Aller à la recherche

Désormais tu t'appelleras caillou

L’usage en Indonésie, pour les baptêmes, est d’accoler, à côté du patronyme balinais, un nom tout latin pour placer le bambin sous le patronage d’un saint. Mais le choix du nom dans ce pays était à peine un choix, car tout dans le nom était traditionnellement placé, à quelques syllabes près. Place dans la famille, genre, caste, patronage, tout est défini, et l’apposition d’un nouveau nom prenait sens, sans accroc…

image

Mais je ne suis pas sûr qu’en France, une telle intervention de l’Eglise dans le choix du patronyme enfantin ne serait pas pris comme une inexcusable et injustifiable ingérence dans le libre arbitre parental. Soit dit en passant, je n’aimerais pas non plus qu’on m’affuble d’un nouveau prénom. Je me souviens encore des Sœurs de mon enfance, à qui on avait donné des noms de saints liés à la congrégation : Sœur Maurice, Sœur Gérard, vous aviez toute ma compassion. Les parents y font attention, avec un ensemble de raisons très choisies. On reçoit moins le prénom de son père ou grand-père, et il n’est pas rare désormais de choisir un prénom marqué par l’unicité, jusque dans son orthographe. C’est nouveau, consonant, certes, mais il ne faut pas en douter, c’est réellement choisi. 

Simplement, maintenant, pendant les baptêmes, je ne sais pas comment faire pendant la litanie des saints. Sous quel patronage placer les enfants ? Qu’un saint, un ange veille sur eux, voire qu’un homonyme jubile auprès de Dieu, je ne saurais en douter, mais qui dois-je invoquer? Avis et idées bienvenus…

Marley, Heiden, Mathis, Lilou, Tom, Elona, Eowyn, Malya, Driss, Evan, Zoélie, Lilou , Lily, Océane, Abélia, Lou, Timéo, Elléa, Julyne, Aiden, Zaëlle, Nirryna, Aydan, Madisson, Isolyne, Lyloo, Sofian, Maé, Janelle, Cloé, Isild, Louka, Léane, Mayana, Guewen, Teddy, Lounna, Loane, Kylian, Sora, Loukas

alors, on fait comment ?

Commentaires

1. Le lundi 27 juin 2011, 11:45 par David
le choix du prénom est suffisamment un sujet sensible pour ne pas se permettre de juger. Il ne m'en reste pas moins la question du "comment faire?". 
2. Le lundi 27 juin 2011, 12:13 par François

Invoque Saint Thèse : çà devrait suffire.

3. Le lundi 27 juin 2011, 12:23 par David

saint Pa comme idée, mais je ne suis pas sûr que ça passe!

4. Le lundi 27 juin 2011, 12:42 par Claire 78

J'avais rencontré la même difficulté au KT... On avait pris les saint des autres de leurs prénoms.
Pour les prénoms d'origine anglo-saxonne, sur le web, on devrait pouvoir trouver quelques pistes.
Tous les saints ne sont pas "répertoriés", il en existe certainement un "au ciel"... Vive la Toussaint !!!
Saints Robert, Matthieu, Elisabeth, Thomas, Hélène, Jean, Juliette, Isoline, Jeanne, Luc, Edouard , Zélie, Maêlle....
Kleyrhe ;-)

5. Le lundi 27 juin 2011, 13:01 par David

Je regarde aussi les autres prénoms, je ne les ai pas mis là, et parfois ce n'est pas plus simple. Par exemple, pour Anakin, il a un saint patron qui a mal tourné ? (3e prénom, l'an dernier)

6. Le lundi 27 juin 2011, 13:01 par Violaine

Plusieurs solutions :

- si l'enfant a plusieurs prénoms, le saint de son deuxième prénom

- la Sainte Vierge pour les petites filles, Saint Joseph pour les petits garçons, quand vraiment le prénom ne ressemble à rien de connu

- si le prénom n'est pas inventé de toutes pièces mais inspiré d'un prénom existant, le saint dont le nom se rapproche le plus, phonétiquement, du prénom de l'enfant (Loukas : Saint Luc, Lilou, Lily, Eléa : Elisabeth, Timéo : Timothée, Julyne : Jules, Julien, Julie..., Tom : Thomas)

- pour Teddy, c'est un dérivé d'Edouard ou de Théodore
- quant à Mathis (c'est le nom que mon petit frère a reçu de ses premiers parents et que nous avons gardé après son adoption), il s'agit d'un dérivé flamand de Matthieu, et signifie en hébreu "cadeau du Ciel".

7. Le lundi 27 juin 2011, 13:01 par Isabelle

On nous a conseillé le site nominis.cef.fr qui fait des passerelles et nous indique souvent à quel saint on peut rattacher un de ces prénoms. Souvent, mais pas toujours, ça aide, parfois aussi, il faut essayer avec différentes orthographes (je me souviens comme ça que j'ai découvert que le saint patron de Wendy était Wandrille, en concurrence avec un autre, d'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, et pour Milane, si on l'écrit sans e, on nous indique Emile; tous les noms de fleurs ou de fruits sont fêtés à la Sainte Fleur...). Dans la litanie des saints, on précise "Saint Wandrille pour Wendy" (il faut que la famille aussi s'y retrouve!)
Et sinon, on prend le saint patron du 2ème ou 3ème prénom...
Et s'il n'y a pas d'autre prénom, on leur demande de choisir un saint patron indépendant du prénom choisi...
Mais ce n'est pas toujours saint Ple...
A quand la fête du Saint Inconnu comme le soldat, qui règlerait le problème?

