Aller à la recherche

un homme est mort

je n’ai eu ni l’heur de le connaître, ni même de le lire. Je ne l’ai jamais croisé, ni même vraiment étudié. Bien sûr, j’ai passé quelques heures dans l’université où il a excellé, le temps d’une divine liturgie, bien sûr, un jour, j’ai été touché par quelques uns de ses textes, c’était même le cas ici (clic)… Olivier Clément est mort, et la France perd un grand théologien. Elle en a perdu d’autres, elle en perdra encore, d’autres viendront, et comme lui, laisseront des traces dans l’histoire de la pensée. Ce qui me paraît particulier avec Olivier Clément, c’est justement son parcours si peu linéaire. Originaire d’un milieu athée des Cévennes, il se cherchera beaucoup, s’égarera profondément, se convertira radicalement, trouvant dans la contemplation de la Trinité des théologiens orthodoxes le lieu de son cheminement spirituel.

Olivier Clément, par sa vie, vient nous redire que toute vie spirituelle est reçue, et choisie. Le lieu de notre naissance et de notre enracinement ne détermine ni l’ampleur, ni la générosité avec laquelle l’entrelacs de nos branches se développera. Il y aura tant à puiser dans le sol de notre passé, dans l’air du jour, dans l’espace, dans la lumière. Il aura traversé des mondes si souvent parallèles, et tissé entre eux des chemins de paix.

un homme est mort, mais il laisse la place de continuer dans la paix le chemin tel qu’il l’a initié. A deux pas de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, un espace reste ouvert.

Commentaires

1. Le vendredi 16 janvier 2009, 00:00 par Isabelle
Un espace où rendre grâce, ensemble.
2. Le vendredi 16 janvier 2009, 00:00 par David
pas loin de vouloir la mort... C'est au bord du suicide qu'il trouvera un chemin de foi... enfin d'après ce que j'ai pu comprendre du texte que j'avais mis en ligne (lien dans l'article) et les articles de la croix en ligne. Vous m'avez fait douter, Fifi, je me demandais même si ma plume n'avait pas rippé. Je maintiens!
3. Le vendredi 16 janvier 2009, 00:00 par Fifi
Que voulez vous dire, David quand vous dites: il "s'égarera profondément" ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top