de joyeuses soirées.

Dès le lendemain, retour aux bases, et messe de rentrée de l'enseignement catholique, toute simple, pour mettre un grain de sel et de sens dans les agendas tout frais (eux aussi). Nous étions plus que prévu, avec 100% des directeurs du secondaire et des aumôniers, et un pourcentage un peu moins important chez les parents et les jeunes, naturellement...

Toute cette débauche d'énergie, de souffle venait comme en écho soyeux au week-end déraisonnable mais sans ondées à Paris autour de Benoît XVI avec 130 jeunes manchois au milieu d'une foule ni papolâtre, ni moribonde. Il y aurait beaucoup à dire sur cet événement, sur la profession de foi dialoguée en français, sur le podium où les prêtres faisaient décor, sur la sobriété des matériaux utilisés, sur les défilés millimétrés des gendarmes pour la sécurité, les ministres à la réserve républicaine, ou les homélies de semaine du pape fort discret... Mais ce que je retiens, c'est un grain de sable dans l'organisation bien huilée. La procession de sortie s'avançait prélatement et paisiblement, comme il se doit, quand les prêtres du décor ont commencé à dévaler les marches pour s'approcher du pape, et tout en le ralentissant au grand dam des services de sécurité, le saluer simplement. Cette procession qui doit être de loin la plus mal organisée de toute l'histoire des rassemblements papaux était pour moi le signe d'une communion dans la simplicité de l'instant, membres d'une même église et témoins, ensemble d'une même foi, d'une même joie. Ce n'était pas télégénique, c'était vrai.

Finalement, un grain de ce genre, de sable, de pluie, ou de folie, ça finit par promettre de belles moissons. Je vais retourner écouter la météo marine pour connaître les avis de grand frais, ça peut toujours être utile.

 

"Le commerce de grains semblait avoir absorbé toute son intelligence. S'agissait-il de blé, de farines, de grenailles, de reconnaître leurs qualités, les provenances, de veiller à leur conservation, de prévoir les cours, de prophétiser l'abondance ou la pénurie des récoltes, de se procurer les céréales à bon marché, de s'en approvisionner en Sicile, en Ukraine, Goriot n'avait pas son second. "...
Balzac... crédits photo Jonathan Mabire/François Lesauvage

Commentaires

1. Le mardi 23 septembre 2008, 00:00 par Eliette
tu parles d'un soirée... c'était ma première ben je peux te dire que je vais tout faire pour ne louper aucune séance!!!
2. Le mardi 23 septembre 2008, 00:00 par David
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah! J'attendais 20h05 sur France Inter pour écouter la météo marine, mon grand moment de poésie nocturne, et y en a plus. Pour le déplacement de Daniel Mermet, ça rouspétait, pour la météo marine, personne n'en parle. On nous spolie, on nous bafoue.

donc:
1/ Situation générale le mardi 23 septembre 2008 à 12h UTC et évolution:Dépression très creuse prévue 974 hPa entre l'Islande et le Groenland demain à 12UTC, puis se comble lentement sur place.
Anticyclone 1033 hPa au nord-ouest immédiat de l'Irlande se déplace vers le nord-est, prévu sur les Shetlands demain à 12UTC, puis évolue peu.

2/ Prévisions par zones valables jusqu'au mercredi 24 septembre à 18h UTC:CASQUETS,OUESSANT Nord-est 4 à 5 localement 6 sur CASQUETS. Mer agitée. Pluies éparses.
3. Le mercredi 24 septembre 2008, 00:00 par Anne-Clair​e
"On" me signale que le lien ci-dessous n'est pas accessible à tous...en voici donc un autre ici.
Ma contribution s'arrêtera là...à vous, profs de maths, de physique, lettrés ou pas...commentez !

4. Le mercredi 24 septembre 2008, 00:00 par Anne-Clair​e
Faut aller voir ici et vous comprendrez beaucoup mieux la subtilité.
et ça fait combien de grains dans un kilo de sel, de folie, de sable ou de flotte ?
5. Le mercredi 24 septembre 2008, 00:00 par NO NAME
Je comprends pas le titre ? qui peut m'expliquer ? mais quel beau billet.
6. Le mercredi 24 septembre 2008, 00:00 par caroline
Il y a tant à dire aussi sur ce silence merveilleux qui nous a tous unis à Dieu consciemment ou non, sur l'humilité de Benoît 16 qui nous a mené à la prière plus haute que nous, sur cette différence véritable avec Jean-Paul 2 qui au départ nous a surpris et qui finalement nous prouve que le Seigneur est bon et n'abandonne pas ses brebis... tout le reste semble en effet grain de sable, de folie ou de pluie car l'Eternel est tellement plus grand...
7. Le jeudi 25 septembre 2008, 00:00 par Isabelle
"sur le podium où les prêtres faisaient décor" bah, faut bien qu'ils servent à quelque chose

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top