8. Le lundi 27 juin 2011, 13:12 par David

@Violaine et Isabelle. merci pour toutes ces idées. Je crois que je vais ajouter une ligne "2 heures de recherche internet pour trouver un saint patron" dans la facture. Ah mince, y a pas de facture. Bon, tant pis.

nominis, c'est une bonne idée, mais de temps en temps, ça ne suffit pas, et le coup du 2e prénom marche bien, mais les parents attendent surtout "le prénom" de leur enfant (et les quelques autres noms de leur famille) je me souviens d'un baptême où ça ne répondait "priez pour nous" que quand c'était un prénom de leur famille (il y avait 3 baptêmes ensemble).

J'avoue que j'ai fait la liste rapidos, avec les noms les plus inhabituels des baptêmes ces deux dernières années sur la paroisse. J'aime bien le "saint ... pour ... ", il me semble l'avoir essayé une fois ou l'autre. Expérience positive. Mais difficile à chanter dans la litanie, on se débrouille.

en tout cas, j'utilise aussi la technique homophonie... mateo, matthéo, mahtêaux...
on révèle quand même bien souvent aux parents des étymologies qu'ils ne connaissaient pas, du genre (et surper souvent) "Théo" (ou timeo), mais je n'ai pas encore vu de "timeo danaos et dona ferentes")

9. Le lundi 27 juin 2011, 13:14 par Isabelle

Evan: Jean
Zoélie: Zoé ou Zoël
Océane: Océan
Abélia: Abel
je n'ai pas le courage de continuer, je pense à tous les jeux de mots faciles à partir de certains de ces prénoms et j'ai beau me dire que je n'ai pas à me prononcer sur les prénoms de ces enfants...
Bon courage!
Et je précise que je ne suis pas un robot!!!
;-)

10. Le lundi 27 juin 2011, 13:17 par Isabelle

Eh ben voilà, j'essayais de résister à "Timeo Danaos et dona ferentes!"... Mais je vois que je ne suis pas seule!
;-D
Au fait, vous en avez combien, des questions "détecte-robot"?

11. Le lundi 27 juin 2011, 13:19 par David

@Isabelle: Bravo! et il n'en sort pas toujours autant... Simplement, entre les 2e et 3e prénoms, ceux des cousins, grands parents, parrains, marraines... on a parfois plusieurs surprises et recherches à faire.
Pour avoir passé deux fois de suite les questions anodines, il est avéré que vous n'êtes pas un robot!

12. Le lundi 27 juin 2011, 13:24 par Isabelle

Bip, bip, bip! (lumière clignotante et chocs métalliques)...

13. Le lundi 27 juin 2011, 13:27 par David

@Isabelle: 25 je crois... mais je peux en rajouter tant que je veux.

14. Le lundi 27 juin 2011, 13:34 par Isabelle

Et voilà, je viens de passer 10 mn à faire défiler les questions. Pour celle-ci, tout dépend des sources que l'on a... J'ai l'impression que parfois la presse locale peut "enduire" en confusion, non?

15. Le lundi 27 juin 2011, 13:44 par David
@Isabelle: les messages "spammés" apparaissent dans l'interface administrateur... je les valide dès que je les lis. Se planter pour la réponse (volontairement, ou pas, voire par omission) ne fait que retarder la publication du commentaire. tout va bien. Les questions sur la météo cherbourgeoise ne sont pas d'actualité, certes, on n'avait pas de pull à 23h hier, mais on fait dans la générosité, chauvinisme mis à part. 
16. Le lundi 27 juin 2011, 13:57 par lilo

Un ancien curé ajoutait "Pierre" ou "Marie" à tout prénom jugé louche sur le registre...
Je me souviens aussi de la déception d'une fillette au caté, quand j'avais trouvé sur internet la vie de tous les saints patrons du groupe sauf elle (je lui avais adjugé un grand saint au pif...).

17. Le lundi 27 juin 2011, 14:22 par David

AH, Lilo, je sais qui vous êtes: http://www.cinefil.com/film/le-sain...
(et la bande son me fait vraiment penser à USS Alabama) il y avait une scène, au début où le prêtre donnait des noms de saints aux enfants abandonnés. Ils aimaient pas trop. (je ne mets pas de lien vers le streaming, c'est pas bien)

18. Le lundi 27 juin 2011, 14:52 par lilo

j'ai bien pensé à mettre une adresse mail plus discrète, mais bon...
Tu aurais encore plus de soucis de litanie des saints en Bretagne, avec les prénoms bretons et leurs transformations en tous genres.

19. Le lundi 27 juin 2011, 17:58 par Ren'

Mais non, en Bretagne, on a tout plein de saints... C'est simplement que l'Eglise ne les a pas tous reconnus par la suite ;)

20. Le lundi 27 juin 2011, 19:35 par David

on notera l'absence des accompagnateurs officiels de baptêmes dans leur paroisse, comme koz, et de prêtres (sauf là blague de françois) pour donner leur aide et expérience. #toutfoutlcamp.

