Aller à la recherche

T'es pas un vrai catho, tu ne me ressembles pas!

Le catholique de campagne est croulante, chevrotant des cantiques de 1970 dans une église poussiéreuse  en compagnie de 3 consœurs arthritiques et médisantes, autour d'un vieux curé résistant dans sa saxo sale.

le catholique de ville est jeune, cadre et dynamique, il prie les bras levés et admire son jeune et sémillant curé, à la pointe de l'audace pastorale dans son col romain impeccable. Mais comme il a choisi sa paroisse, il va mieux.

le catholique de la JOC ne doit pas vraiment être catholique puisqu'il ne prie pas, ne met pas de polo Vicomte Arthur et ne descend pas dans la rue quand on veut interdire un festival à Montmartre

le catholique du Renouveau n'a pas lu l'Evangile ou alors en piochant au pif dedans, il s'inquiète pour son groupe d'adoration, alors que des hommes ont besoin qu'on leur tende la main, non pour une obole mais pour les relever

le catholique de l'opus dei ne ressemble pas à ce qu'en dit le Da Vinci code, quoique...

le catholique qui se marie à l'église n'en est pas un, sinon, il reviendrait plus souvent. C'est un profiteur qui veut un joli mariage. d'ailleurs, il bafouerait presque le sacrement.

les vrais clichés sur les cathos sont peut être plus dangereux et irritants, quand ils viennent d'un alter ego, mais pas comme moi!

plutôt que de dire des grossièretés sur le catholique qui ne me ressemble pas
je préfère les rassembler.

Commentaires

1. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:17 par David

remarque, en matière de clichés, j’ai pas fait le tour… parce que même entre paroisses parisiennes, je suis sûr que ça commente sec!)

2. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:27 par Manue

Celui-là, je vais le bloguer, David, il y a deux phrases en particulier qui me touchent. Et rien ne m’a fait sourire.

3. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:27 par Guîta

Quelle belle supplication… ! oui, je le pense réellement!
Bon courage David!
je me permets de dire, en connaissance de cause….

que le KTo lambda est plein ... de préjugés ( peut être, moi, ma première?)

alors agis en ce sens c’est une belle apothéose que tu te donnes!
Guîta … une petite brebis …

4. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:35 par AncillaDomini

Huhu !
Ben y a pas qu’à Paris, que ça commente… ;-)

Je peux rajouter une catégorie, Mon Père ?
Le *catholique qui prie à genoux à l’offertoire* est un pharisien figé dans sa bigoterie passéiste, qui se martifouette en tremblant devant l’Enfer et rêve à un âge d’or maurassien. Il aime bien la messe en latin parce que l’or et les dentelles lui flattent agréablement la vue.
D’ailleurs, s’il n’a pas encore rejoint son ami le *catholique intégriste* (le même, mais en pire), c’est parce qu’il obéit au doigt et à l’oeil, comme un bon petit soldat du Pape.

Ceci dit, sur le *catholique qui se marie à l’église*… touché ! (honte sur moi !)

5. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:52 par koz

Je suis pas dedans, euh, je suis pas dedans, euh, je suis pas dedans…

6. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:53 par AncillaDomini

Ah bon ? Zut, il manque encore une catégorie !
Alors, Koz, c’est quoi la vôtre ?

7. Le mercredi 16 septembre 2009, 23:58 par David

vite, quelqu’un pour me coller un gros cliché sur Koz! quand je vous disais que j’en avais oublié!

8. Le jeudi 17 septembre 2009, 00:36 par Guîta

Désolée …. Koz, ne te connais pas encore … alors stp présente toi @ moi via David… ! Merci!

perso… j’ai vraiment du mal à me “cloisonner” dans une ” tranche ” de KTo” et ne veux surtout pas le faire … !!!! …
oui , suis un peu ..marginale, je le sais, ainsi est faite la vie!

qu'en dis-tu David???
9. Le jeudi 17 septembre 2009, 01:37 par Nitt

Ah, moi je suis épinglée par AncillaDomini !
Koz va être difficile à catégoriser je crois… Il faudrait savoir dans quelle paroisse il va !

10. Le jeudi 17 septembre 2009, 02:31 par Paul

David, manifestement certains ont du mal à saisir le 2nd degré de vos propos.

AncillaDomini : y’a aussi des cathos qui prient à genoux quand tout le monde prie à genoux et debout quand tout le monde prie debout.. bref, qui reçoivent la liturgie au lieu d’en faire un lieu de puissance personnelle.

