Aller à la recherche

que le tu du toi soit le mû du moi

IMG_1830

“L’infini, l’invisible, au vrai, pèse de son poids, tout son poids, mais diversement. Car s’il est quasiment insensible à ceux qui, par nature ou par intime décision, se sont immunisés contre lui, il est considérable en revanche à ceux qui lui présentent, toute leur vie durant, je ne sais quelle heureuse fragilité de constitution. Et ces derniers, loin qu’il les écrase, il les entraîne, il les soulève dans le sens – inverse à celui de toutes les pesanteurs mondaines – de sa propre gravitation, de sorte qu’ils sont, avec une délicatesse extrême, avec une précision, aussi, que tous les instruments du monde ignorent, les baromètres toujours inquiets de cette “gloire” (1Co4, 17) dont ils sont à la fois passibles et responsables.”

F. Cassingéna Trévedy, Etincelles III, p. 359

Commentaires

1. Le mercredi 21 septembre 2011, 20:08 par Vieil imbécile

J'aime bien FCT, mais là il se surpasse ! bravo d'avoir repéré cette étincelle dans le gros pavé. L'opposition entre pesanteur et gravitation, la gloire dont on est passible et responsable, c'est vraiment inspirant ! Et votre photo nous "oblige" à entrer dans l'état d'esprit nécessaire pour goûter FCT. Merci !

2. Le mercredi 21 septembre 2011, 23:26 par Isabelle

Trop compliqué pour moi ce soir... Je reviendrai demain avec les idées un peu plus fraîches, enfin, je l'espère!
Et même la question anti-robot est compliquée... ou alors, c'est que je suis bien bas...

3. Le mercredi 21 septembre 2011, 23:48 par David

@Isabelle: oui, compliqué, et des phrases à insertions bien longues quand elles gisent sur un écran. Elles sont plus accessibles mais bien cachées dans le bouquin.

@Vieil imbécile: je me demande si on peut réussir à bien parler de la grâce sans être un peu retors et compliqué. Et jouer d'oppositions comme vous les avez relevéess

@tous: non, ce blog n'est pas mort, mais je suis un peu sec en écriture. Du coup, ça alterne blagues légères et citations sentencieuses. Je ne vais pas trop me forcer, ne vous inquiétez pas, je reste attentif, soucieux de regarder.

4. Le jeudi 22 septembre 2011, 13:21 par yayon

@david:rassure toi on est patient. Et tiens en parlant de citation un petit cadeau: "je vous encourage à suivre fidèlement lappel que vous avez reçu de Dieu, ayez beaucoup d'humilité,de douceur,de patience; supportez vous les uns les autres avec amour. Ayez a coeur de garder l'unité dans l'esprit par le lien de la paix." ephésien 4,1

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top