21. Le lundi 27 juin 2011, 20:51 par Daniel

j'ai juste une "sainte horreur" de travailler le lundi, môa... mais t'as raison, tout fout le camp. Même les prénoms.
En fait je n'ai pas de meilleures idées...

22. Le lundi 27 juin 2011, 21:00 par yayon

je prends un exemple tout bête (et pourtant pas un prénom bizarre) mais il n'y a pas de Ste Marion (et on ne dira pas comme certain de mon entourage "normal ça sera toi picétou" ces lapins j'vous jure ^^) alors bon dans mon malheur pasque j'ai pas de 2ème et encore moins de 3ème prénom (ouai je sais chui mal foutu ;-) ) j'ai une sainte patronne "dérivée" hors paire, de loin la plus forte puisque grâce à elle on pourrait presque souhaiter ma fête tous les mois...comme quoi ^^ des fois ça peut servir les dérivés, traduction, réduction des prénoms originaux etc

Je compatis ça doit pas être simple à gérer tous ces nouveaux prénoms (et je sais de quoi je parle, j'en vois des biens gratinés tous les jours hihi).

pour le petit sourire limite clin Dieu (mais c'est un peu too much quand même) à la rentrée nous auront un petit "Emmanuel-Christ" (sisi véridique, j'en reviens pas moi même et ceci dit j'arrive pas à me dire que je vais dire un jour "mon petit christ viens me voir " ôO je pense que pour le bien de tous (et éviter de mourir d'un fou rire face à la redondance du prénom) on s'en tiendra à emmanuel :p)

j'aime mon boulot! on va voir un petit christ tous les jours avoue que c'est fort quand même.
allez donne moi ta bénédiction pour un bon fou rire pasque non vraiment c'est quand même assez énorme! s'il te plaît que ça me coûte pas une confession pour moquerie vis à vis de mon prochain. ;-)
(par contre lui si un jour il vient à être baptisé (ce qui je ne pense pas soit culturel chez lui après la vie on ne sait pas ce qu'elle réserve) il y aura pas de soucis pour lui trouver son St Patron tu me diras)

héhéhé

23. Le lundi 27 juin 2011, 23:07 par David

@Daniel c'est sûr que du temps de "Danatam", t'avais qu'à surveiller ton mur pour pas qu'on pisse dessus. c'était cool. Maintenant, faut taffer un peu. J'ai pas bien saisi où tu étais arrivé... Les Herbiers avec François? la connexion internet résiste?

@yayon: ça fera des économies en pain et poisson à la cantine

@Ren': je ne suis pas spécialiste des diocèse de Mission hors de France, désolé ;)

24. Le mardi 28 juin 2011, 07:54 par Fab

Isoline (ou Isaline) est un vieux prénom français jadis très courant dans les familles nobles. Comme Isabelle il serait un dérivé d'Elisabeth...

25. Le mardi 28 juin 2011, 08:05 par David

merci phâhbe ;) j'avoue que j'ai laissé la liste des noms qui m'étaient moins communs. J'aurais pu rajouter Madalène, mais c'est ma nièce, et j'ai la réponse avec la dame de Galilée qui voit des Jésus dans les jardins.

26. Le mardi 28 juin 2011, 08:47 par Claire 78

Regrettez-vous que les prénoms Aubert, Paterne et Lô ne soient plus usités ?

27. Le mardi 28 juin 2011, 10:07 par David
et Senier, Clair, Floscel, Gaud, Laud, Marcouf, Omer, Ortaire, Romphaire, Vigor, Venice aussi, bien sûr!
28. Le mardi 28 juin 2011, 10:54 par C.S. Indhal

Je te sens taquin, là, David ! ^^

Nous avons le même type de problème dans ma paroisse. Bon, je ne fais pas partie des équipe de préparation au baptême, donc j'ai pas grand-chose à dire. Mais c'est vrai, comme je suis très attaché à la tradition des saints patrons, ça me chiffonne toujours un peu quand je lis tout un tas de prénoms peu communs sur le bulletin paroissial, dans la liste des nouveaux baptisés… Enfin, "Anakin" c'est fort, quand-même ! Eowyn, j'dis rien, ça vient du Seigneur des Anneaux, donc ça va ! ^^ (Et à part Jeanne d'Arc, je vois pas du tout sous le patronage de quelle sainte on pourrait la mettre, cette petite !)
Il me semble que le mieux serait de confier la recherche aux parents : eux savent où ils sont allés chercher un tel prénom, ils sont peut-être plus à même de le relier à un saint vénéré par l'Eglise. Ou à défaut, c'est encore à eux qu'il revient de placer leur enfant sous le patronage d'un saint de leur choix… Non ?

29. Le mardi 28 juin 2011, 16:29 par Nanou

Ces prénoms "consonants", pour reprendre votre expression, ne sont pas "consolants" quand vient l'heure de trouver soutien auprès de son saint patron.

30. Le mardi 28 juin 2011, 17:53 par David

sujet sensible que celui du choix des prénoms... en plus, quand il est question du baptême, le prénom est déjà choisi, et parfois depuis pas loin de 2 ans. c'est vraiment un sujet sensible. Soit dit en passant, j'ai beau aimer Edith Stein, je ne suis pas fan du prénom "Thérèse Bénédicte" et fan de papes, il faut avouer que Pie n'a plus la côte!

