vous voulez vraiment qu'on disparaisse du débat public ?

image_thumb2

C’est marrant. J’avais toujours imaginé que c’était lié à Pâques, tous les ans… mais ça doit être plutôt le début du printemps qui veut ça. La saison du “Pan dans la gueule” “Mange ça” “T’es pas encore parti?” “tu pourrais pas cesser un peu d’exister?”, etc. L’année dernière, le postulat de base était que tous les prêtres étaient des violeurs d’enfant potentiels, voire actifs. Avec une préférence pour les petits garçons. En aube. Dans les sacristies. Parce que voyez vous, le célibat, l’abstinence ne peuvent conduire qu’à une chose : le viol, l’abus sexuel, et si ma chasuble était en bronze, vous entendriez... L’hallali avait été sonné juste avant le retour des cloches, et ce fut un festival de doutes organisés sur le thème “protégeons les enfants”. Tout le monde y allait de son couplet, de son expérience (et là c’est grave, on ne le dira jamais assez : ça reste un drame) ou de son “on dit”, de son opinion et de son fiel. Point de retenue, jusque dans les médias les plus sérieux happés par la vague, au point de faire retentir un “appel à la vérité” signé par plus de 30 000 internautes. Bref, il ne faisait pas bon être curé. On m’avait même interviewé, plus (sur radio France) ou moins bien (ailleurs)…

Ces jours-ci, ce ne sont plus les “curés” qui prennent cher. Ceux là ne font que parasiter les fonds publics pour financer leurs cultes moyenâgeux. Non, le thème est plus ‘positif’, c’est la laïcité. Une laïcité sans dialogue, une laïcité d’opinion, de posture, une laïcité qui exclut par principe de tout débat public celui qui, lobotomisé par les idées religieuses, devrait en être partie prenante, le croyant, seul ou en société. On le soupçonne de manœuvrer, de récupération, de spoliation… On lui dénie tout droit à la parole puisqu’elle le concerne, et vise éventuellement à l’évincer.

Et pour l’instant, ce sont les tribunes et les commentaires qui fleurissent. Le bon droit a ses règles, notamment celle de “tous les coups sont permis”. Agressivité sans borne contre les croyants qui sont décérébrés, pompent le trésor public, lançant des prières démodées vers un ciel vide qui les castre de ce qui fait la vraie vie, la vie d’aujourd’hui. Qu’un croyant ose répondre, il se fait massacrer. Que les responsables des religions prennent la parole publiquement pour ne pas limiter le sujet à une récupération politique, et les boucliers se lèvent contre. Le principe de la laïcité et des relations entre religions et Etat ne doit être débattu et décidé que par des personnes qui ne sont pas croyants, et pas concernés.

alors:

Laissons la question du sens à la société dans son anonymat ; laissons la se donner à elle même les paroles qui la stimulent, laissons aux impôts le soin de toute la solidarité nationale et internationale, laissons les supermarchés nous indiquer ce qui est bon, beau, et vrai, laissons à des holdings anonymes d’actionnaires la morale sociale et politique, laissons Durex nous apprendre à aimer, laissons aux pompes funèbres la facture pour gérer la mort, laissons Fun Radio dire ce qui fait du bien aux ados, laissons au supermarché religieux la joie de dire que tout se vaut, laissons aux médicaments le soin de taire la souffrance, et aux anxiolytiques celui de la camisoler, vendons les églises, virons les curés qui ne sont intéressés que par leurs propres affaires, laissons à Michel Onfray le plaisir de penser à notre place, aux éligibles le devoir de nous caresser dans le sens du poil, aux tentateurs celui de laisser libre cours à nos désirs les plus égoïstes; humiliez le désir de votre grand mère qui voulait mourir en conformité avec ses convictions, ça ne change plus rien, elle n’est plus, pacsez vous pour rompre plus facilement, laissez tomber la conscience, ça fait mal, laissez encore plus tomber le pardon, il est injuste, n’engagez le dialogue qu’avec ceux qui en sont dignes, ceux qui ne croient pas en autre chose que vous.

Mais aussi : interdisez aux chrétiens l’engagement au sein de la société, près des prostituées, des mères seules, des sdf, des pauvres en tous genres, déniez à tous ceux qui ont des convictions d’agir en leur nom.

