Aller à la recherche

canonisons saint valentin

Il y a des saints que la liturgie oublie tous les ans. Heureusement , la société – laïque – est là pour honorer (contre honoraires) Saint Emilion, Saint Estèphe, Saint Exupéry et Saint Valentin, qui va d’ailleurs occuper nombre de fleuristes et de restaurateurs demain. Fête de l’amour, fête des amoureux, fête du chocolat et des fleurs, fête incontournable pour certains et irrespirable pour d’autres avec en prime un Valentin, saint de son état, qui n’a rien à voir avec la fête. D’ailleurs, il est de notoriété publique qu’Eglise et amour ne font pas bon ménage. Elle interdit tout, trouve tout mal, et ne parle que de mariage.

Mais après tout, ce mariage, ne vient-il pas justement célébrer et orienter, donner du temps et de l’avenir à nos sentiments ? Il porte le cadre de la relation (fidélité, désir de vie pour la vie, liberté), il est parole et engagement, il est un lien, précieux, qui se déploie dans le temps. Le jour où on se marie, on n’a aucune idée de ce qu’on va vraiment vivre. On s’aime, complètement, passionnément, follement, au point de s’engager pour la vie, mais cette relation, dans ces règles, va aller grandissant, de plus en plus profond, de plus en plus subtil. L’amour n’est pas aboli par le mariage et par le temps, il s’accomplit. C’est le sens de l’Evangile de dimanche 13, qui parle aussi d’adultère, histoire de rigoler (faites gaffe à vos yeux). La rencontre du Christ vient accomplir, déployer jusqu’à son achèvement, sa perfection, la loi et la règle de la Bible. Parce que c’est ça la fin de l’amour : faire grandir jusqu’à l’achèvement. Tout le reste n’est que conjectures.

image_thumb4

Commentaires

1. Le vendredi 11 février 2011, 14:01 par Corine

Ouah!!! J'adore ce paragraphe sur le mariage: tout ce qui est écrit là, c'est plus que vrai: le lien précieux, le passionnément puis le "faire grandir jusqu'à l'achèvement", avec le temps. Je sais avec qui je vais partager ce texte ! Encore un merci ;-)

2. Le vendredi 11 février 2011, 14:04 par David

et hop. J'avais raison de le publier aujourd'hui: http://www.kipa-apic.ch/index.php?p...

et j'en profite pour me réjouir que le "plugin" permettant l'accès aléatoire à d'anciens billets ait été mis à jour. il se trouve donc à nouveau dans la colonne de droite des billets. Enjoy

3. Le vendredi 11 février 2011, 14:40 par Tigreek

(HS) Oui mais ça "casse" ton thème... La typo n'a pas été faite pour ce widget-là :P

4. Le vendredi 11 février 2011, 15:09 par Vio

Excellent, les Bd sont très bonnes et le petit paragraphe sur le mariage très très beau.J'aime le "va aller grandissant ". Programme de toute une vie !!!

5. Le vendredi 11 février 2011, 18:44 par yayon

J'avoue que ce jour là, il me sort pas les yeux (les fameux!), j'avoue que le povre Valentin n'a pas de chance avec moi, je l'aime pas c'est comme ça, il a qu'a pas se la ramener tous les ans.

Mais j'avoue que le parallèle avec l'évangile de dimanche (sur lequel je suis en train de plancher avec "âme de feu" dans les oreilles pour l'atelier d'éveil à la foi de demain) avec ton billet je me dis que finalement c'est un sacré Challenge d'aimer un jour dans sa vie, c'est vrai quoi un jour, un jour unique... un miracle même ne nous permettrais pas d'aimer UN SEUL jour, c'est contagieux cette maladie là, en général quand on aime... c'est pour le meilleur souvent le pire mais surtout pour le meilleur.

J'aime la légerté avec lequel tu nous rappelle que ce n'est pas rien d'aimer, que le mariage n'est pas rien, que l'engagement n'est pas rien...

soudain je me surprends à rêver de connaître ça un jour, donner sa vie, complètement, pleinement, ne rien garder, AIMER!
Tu me réconcilierais presque avec ce (povre) saint qui n'a rien demandé pour être fêté ce jour là.
MErci

6. Le vendredi 11 février 2011, 18:52 par Corine

D'accord avec Tigreek, pas drôle ton lien. Je ne garde que le billet.Très bien le billet: envoyé déjà à des futurs mariés, des jeunes mariés et même des vieux mariés ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top