David : pour compléter votre tableau ironique, vous pouviez ajouter les lectures de chacun.. de la Vie à FC, de Golias à Prions, de Magnificat à Communio :)

11. Le jeudi 17 septembre 2009, 07:24 par David

rassurez vous, Paul, ancilla domini a bien le sens du 2nd degré… et c’est vrai que dans la série des clichés que les cathos ont sur leurs frères et soeurs, celui qu’elle propose, je l’entends aussi, et il manquait carrément. Je soupçonnerais presque de l’autodérision! ;) Remarque, il en manque sans doute encore beaucoup… 

et Paul, je ne veux pas parler des lectures, parce que ceux qui lisent Golias/la Nef/la PQR/Libé/la Vie/la Croix/TC/FC/les lettres de Taizé/croire/panorama/pélerin/les publications du groupe Bayard/celles d’Edifa/celles de l’Emmanuel… sont vraiment pas des gens comme nous. Ce sont pas de vrais chrétiens. ;) Sans parler de ceux qui lisent des livres!

ce billet n’a pas pour objet de croquer toutes les séries de cathos, pour s’y reconnaître (même si je me demande bien quel est le cliché que les cathos posent sur le catho mainstream, koz) mais plutôt comme le soulignait justement ancilla domini, de réaliser que nous aussi nous en avons / propageons. Moi le premier, bien trop souvent ! le “je” de la fin du billet est donc un peu rhétorique… Prenez le pour vous!

Guîta, Manue, ne rentrez pas dans une case, ce n’est pas la question, mais cherchons cette communion et on va se bouger un peu pour désactiver nos gros clichés… on a l’impression de faire de la philosophie grecque: quelle est l’essence du catho, quels en sont les accidents

(ah oui, il manque aussi le “jeune” qui vient presque jamais à la messe, en tout cas jamais dans notre paroisse, il se contente des messes des jeunes!)

12. Le jeudi 17 septembre 2009, 07:58 par yayon

bien dit!!!!

faisons des ponts, effaçons un peu ces images persistantes et que parfois on entretien sans le vouloir (ou un peu quand même) .
Merci David de mettre le doigt avec douceur et humour sur une réalité que l’on doit travailler au quotidien mais que déjà accepter et en être conscient et vouloir évoluer est le signe que déjà Dieu est au travail ^^

(je te renverra pas à des BD assez explicatives sur la façon d’être paroissien non? oh et puis si ;) j’perds pas une occasion de faire de la pub pour un copain hihihihi ça peut toujours servir à ceux qui passent par là )

http://www.mariamultimedia.com/Default.aspx?Contexte=View&Param=ViewKey:VueWebKey_Article_Popup)&Action=&IDModule=001

http://www.mariamultimedia.com/Default.aspx?Contexte=AfficheResultatRechercheAvancee&Param=TitrePage:Recherche

hihihihi

13. Le jeudi 17 septembre 2009, 08:44 par Edmond Prochain

J’aurais bien quelques idées pour Koz, mais j’ai un peu la flemme aussi…
En tout cas, je note que nos conversations ont su t’inspirer quelques morceaux de cliché supplémentaires, David ! Je t’avoue que j’ai parfois tendance à trouver ces “tribus” attachantes dans leurs codes… pour peu qu’elles n’occupent pas leur temps à se décrier les unes les autres.

Pour l’anecdote : un jour, je suis allé filer un coup de main à des cathos visiblement pas de ma “tribu” (non, vous ne saurez pas laquelle !). On se présente, j’explique d’où je viens… Et là, le type en face me sort : “Ah, tu es un (comme ça) ! Ça veut dire que pour toi, nous on fait (ça), et (ça) et (ça), alors !”
Les trois critères cités étaient hautement négatifs ; le gars s’est imaginé que parce que j’avais les codes d’une tribu, j’avais nécessairement une vision déplorable de lui ! (In fine, il avait donc une vision déplorable de moi…)
Je ne pensais rien de tout ça, mais pour le coup il m’avait fait une drôlement mauvaise impression…

14. Le jeudi 17 septembre 2009, 09:25 par pierrot

Ah ah le cliché du prêtre de campagne dans une Saxo sale est erroné : Le notre roulait en Fiat Panda sale.
L’article est très amusant en tous cas, ça vient surement du fait que les clichés en question sont parlants… Bon rassemblement, je vous suis !