Et donnez-moi 60€ de l’heure quand je vous reçois, j’accompagne vos enfants dans leurs projets, vous accueille 6 heures pour votre mariage, pour l’enterrement de votre grand mère, payez l’assurance de mon implication, louez le bâtiment à clocher à partir de 1000 €, sans parler de l’orgue, prenez rendez vous, et vous serez facturés,

Obligez moi à me marier, à renoncer à mon obscurantisme, peut-être même à mon altruisme, interdisez moi de prier, de soutenir, de parler. Limitez la question du sens à la sphère individuelle, et vous aurez le plaisir d’entendre plus souvent la réponse de ce collégien à l’un de ses camarades. Il venait de perdre un proche. L’autre lui dit: j’aimerais pouvoir t’aider, et si tu veux, je vais prier pour lui. “Pas besoin, je gère tout seul”.

Bon courage.

Blogdavidlerouge-102

et surtout, n’oubliez pas de réduire l’autre à ce que vous savez de lui, ça simplifie le réel. Et si jamais vous devez prendre une décision pour toute la société, ne vous embarrassez pas du dialogue avec les concernés. vous savez mieux qu’eux ce qui est bon.

Commentaires

1. Le lundi 4 avril 2011, 12:49 par David

Notez bien, on n'est pas les seuls à porter la question du sens, hein... m'enfin, c'est quand même un peu beaucoup le sens de notre prise de position dans la société, avec en prime une option préférentielle pour les pauvres, et le choix de ne pas réserver tout à ceux qui en ont les moyens...

et puis allez lire le dernier billet d'Emmanuel Pic sur sacristains, ça fait du bien. on peut même rigoler pendant 10 minutes avec l'illustration:
http://www.sacristains.fr/2011/03/3...

2. Le lundi 4 avril 2011, 13:12 par Corine

Tu as raison avec le retour du printemps, il n'y a pas que du soleil bien éclairé sur les ondes et ailleurs. Sauf ici. Ton billet: excellentissime.

3. Le lundi 4 avril 2011, 14:56 par taloche

Tombée sur ce blog au hasard des liens, Dieu que je ne regrette pas!
Vraiment au top ce billet, ça m'a curieusement évacué toute mauvaise humeur.

Merci mon père, merci, pour cet article certes, mais surtout de votre sacerdoce et de votre courage quotidien.

Et puis, c'est la luuuutteuh finale...

4. Le lundi 4 avril 2011, 17:21 par do

pourquoi c'est comme ça que je vous aime le plus ?!?

5. Le lundi 4 avril 2011, 18:08 par David
Si la première partie de ce billet rouspète vainement (depuis une semaine) contre la place des chrétiens dans le débat public, entre radicaux qui crient très fort, et gestion de crises en tous genres, on ne peut se résoudre à ce qu'on réponde à notre place à la question de la laïcité. Elle est souhaitable pour autoriser la prise de parole de tous dans le débat public. Ce qui me choque finalement, avant tout, c'est la réduction de la vie chrétienne à sa partie cultuelle, alors qu'elle est force de transformation de la société, avec et pour elle. Notre prise de parole, notre gratuité et altruisme, la défense de convictions sont nécessaires à la vitalité du débat, non pas pour agréger avant tout à la foi, mais pour faire avancer toute la société vers le Royaume de justice et de paix promis. C'est le sens de ma 2e partie. 
6. Le lundi 4 avril 2011, 18:10 par yayon

Et pan voilà ce qui arrive quand on énerve trop "el padre" il devient tout rouge (oui ok celle là elle était facile :p ) et il se fâche. ET nous on se fâcherait bien avec lui d'ailleurs!

Merci David, merci d'être de ces prêtres qui malgré tout tienne bon la barre, qui continue de croire et d'exercer son ministère du mieux qu'il peut avec foi espérance et charité. Parfois nous ne sommes pas assez conscient de tout ce que vous faites, ce que ça représente alors ce soir je te le dis MERCI.

une petite union de prière pour la route ? hihi

7. Le lundi 4 avril 2011, 18:23 par Edmond Prochain

Pas grand chose à dire ou à ajouter de bien intéressant... Je voulais juste te dire que j'étais passé, que j'avais lu, que je comprenais ton coup de gueule.
Voilà, c'est fait.