@CSIndhal: le choix du prénom se fait rarement pour des raisons étymologiques, et rares sont les parents qui les connaissent. Je ne suis pas sûr que mes parents savaient le sens de mon prénom, d'ailleurs, quand ils l'ont choisi. Ils connaissaient le roi, mais le sens de son nom?
Sérieux, souvent, ils ne savent pas spécialement, et s'en fichent en fait. ce n'est pas la motivation du choix.

31. Le mardi 28 juin 2011, 18:16 par yayon

@david: ouaip c'est le cuisto qui sera content pis ça sera pratique il s'élèvera tout seul jusqu'à sont lit, il soignera tous les bobos des copains, convertira les copains (et euh là il aura du boulot), par contre si il pouvait éviter de jouer avec l'Esprit Saint, histoire de pas faire cramer la crèche et je serais aussi assez pour qu'il ne joue pas trop avec les branches des arbres, on sait jamais y'en a qui ont fini cruxifié pour moins que ça ;-) il sera quand même un peu sous ma responsabilité ^_^

32. Le mardi 28 juin 2011, 18:19 par yayon

un com juste pour le plaisir de répondre à la question du bas
t'es un petit marrant toi ;-) c'est nouveau j'avais pas remarqué ces questions...faut dire je squates pas assez chez toi héhé

Edmond Prochain est-il vraiment prêtre? (n'hésitez pas à répondre non)
...

mouahahah qu'est ce qu'on rigole ici!

33. Le mardi 28 juin 2011, 18:38 par Claire 78

Beaucoup de prénoms "actuels" à l'anglo-saxonne sont d'origine gaëlique et sont reconnus par l'Eglise catholique aux Etats-Unis, Irlande et Royaume-Uni... L'orthographe peut être personnelle, et c'est sans doute une volonté des parents de montrer que leur enfant est unique, mais ce ne sont pas des inventions pures... Là il y a un créneau à prendre sur les vies de saints en BD
La signification de Vigor : c'est efficace ? ;-) !! Ok, je sors....

34. Le mardi 28 juin 2011, 19:17 par C.S. Indhal

Je ne parlais pas d'étymologie, ni même de "sens" du prénom, mais bien plutôt de quelque chose de l'ordre du 'Mes parents connaissaient le roi'. La plupart des prénoms actuels sont des diminutifs, parfois même inventés ou reconstruits par les parents. La première étape n'est-elle pas de demander aux parents d'où vient le prénom de leur enfant, comment ils l'ont choisi, où est-ce qu'ils ont trouvé ce prénom ? Et à partir de là, est-ce qu'on ne peut pas leur demander, au besoin, de rechercher eux-même le prénom de saint dont est tiré le prénom en question, s'il y a lieu, ou sinon, de choisir un saint patron, même sans lien réel avec le prénom ? Je sais pas hein, je pose des questions, j'dis pas que j'ai les réponses ! ^^
Ceci dit, puisque tu nous présentes ton cas personnel, c'est une question que je me suis parfois posée, est-ce qu'un roi ou un prophète de l'AT est 'éligible' au titre de saint-patron ?

35. Le mardi 28 juin 2011, 19:55 par David

@CSIndhal: je vais tenter la discussion cool ce soir sur les 3 familles que je rencontrerai. Z'avouerez tout de même qu'il est délicieux de révéler à des parents qu'ils ont donné à leur fils le nom "Dieu". (sinon, je vous ai remis dans le bas votre petit choisisseur de thème)

@claire 78: http://www.dailymotion.com/video/x5... naturellement.

@yayon: il n'a pas fini de se faire épingler, le petit christ.

@yayon2: n'empêche que tu t'es plantée dans les réponses à chaque fois #déspammée. 

36. Le mardi 28 juin 2011, 21:30 par yayon

@david bah pour les premières j'avais même pas remarqué les questions du coup j'ai rien répondu en fait c'est celle d'Edmond qui m'a fait tilté... et pour la réponse...beuh je trouvais ça plus marrant mais en fait si ça doit spammer mes com' ça va pas être marrant longtemps

comme quoi je suis pas assez attentive à ce que j'écris. Va falloir que j'apprenne un peu plus à regarder avec mes yeux et pas que avec mon coeur :p héhéhé

et je t'avoue que ce petit va pas rigoler tous les jours...ça me fait un peu mal pour lui quand même (#marieaupieddelacroix :p)

@edmond c'est pas ma faute hein si t'as les oreilles qui sifflent c'est celle du padre hihi

37. Le mardi 28 juin 2011, 23:00 par Isabelle

Alors, cette discussion cool avec les trois familles, qu'est-ce que ça a donné?
Chez nous, ce soir, une seule famille, et l'enfant a le même saint patron que ses parrain et marraine même si la forme du prénom de l'enfant est très capillotractée, ça fait du "3 en 1" (la litanie des saints va être super courte; on a proposé d'ajouter les prénoms des grand'parents, ils n'ont même pas voulu!...).
Prochaine réunion plus sportive, en "conférence téléphonique" avec l'Allemagne et avec deux familles chez nous. Vive les abonnements qui permettent les conversations avec l'étranger! C'est une première pour nous... Pas sûre d'avoir envie de généraliser le principe... En revanche les prénoms seront classiques, de ce côté là, on sera en terrain connu!
Au fait, je ne suis toujours pas devenue un robot!!! Bip, bip...