15. Le jeudi 17 septembre 2009, 09:34 par syboule

voilà voilà … j’habite à la campagne, dans un coin perdu , où notre curé de 48 ans est super dynamique, très jeune d’esprit et d’âge …
je ne suis pas encore croulante …j’ai lu une grande partie de la bible , et j’aime le Renouveau… je connais l’opus Dei et cherche encore des personnes qui ressemblent au Da vinci code (remarque j’ai pas lu le bouquin !)
Bref le monde est effectivement fait de cliché …
l’essentiel n’est-il pas de d’aimer le Christ , de faire le bien et d’éviter le mal …???

Merci pour cette article … il est très parlant (malheureusement!)

16. Le jeudi 17 septembre 2009, 10:56 par panouf

tu as oublié les tacles entre tradis et chachas!!

17. Le jeudi 17 septembre 2009, 11:28 par Jean-Baptiste Bourgoin

Il faudrait ajouter la catégorie du catho jeune en campagne, entouré de grand-mères croulantes, se plaisant à leur ouvrir la porte, et pestant intérieurement contre l’équipe liturgie à chaque messe et se promettant à chaque fois qu’il ne s’y reprendrait plus.

«le catholique du Renouveau n’a pas lu l’Evangile ou alors en piochant au pif dedans»

Celle-ci m’a particulièrement faite rire :)

18. Le jeudi 17 septembre 2009, 11:29 par Le chantre

Tous ces clichés sont plus ou moins exacts. Mais, si nous allions plus au fond des choses, chaque fois, ces clichés disparaîtraient d’eux-mêmes. Si nous étions des êtres plus théologiques et non des consommateurs d’idées il serait plus facile de dialoguer. Nous savons tous que si Dieu est au bout de nos expériences il n’existe pas. Pour que nos ténèbres deviennent lumière il nous faut enfin abandonner les “Lumières”. le regard socio-psycologique tue l’être qui est en nous et dans l’autre. Les bons sentiments n’ont jamais sauvé personne. Nous sommes héritiers d’une longue tradition qui nous a rendu libre. Heureux sommes nous. Critique, rebelle, toujours mais libre vis à vis du monde qui ne sera jamais, par nature ici-bas, ni rebelle, ni critique. Faire semblant de penser que la modération évite la confrontation née du péché originel est une douce illusion qui nous revient comme un effet boomerang. Qui fait l’ange fait la bête, Pascal plus que jamais d’actualité. Bien à vous

19. Le jeudi 17 septembre 2009, 13:34 par David

@yayon. tu as tout compris. en revanche pour ce qui est de ton hésitation, “finalement non” : les liens ne fonctionnent pas!

@Edmond: j’ai même repensé à ton billet sur les églises où tu traînes à la campagne, c’est vrai… et je trouve ta dernière phrase ABSOLUMENT délicieuse. C’est exactement ça!

@Pierrot: Pierrot? LE Pierrot? mince. Déjà que tes oreilles ont dû siffler quand Emmanuel Pic m’a parlé de la famille ‘R’, cet été… et maintenant, j’apprends que les curés du fond de la côte d’or n’achètent même pas français! quand je vous disais que tout fout l’camp! Dis, dis, il avait une veste élimée ou pas?

@syboule: ah mon Dieu, mais tu es un être transgénique? si on ne fait pas gaffe, avec des gens comme toi, même les clichés les plus éculés ne tiendront plus et tout le monde va perdre ses repères.

@panouf: je ne vois ABSOLUMENT pas de quoi tu parles ;) (on notera une certaine appétence pour les absolument en majuscules)

@jean baptiste Bourgoin: un jeune à la messe, en province, au delà du périphérique ? tu as dû te tromper!

@le chantre: les clichés sont imprécis, comme vous le soulignez si bien… et personne ne rentrerait dedans si on se donnait la peine de jeter un oeil sous la surface des choses, et des gens. ça demande un peu de temps et énormément de bonne volonté… et comme le démontre avec habileté Edmond, cette bonne volonté s’évanouit quand on se sent soi-même catalogué!

20. Le jeudi 17 septembre 2009, 15:23 par AncillaDomini

@ Paul :
Félicitations, vous venez de mettre les pieds dans le plat ! ;-)
Qui vous dit que prier à genoux, même quand les autres sont debout, est forcément une revendication ?