8. Le lundi 4 avril 2011, 18:49 par François

Ne nous énervons pas David : tous ceux qui vocifèrent "A la laïcité !!" (ou Hallali-cité,par peur d'une Allah-licité...)... avant l'approche d'élection importante. Tous ceux là continueront de profiter grassement du 15 août, de la Toussaint, du Jeudi de l'Ascension, des lundis de Pâques et de Pentecôte, sans oublier Noël...
Tous ceux là crient pour le moment, mais un autre jour ils ne se priveront pas de sonner au Presbytère pour le décès d'un proche, le baptême d'un gamin, etc... ou d'aller voir leur imam, leur rabbin ou leur pasteur pour une occasion soi-disant 'ponctuelle' et privée.
Tous ceux là sont bien heureux (mais ils ne le savent pas) de voir ces chrétiens (et ces hommes et femmes d'autres confessions) donner leur temps pour les défavorisés, les brisés de la vie qui ne viennent pas sonner aux portes de ces messieurs-dames...
Et merci pour ce billet.

9. Le lundi 4 avril 2011, 18:54 par David

François, c'est exactement ce que je voulais dire dans la 2e partie. Et si ce n'est eux, ça sera donc leur frère.

@Edmond, merci.

@yayon: pas de quoi se fâcher vraiment, mais nécessité de soutenir une place dans le débat.

10. Le lundi 4 avril 2011, 19:56 par Else

Je passais par là...Et voilà, je me trouve comme partout où je vais ...décalée . Je peux comprendre ce billet, mais pourquoi être constamment sur la défensive? En tant que catholique pratiquante, je ne me sens ni "empêchée" de parler, ni de dire, ni de témoigner ; je ne vois pas où sont ceux qui nous interdisent le débat , le dialogue ? IL n' y a pas que des Michel Onfray...La parole commune des responsables des cultes en France a été divulguée dans les médias. Puis, j'en ai assez des 'nous ' ...'eux' ... Nous sommes tous des personnes avec nos vies différentes, nos héritages, nos croyances ...Faisons preuve de souplesse, d'écoute ...Tentons de rejoindre l'autre là où il est ...etc etc
Dans notre paroisse( un village pas très ... comment dire ...enfin, assez replié ) un nouveau prêtre ( africain) , vient d'arriver . Même s 'il trouve la paroisse bien "compliquée" ( à cause du diacre et non à cause des gens ), cela se passe bien .
Bien à vous et bon chemin vers Pâques! Brigitte.

11. Le lundi 4 avril 2011, 20:05 par David

et pourtant ça pourrit aussi vos soirées en famille et entre amis, non? ... Pourquoi, parce que ça nous place justement à l'écart de ce qui nous fait vivre. là est le "eux" et "nous". Le débat tel qu'il est proposé n'est pas fait pour construire mais se défendre, et en ce sens je ne le partage pas. Il est excessivement éloigné de ce que nous portons comme chemin. Néanmoins, il faut "répondre", entrer dans le dialogue, et se mouiller au delà de la prise de parole individuelle. On se fait houspiller par des parangons de la disparition des religions, et parfois même accuser sans preuve. Alors dans ces cas là, dans les cas où au lieu de poser une histoire à construire en commun, on pose un débat d'idées destructrices, je ne suis pas solidaire.

je finis par regretter de commencer mon billet par gueuler un bon coup. Cette partie du texte date d'une semaine. je ne l'ai maintenue que pour permettre à certains, dont moi, de faire droit à la colère d'être réduit à la portion congrue de ce qui nous fait vivre habituellement. Une fois la colère passée, décalons le débat, et redisons ce que nos vies peuvent apporter au monde et à ses questions.

PS:quand vous aurez du temps, vous pourrez découvrir que le coup de gueule n'est pas trop mon mode d'expression. Il est en revanche le seul qui fasse réellement florès. Parlez de Dieu, de foi, de rires et de sourires, ça va un instant, mais on se lasse. Gueulez un coup, et hop... Je vais aller prendre des cours chez Koztoujours, parce que quand il gueule, il le fait bien. 

12. Le lundi 4 avril 2011, 20:14 par Corine

Moi, j'aime bien cette colère, elle a besoin d'être dite. Parfois.Peut-être pas assez souvent. Et j'aime encore davantage "redire ce que nos vies peuvent apporter au monde et à ses questions". Après.

13. Le lundi 4 avril 2011, 21:00 par Else

Bon, une petite réponse avant de quitter l'ordinateur ...Merci pour la vôtre . Non, mais oui, c'est bien les coups de gueule; d'ailleurs les sourires et rires et 'gentillesses' , ce n'est pas vraiment mon tempérament . ( dans la vie, je deviens vite exaspérée, courroucée etc ), mais comme je fréquente de nombreux non-croyants ( théâtreux que j'adôooore) et autres ...je suis plutôt aguerrie . Je passe facilement de la permanence au presbytère au théâtre ou ailleurs ...( Dans mon blog, je parle de tout ça, et du débat ....) Mais c'est vrai, sachons dire ce que nous avons à dire !
Oui, j'irai voir vos autres messages.
Bonne deuxième partie de Carême ! Bien cordialement . Br .