38. Le mardi 28 juin 2011, 23:18 par Claire 78

Merci pour le lien !!! Vu les grosses chaleurs, pour mes sols, c'est plutôt Saint Marc fraicheur des glaciers ;-)
Vu le nombre de commentaires, on ne va plus savoir à quel saint se vouer !!

39. Le mercredi 29 juin 2011, 00:12 par Aleth (et c'est un vrai prénom !)

j'ai une Lilou dans ma classe.
Quand nous avons cherché les saints patrons pour pouvoir chanter une litanie à la Toussaint, elle m'a dit qu'elle était rattachée à Sainte Louise.
Mais c'est vrai que c'est parfois un vrai casse tête.

J'ai donc pris l'habitude, quand ils n'ont qu'un prénom, "non - rattaché", de leur faire choisir un saint patron.
J'avais découvert cela lors d'un voyage en Afrique, où des personnes m'avaient expliqué que leur saint patron n'avait rien à voir avec leur prénom usuel (plus compliqué pour que les autres se souviennent de la date de la fête, mais bon)...

40. Le mercredi 29 juin 2011, 00:31 par DO92

Toussaint c'est un prénom aussi, avec une date de fête aussi. J'ai même vu dans un calendrier pas très bien renseigné la Saint Toussaint.
Quel saint patron proposeriez vous pour un Toussaint ?
Désolé j'embrouille et n'aide pas à résoudre la question. :)

41. Le mercredi 29 juin 2011, 09:12 par David

@Isabelle: 3 familles, réunion bien passée, comme souvent. Nous serons 120 au baptême samedi (ce qui n'est pas rien). Y a même le parrain et la marraine qui sont venus dans une des familles. Je me suis juste planté dans l'orthographe de Kyllian, Corantin, Yannis, les frères, mais je n'avais pas pensé à demander.

@claire 78: saint quante, bientôt

@Aleth: ok pour le rattachement à un saint patron. j'essaierai de glisser ça aux parents une prochaine fois. Là, on m'a dit que Nirryna/Nirina était un prénom malgache, mais je ne sais tjs pas si je peux le relier! (et félicitations pour votre prénom, une première pour moi)

@do92: et ste fetnat, vous y pensez vous, le 14 juillet? "les saints connus de Dieu seul", la dernière ligne de ma litanie des saints à chaque fois.

@yayon: je ne me souvenais même plus de toutes mes questions débiles: ""écrivez oui si c'est oui et non si c'est non". Là, c'est oui, donc:" et hop, je souris de mes propres bêtises.

42. Le mercredi 29 juin 2011, 13:27 par mad

Il y a bien un saint Océan, ça j'en suis sûre, mais pour les autres...
J'ai entendu parler d'un bébé pour lequel les parents avaient créé un genre d'anagramme à partir des lettres de leurs 2 prénoms... peut-être dans ce cas qu'il faut prendre les saints patrons des parents ?
Ou alors, leur expliquer... qu'on met leur enfant sous la protection d'un saint en particulier, que traditionnellement c'est un saint qui a le même prénom, mais que là c'est pas très simple... Et donc leur demander de choisir un saint, en leur faisant des suggestions par exemple. (ça peut demander un peu de travail de préparation, de recherches, pour leur faire des suggestions, mais ça peut aussi être l'occasion de leur parler de la sainteté..)

43. Le mercredi 29 juin 2011, 13:34 par David

@Mad: Martyr à Nicomédie, en Asie Mineure. De sa vie nous ne connaissons rien de précis.(sic) Mais si grande était sa foi en Jésus-Christ qu'il affirma sa fidélité devant le tribunal romain au point d'accepter de mourir martyr pour ne pas le renier. (glose efficace sur le mot "martyr" ;) )

sérieux, souvent, je ne sais pas où chercher. Pour Océan, OK. on me dit même qu'il y a eu les 11, 12, et 13e du nom (mais pas canonisés, pour une obscure raison de cafetière)

44. Le mercredi 29 juin 2011, 14:22 par Marie-Hélène

Bonjour,

A moins qu'il ne s'agisse d'une forme particulière d'un prénom traditionnel, je serais aussi pour choisir un autre Patron : c'est même l'occasion d'expliquer le "rôle" du saint Patron, et pourquoi on place les baptisés sous un patronage (mieux vaut choisir un "vrai" Patron qu'invoquer n'importe qui, pour le folklore), et de faire découvrir des vies de saints. On peut ajouter que la vocation du petit futur chrétien est de devenir peut-être lui-même le premier Saint Caillou !

Si c'est un enfant assez âgé, il peut choisir lui-même (et Dieu a plus d'un tour dans son sac, Il est bien capable de guider un choix qui sera compris des années plus tard..). Si c'est un petit enfant, faire ce choix n'est-il pas une des fonctions qu'on peut donner aux parrain et marraine ? (si tant est qu'ils aient un minimum d'investissement dans la dimension religieuse, ce qui n'est pas toujours le cas...)

Mais je conçois que ce ne soit pas toujours facile...