@ Koz :
Vous ne perdez rien pour attendre ! Le “catho mainstream” n’existe pas. Moi, je me considérais comme “mainstream” jusqu’à ce que je découvre que ce “mainstream”-là était un “conglomérat d’immondes fascistes réactionnaires” aux yeux des autres prétendus “mainstream”.
D’ailleurs, c’est assez drôle de constater que suivant ses interlocuteurs, la même personne est tour à tour “intégriste”, “moderniste”, “protestantisante”, “ultraconservatrice”, “chacha”, “traditionnaliste”…
Quand vous n’avez pas d’étiquette à vos propres yeux, vous les avez toutes sans exception aux yeux des autres ! ;-)

21. Le jeudi 17 septembre 2009, 17:20 par David

ancilladomini, on appellera ça l’effet JMJ: vous êtes au milieu d’une foule de 3 millions de personnes, et vous êtes fier! vous avez vraiment l’impression d’avoir une bonne appréhension de l’Eglise, et sur les grands écrans, ça donne, et vous y êtes. 7

sauf qu’en vrai, à Marienfeld, ou Czestochowa, c’est surtout les 500 personnes autour de vous que vous entendez! la foule ne crie pas assez fort pour se donner à entendre à 3 millions en même temps.

22. Le jeudi 17 septembre 2009, 17:27 par Laurence

Je me demande quelles catégories on peut trouver, ailleurs que chez nous… En Asie… Aux Etats-Unis… Si le paysage est aussi divers et balaye un peu toutes les classe sociales et culturelles…

23. Le jeudi 17 septembre 2009, 18:31 par claire

Catholique de ville qui prie les bras baissés, c’est moins fatigant…

24. Le jeudi 17 septembre 2009, 19:12 par David

@Claire: ne m’en parlez pas… ma ville est toute petite et j’élève les mains pendant au moins toute la prière eucharistique!

@laurence: ooooooh oui, il y aurait beaucoup à écrire. A vu de nez, déjà, comme ça, en Indonésie, un petit truc sur les communautés de chinois, les “Perseketuan Doa”, souvent en initiales d’ailleurs, les frater, les romos… mmmh. ça pourrait être un joli billet encore. Non, non, je ne dois pas, je vais me faire gronder par B. point n’est besoin de continuer encore. Le message est passé!

25. Le jeudi 17 septembre 2009, 23:23 par do

Eh! quand j’étais chacha, j’ai lu TOUT l’Evangile et plein de récits de la bible …à mon fils, en plus -quand il était encore consentant, du moment que je racontais une histoire le soir- .
Et maintenant, je ne sais même plus ce que je suis, avec ma voiture tunnée, les pélérinages qui se sont taris, le groupe de prière qui s’est arrêté et qui recommence, mon chapelet qui marche plus, les bénédictin(e)s qui sont trop cool-les capucins aussi d’ailleurs- et plein de trucs pire encore…

Et si un chrétien, c’était quelqu’un qui pouvait évoluer?

26. Le vendredi 18 septembre 2009, 00:18 par Le chantre

Au delà du respect infini que je puis porter à chacun nos réflexions ne sont-elles pas trop sentimentales? Il est assez pénible de lire beaucoup de réactions “ad hominem”. Soljenitsyne, notre maître à tous, au moins je l’espère, a bien dit qu’il fallait élever le débat chaque instant. Que le piège en occident est l‘“a” théologie rampante. Que veut dire évoluer? Même s’il ce mot est préférable en tous points à celui de révolution si horrible! Benoît XVI nous indique si bien la voie à suivre. Avançons loin de ce catholicisme desséché et desséchant, moralisateur et souvent primaire! Est-ce si loin des pensées de Péguy et autre Bernanos? Prenons le temps d’adorer! Ne soyons pas iconoclaste et admirons les images les plus belles que nous donne l’art chrétien. La musique plus encore nous oblige au passage dans un au-delà qui est notre seul avenir possible. Pour le reste…

27. Le vendredi 18 septembre 2009, 19:13 par Isabelle

Depuis qu’en trois jours je me suis fait traiter de traditionnaliste et de dangereuse progressiste, et ce pour les mêmes gestes, attitudes et choix, je rigole des étiquettes…

28. Le vendredi 18 septembre 2009, 22:36 par David

le rire me semble un bon départ, pour en sortir! ça évite les ulcères de ceux qui se prennent trop au sérieux.

29. Le samedi 19 septembre 2009, 17:11 par pierrot

Ah ah pour la veste élimée je ne me souviens pas, mais on va dire que oui si ça peut appuyer un peu le folklore !
Quant au père Pic je n’ai toujours pas eu le privilège de le rencontrer !

30. Le mardi 22 septembre 2009, 12:32 par Anne-Laure

Et pour Koz (entre autres), pourquoi pas le catholique blogueur ? Qui se prétend mainstream, réagit au quart de tour au moindre écart des médias et fait partie d’une obscure entité surnommée les légions du Pape ?
L’image est géniale, piquée dans FC non ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top