14. Le lundi 4 avril 2011, 21:36 par Yogi

Hélas ce coup de gueule me paraît suffisamment caricatural pour séduire certains croyants, mais beaucoup trop pour pouvoir porter auprès des non-croyants.

Comme s'il n'y avait de solidarité nationale et internationale privée qu'à travers les organisations religieuses, comme si seuls les croyants rejetaient la société de consommation (!), comme s'ils étaient les seuls aptes au romantisme, aux sentiments, seuls blessés par la vulgarité de Fun Radio, seuls à avoir une morale ou une conscience, comme si la souffrance psychique n'était reconnue que par les laboratoires pharmaceutiques et les églises, etc etc

Mais soit, c'est un coup de gueule, c'est l'exercice qui veut ça, et le fait que le propos soit dénigrant voire injurieux pour les non-croyants vous sera pardonné, même par un athée ;-)

Quant à conclure par "vous savez mieux qu’eux ce qui est bon", voilà bien le bouquet final ! :-)

15. Le lundi 4 avril 2011, 21:42 par David

voilà bien un commentaire de Yogi. Je vous signale à tout hasard que je précise dans le premier commentaire que les chrétiens n'ont pas le monopole de ce genre de propos ni d'idées largement partagés. Mais ce n'est pas parce que c'est partagé que nous ne le possédons pas non plus au nom de notre foi. C'est con, mais c'est comme ça. notre "humanisme" a d'autres fondations.
Certes, mais vouloir que notre "plus" se réduise à ce que les autres n'ont pas, c'est insultant pour le croyant que je suis, cher non croyant. ;)
mon but pour l'instant n'était pas de "porter" mais de déplacer le débat sur ce qui construit.
Bisous, comme dirait Jaddo.

16. Le mardi 5 avril 2011, 08:52 par yayon

Il m'en faudrait beaucoup plus pour me fâcher réellement mais parfois ya des trucs qui effectivement nous énerve, nous titille et que bon voilà quoi faut pas nous prendre non plus pour des punching ball mais je suis d'accord avec toi si on ne prend pas place dans le débat ouvertement sereinement et avec intelligence, on ne fait pas non plus avancer les choses. Enfin je crois :$

d'ailleurs en ce moment j'ai des discutions fort intéressante avec un ami complètement coupé de Dieu plus athé que lui j'ai jamais trouvé, puis un jour au cours d'un mail on a parlé de ma foi, lui avec sa colère, ses propos piquant non pas contre moi mais contre Dieu moi souffrant un de voir tant de détresse, 2 de l'entendre parfois dire bien du mal de ce Dieu. Mais avec tout ce qui se passe en ce moment comment ne pas être révolté en colère? Alors j'ai pris mon courage à 2mains pour essayer d'ouvrir le débat, de parler non sans le forcer, le culpabiliser mais juste sereinement de ce que je peux vivre et croire. ET je t'avoue que c'est vraiment pas simple mais je rends grâce de cette ouverture car il ne s'est pas fermé comme une huître mais même dans ses propos de colères continu à en discuter avec moi.

Comme quoi Dieu est vraiment pleins de surprises :p

(même si ça n'a pas de rapport avec ton billet ce pavé hihi)

17. Le mardi 5 avril 2011, 10:46 par Tigreek

On est passé d'une laïcité - liberté de culte à une laïcité restrictive... Les réformés qui étaient favorables à la loi de 1905, sont aujourd'hui également sur la défensive... Il ne fait pas bon être croyant dans notre société. Il semble que nous revenions à une situation comparable à celle des premiers siècles : on voit refleurir les signes de reconnaissance, ichtus par exemple...

18. Le mardi 5 avril 2011, 16:22 par Else

Pardonnez-moi, encore un p'tit commentaire . ( Les précédents sont bien sympas ) Mais c'est parce que j'ai pensé à votre coup de gueule .
  Déjeuner ce midi à la maison avec notre prêtre ( africain ). Nous discutons de choses et d'autres et il nous parle de ses rencontres avec les gens du village . (Que moi, soit dit en passant, qui y habite depuis des lustres connais à peine . ) Bref, beaucoup, des qu'on-ne-voit-jamais-à-l'église, des qu'on-n'aurait-pas-cru-, communistes de pères en fils etc qui se confient à lui, qui demandent à le rencontrer , qui ont besoin de ...Il y a de ces petits signes, comme ça, invisibles qui ne font pas de bruit , qui ne passent pas sur la 'une', et qui tissent quelque chose . ..
Quant au débat, il ne fait qu'exaspérer les radicalités de tous bords ( religieux ou non ) . Bonne journée ou soirée! Br P.