45. Le mercredi 29 juin 2011, 14:45 par François

@David et aux autres commentateurs : Il existe un ouvrage intitulé 'Les papes ou le bréviaire de Maître Gogibus' (de Laurent Sillau & Arnaud Le Gouëfflec, édition Ginkgo) : tu y trouveras des saints introuvables comme St Suaire, Ste Baleine,St Camembert, St Patron (justement) ou St Elme. Extrait : 'St Elme n'était pas plus pyromane que les autres mais il lui arrivait de faire des étincelles...' Je ne suis pas sûr que cela puisse t'aider (d'autant que le livre n'est pas si drôle que ça). Mais plus sérieusement :
Pourquoi chercher en vain à coller un St Patron alors que le sens premier de la litanie des saints est avant tout la communion des saints (de tous les saints), cette union qui nous unit, dans notre baptême, avec tous ceux qui ont vécu saintement de l'Evangile, en furent les témoins, et qui aujourd'hui prient, ensemble, avec nous, eux qui goûtent au repas du Royaume.
Si mes parents m'ont donné pour patron st François d'Assise, il y a beaucoup d'autres saints que j'estime (sans porter le nom de François. Et si aujourd'hui j'avais à choisir un saint patron : je me demande si je ne choisirais pas st François Borgia : s'appeler Borgia et finir Saint c'est le top !). Il y a de nombreux saints qui sont pour moi un témoignage vivant de l'Evangile comme St Paul. La vie de ces enfants baptisés, et leur vie de foi, leur fera découvrir ces chrétiens qui les ont précédés et qui, par leur vie et leur prière, seront être un point d'appui, même s'il ne porte pas le même prénom qu'eux.
En définitive notre unique saint patron, n'est-ce pas tout de même le Christ, le Saint de Dieu, dans lequel tous ces enfants sont baptisés ?
Si l'on ne trouve pas de st patron est-ce si grave ? Le plus important n'est-ce pas qu'il puissent rencontrer le Christ ? Et durant leur vie, peut-être, un saint les rejoindra. C'est ça aussi l'Espérance.

46. Le mercredi 29 juin 2011, 15:47 par David

@françois: +1, pour de la pensée droite retrouvée.
dis donc, ça te réussit, les 10 ans de sacerdoce.

47. Le mercredi 29 juin 2011, 16:40 par François

@Saint David : pour toi aussi çà viendra... les 10 ans de sacerdoce, comme/avec la sainteté d'ailleurs !

48. Le mercredi 29 juin 2011, 17:58 par Claire 78

Bien d'accord avec vous François, pour avancer avoir le bon saint patron ne suffit pas...... Mon mari a un prénom double, soit deux saints.... ;-) C'est un autre débat ....
@David : vous vous lancez dans les jeux-concours ? Vos questions subsidiaires sont parfaites !!! ;-)

49. Le mercredi 29 juin 2011, 18:00 par C.S. Indhal

@ David : merci bien !

50. Le mercredi 29 juin 2011, 18:22 par David

@tous, je réalise qu'en fait, ma question vient du dialogue avec les parents, quand j'essaie de leur parler de la communion des saints, de l'Eglise (corps mystique) dans laquelle entrent les enfants... et dire le "saint" "nom de l'enfant" devenait immédiatement accessible... allons y pour une théologie plus simple...

et autant je m'appuie sur la communion des saints, autant j'invoque peu "mon" saint patron... même si j'aimerais bien être saint sans avoir autant de concubines, sans tuer autant de gens, sans chanter plein de psaumes, sans danser tout nu, sans tuer le mec dont je trouve la femme jolie, ... Mais bon, que Dieu m'aide, et accompagne ces enfants...

51. Le mercredi 29 juin 2011, 19:39 par Aleth

flattée d'être une "première" pour vous !

J'avoue, ça m'arrive souvent. Ou alors les gens en connaissent "une "autre

Ma sainte patronne n'est pas grecque, malgache ou de Saint Malo, c'est une mère de famille bourguignonne du moyen âge, mère, entre autres, de St Bernard de Clairvaux et de Ste Hombeline.
Comme ça vous saurez s'il vous en arrive une (encore que Cherbourg, c'est un peu loin du microcosme dijonnais...)

52. Le mercredi 29 juin 2011, 19:56 par Aleth

vous ne pensez pas à votre saint patron, mais... vous connaissez tous ses écrits par coeur, non? Et en plus, vous priez tous les jours avec.

qui peut dire cela du sien ?

53. Le mercredi 29 juin 2011, 20:25 par David

Bon, récapitulons: c'est quoi ce microcosme internetoreligieux sur Dijon? C'est un club, une confrérie, une demande expresse de votre évêque? passque j'ai l'impression d'en connaître plein tout à coup: Laurence V, Aleth, le révérend Père Emmanuel Pic, vicaire épiscopal et curé, Marie Laure, la responsable du musée d'art sacré, les Roussel en tous genres (théologienne ou architecte), vous êtes venus en bande?

54. Le mercredi 29 juin 2011, 21:05 par Aleth

moi, je n'y habite pas, mais bien bien plus bas, après avoir été franchement à l'ouest, je ne fais donc pas partie d'une éventuelle bande !
mais mon père/grand-père/arrière-grand-père et même encore avant, mais je m'y perds en étaient. (de Dijon, pas de la bande, bien sur)

Je voulais juste dire que "hors du microcosme dijonnais" (ie : même ailleurs en Bourgogne, c'est pas gagné) personne ne sait que c'est un prénom.
Même pas mon ordinateur, d'ailleurs, qui s’escrime à le souligner en rouge...
Donc à fortiori à Cherbourg. CQFD

Désolée de vous avoir fait vous poser des tas de questions sur l'envahisseur bourguignon
:-)

55. Le mercredi 29 juin 2011, 22:03 par David
@Aleth: ouf, j'avais cru à un complot dijonnomoutardier. Vous avez beau être plus au Sud, vous êtes la bienvenue ici quand même. (aleth, ça me fait penser à la vérité en grec... et donc chaque fois que vous dites vrai, vous êtes dans votre prénom, c'est bien aussi. Allez, zou, passons à la suite
56. Le mercredi 29 juin 2011, 22:12 par yayon

@david: ouaip et justement tes "bêtises" me donnent encore plus envie, juste pour le plaisir, le sourire de cette petite question en bas d'écrire des com' (note qu'ils sont complètement hors sujet ^^). c'est un peu la cerise on the cake, la petite surprise cadeau à celui qui s'arrêtera pour lire, écrire, partager.
J'aime beaucoup.

la cathédrale de Coutances est la plus belle du monde ? (la réponse est évidemment oui, sinon, publication du commentaire retardée)
je peux répondre "demande à voir en vrai ?" mouahaha
ça va les chevilles cherbourgeoise? pas trop enflées?

57. Le mercredi 29 juin 2011, 22:53 par Alain

Pardonnez- moi, mais quand on m'annonce une grande nouvelle, la naissance du bébé, je demande toujours aux parents à quel saint ils le vouent., et quel est le jour de sa fête. . Souvent c'est la panique, même pour les prénoms les plus courants, comme Francois, Antoine... Ils ont choisi le prénom, mais pas réfléchi plus avant. Je me rigole de les voir se précipiter sur Internet (la légende dorée n'est hèles plus dans les familles), pour "choisir".
Je les aide : Capucine, c'est Ste Fleur. Florestan, c'est st Valentin. St Arthur est un abbé zigouillé en Angleetrre par Henri VIII ...
Mégane, je ne sais pas! Que les parents assument, en demandant le baptême pour leur enfant!

58. Le mercredi 29 juin 2011, 23:14 par David

@Alain. j'admire votre fougue, et me garde de l'utiliser. Rude chemin que celui du presbytère pour tant de familles, déjà... et certaines n'ont même pas internet.
mais je plante très souvent sur l'origine, comme vous parfois. si vous avez lu les commentaires, vous aurez vu qu'on peut sortir la tête haute de cette question. allez lire notamment la prose de François, un peu au-dessus.

59. Le jeudi 30 juin 2011, 10:35 par Rose-marie

Cette longue litanie de commentaires qui invoquent tous nos saints patrons et les autres me touche beaucoup.
Pour ma part, j'ai eu beaucoup de mal à adopter Sainte Rose, prénommée Isabel à la naissance et surnommée Rose, à cause de "son teint de pêche"...(la beauté et la clarté de sa peau, alors qu'elle était d'origine indienne, donc aurait dû avoir la peau couleur caramel) et qui, jeune adulte, s'est badigeonné le visage à la chaux en sacrifice pour le Christ... ouille, ouille... Mais les Dominicaines m'ont réconciliées quand elles m'ont dit que "Saint Rose fait danser les moustiques" (les éloignent). Et c'est vrai. Invoquez-là dans les situations invasives de toutes bestioles qui piquent (les guêpes aussi). Ma seule prière dans ce cas (et vraiment efficace, j'ai souvent testé) , un cri autoritaire (je suis allergique aux-z-hyménoptères) "Sainte Rose, fait quelque chose".
Et finalement, elle me va bien cette sainte imparfaite, qui a cru bien faire, en s'enlaidissant, selon la mode spirituelle de son temps (17e s).

Et le petit David, si imparfait (c'est vrai, c'est pas le top, sa vie) et élu de Dieu : y'a de quoi être fier ! ça nous donne notre chance pour le Ciel, à nous aussi.

"En la tarde de tu vida, te examinara en el amor" St Jean de la Croix
"Au soir de ta vie, tu seras jugé sur l'amour" (et non sur tes imperfections).

Et puisqu'on est rendu du côté de l'Espagne, savez-vous que le problème des saints patrons se posait déjà du temps de Teresa de Cepeda y Ahumada... Il n'y avait pas de Santa Teresa à l'époque dans le calendrier, alors, on l'a mise sous le patronage de Sainte Dorothée... et elle est devenue la Madre, la Grande, Sainte Thérèse d'Avila ! Si, si, c'est véridique !

Enfin, de quoi rapprocher Bourguignons et Normands : Eliette ne serai-elle pas sous le patronage de Ste Aleth ?

Merci encore David et tous les autres !
Invoquons aujourd'hui St Martial, dont la légende dit que c'était l'enfant qui a apporté les 5 pains et les 2 poissons... Bon, c'est une légende, mais elle nous aide à regarder le Christ.