19. Le mardi 5 avril 2011, 19:56 par David

bien d'accord, bien d'accord.

@tigreek: c'est bien la preuve que si le débat ne nous concerne pas à la base, puisque la question à peine cachée est celle de l'Islam, ce débat interpelle différemment de 1905 notre désir d'être articulé et part de la société actuelle. Parce que nous en sommes. comme chrétiens, (ou croyants), et que le ghetto, c'est pas trop notre manière de voir. 

20. Le mardi 5 avril 2011, 23:04 par David

ben finalement, j'en connais qui voudraient qu'on disparaisse de ce fameux débat, surtout après avoir lu ça: http://www.temoignagechretien.fr/AR...

21. Le mercredi 6 avril 2011, 03:21 par Eliette

Mince, ca c'est fait! On se croirait chez Koz =P
Quand j'ai entendu qu'ils lancaient ce debat, je me suis dit que ca allait encore nous faire un joli glisse roule dans la vase facon identite nationale. Pas grand chose a rajouter non plus, j'ai pas assez suivi l'affaire, je sens un sympathique flop au bout menfin on verra. Allez lancer ca aux states, vous nous declenchez une revolution. Et en meme temps, on peut pas non plus completement leur en vouloir de soulever un sujet qui clairement ne va pas toujours de soi...
Menfin, "on parle de vous mais sans vous" ca reste limite, effectivement, faudrait voir a nous y inclure un peu... colere justifiee, j'adhere.

22. Le mercredi 6 avril 2011, 07:14 par David

welcome Eliette. Le débat dans le parti en question a dû avoir lieu hier, et n'a duré que 3 heures, si j'ai bien compris, et visait à présenter une vingtaine de mesures que je n'ai pas lues mais qui étaient pensées et écrites avant le débat. un prêtre, un pasteur, un journaliste musulman semblent avoir pris la parole, tous pour regretter d'être là, ce débat ne leur plaisant pas. Plus encore que le mini événement lui même, c'est de l'avoir balancé dans l'arène publique qui restera déplorable, tout cela pour permettre finalement de balancer des idées, opinions, et pour certains une dose de fiel. Guère d'avancées, que visées.
sur ce que tu dis des States, ça ne m'étonne pas. On est vraiment dans le verre d'eau français. Pile au même moment, le débat de l'assemblée nationale sur l'éthique continuait, et ça, dans la durée et les enjeux que ça produit, on en entend pas tant parler.
bises vers les Etats Unis en tout cas.

23. Le mercredi 6 avril 2011, 08:15 par David

comment bien enfiler des perles laïques, Thomas Legrand sur France Inter à propos du débat: il ne s'est rien passé: "on aurait dit un débat de scouts francs maçons: la laïcité c'est bien, les extrêmismes, c'est mal"

24. Le mercredi 6 avril 2011, 08:32 par Tigreek

Autheuil y était et a dit aussi que c'était un gros flop...

25. Le mercredi 6 avril 2011, 10:35 par else

Bonjour, j'ai retrouvé la déclaration Nostra Eatate qui propose aux chrétiens , la disposition à avoir avec le monde musulman . Est-ce-que c'est ça qui gêne ? ( dernier biller de mon blog : http://icietmaintenantlecorps.blogs...).

26. Le mercredi 6 avril 2011, 13:18 par Claire 78

Entendu à la radio : selon Cabu , Johnny est invité à se prononcer sur la laïcité. "Comment un artiste de cette envergure peut porter au cou une croix aussi grande ?" Johnny avait déjà fait les frais du poisson d'avril de La Croix... Un futur martyr ?

27. Le jeudi 7 avril 2011, 11:29 par Nitt

J'arrive un peu tard, pour dire que j'aime beaucoup ce billet moi aussi, et citer un ami, qui aime beaucoup citer la Bible : "La colère du juste rend gloire à Dieu"...
Cette colère-là, parce qu'elle est juste et surtout parce que tu ne restes pas bloqué dessus mais que justement tu la dépasses, elle fait du bien.
Merci David.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.