60. Le samedi 2 juillet 2011, 10:31 par David

merci beaucoup Rose-Marie pour votre beau commentaire. ça remet même de la poésie dans tout ce chapelet (dépassé) de commentaires. Sourires et légèreté, c'est l'été. Je connaissais machinrose pour les poux, je suis TRES heureux d'emmener Sainte Rose avec moi cet été pour faire fuir, du moins j'espère les hardis moustiques indonésiens. Amitiés.

61. Le dimanche 3 juillet 2011, 23:53 par Nitt

J'arrive un peu tard, pour ne pas dire grand chose... Simplement que j'ai laissé en Chine le petit livre des prénoms dont je me suis servie pour "baptiser" à la française mes étudiants chinois, et que j'y avais lu l'origine du prénom Kilian. Qui est donc celtique, et possède deux orthographes en fonction du pays (genre Irlande ou Bretagne, quelque chose comme ça) et il y a un vrai saint assorti au prénom.
Mais j'ai bêtement oublié lequel...

Merci Rose-Marie pour l'indication utile sur les moustiques ! J'en aurais bien eu besoin l'an dernier. Mais c'est pas grave, je suis sûre que je trouverai d'autres occasions de m'en servir !

62. Le mardi 5 juillet 2011, 17:38 par Caro

Bonjour,
je sais bien que je suis à côté de la plaque avec ma question, mais allez, elle me turlupine depuis si longtemps...

Je me demande pourquoi il faut absolument vouloir rattacher à un saint patron au risque de ne plus diversifier les prénoms... et de tomber légèrement dans l'ethnocentrisme. D'ailleurs, les saints patrons, eux, ils avaient qui comme saint patron?
Et puis si ça se trouve les Lilou et autre Océane vont un jour devenir saintes patronnes? Et ... imaginez, un saint Mohammed, ou un saint avec un prénom indonésien, ça serait pas la classe?

Voilà, j'ai posé ma question à beaucoup de gens et je n'ai eu que des réponses abruptes ou embarassées... pourtant je suis pas bien méchante!

merci en tous cas de vos articles, j'aime beaucoup!

63. Le mardi 12 juillet 2011, 18:06 par David

Caro,
je ne sais pas si "on doit" rattacher l'enfant à un saint patron, si on doit faire dans l'ethnocentrisme, mais j'avoue que je reste un peu circonspect quant au choix aléatoire de prénoms ayant pour qualité simplement d'être euphoniques ou inédits. Je suis né quelque part et j'aime assez que mon nom ait quelque chose à voir avec mon histoire. En outre, je ne suis pas le premier à m'aventurer sur le chemin de la vie et de la sainteté. Alors, ne pas avoir tout à découvrir tout à construire, mais pouvoir mettre ses pas, son nom quelques mètres dans celui d'un autre n'est pas forcément une mauvaise idée. Soit dit en passant, je ne suis pas un modèle dans le genre, puisque "David" ne sonne pas très européen, mais juif. C'était une mode. je la vis bien, merci.

devoir épeler son nom toute sa vie, c'est moyen bof. (même si je connais depuis peu une Aélith qui doit avoir ce pb alors que la sainte en question existe bien.)

je suis très attiré par l'indonésie, mais je leur laisserai aussi leurs prénoms. ça n'aurait pas de sens en Europe. Ni Putu, c'est un joli nom d'aînée balinaise, mais I Made aussi pour les garçons, mais j'arrive pas à m'y faire. Que mon nom dise quelque chose de mon entourage, de ma vie, de là où elle est située, c'est beau.

quant à la "protection" d'un saint patron, c'est surtout sympa de savoir que le chemin de la foi a déjà été défriché, à sa manière, par un "même-nom-que-moi", c'est comme dans Harry Potter, la sainteté, on y arrive parce qu'on s'est déjà vu le faire. Sinon, y a toujours des anges gardiens, la Vierge Marie et Dieu lui même qui s'occupent de nous. C'est cool aussi. J'espère que j'ai répondu à la mesure de votre attente. Je file, on m'appelle pour mon avion.

64. Le mercredi 13 juillet 2011, 21:08 par Taloche

Ça m'a toujours fait rire que Jésus ait bâti l'Église sur un jeu de mots pourri, quand même.

65. Le lundi 3 octobre 2011, 18:38 par Archange carré

@ Nitt : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_... pour tout savoir sur ce saint et les différentes orthographe de son nom, sa vie, son œuvre.

@ Taloche : le jeu de mot ne fonctionne que dans quelques langues (dont le français). La Bible anglophone donne (de mémoire) : « Simon, you are Peter, and on this rock I will build my church », avec une note qui explique que 'Peter' signifie 'rock'.

@ tous :
Pour revenir sur un point abordé dans le billet sur les prénoms des religieuses : j'ai longtemps été dans une équipe de liturgie avec une religieuse dominicaine, Sœur Marie-Emmanuel. Un jour, j'ai découvert que son prénom de baptême était Marie-Thérèse. Je lui ai demandé pourquoi ce changement. Elle m'a expliqué que c'est elle-même qui avait choisi, et qu'elle avait choisi « Emmanuel, parce que cela veut dire Dieu avec nous, et c'est tout un programme ! »

66. Le samedi 25 août 2012, 15:45 par David

Ben, on n'a pas fini, hein: http://liguedesofficiersdetatcivil....

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top