Aller à la recherche

ma Ram rame

Certains matins, ou certains soirs,
j’ai la mémoire triste, comme peut l’être l’alcool,
une mémoire de gueule de bois, de lendemain,
stridant du rire du jour d’autrefois.

blogDavidLerouge-fr-tousdroitsreserves_501

une image figée dans l’“alors” ternissant, sans concession, les ors du moment

une mémoire d’un rutilant qui matifie mon aujourd’hui
une mémoire d’aisance dans le pénible et l’ardu
une mémoire du fruit juteux au temps douloureux de la germination
une mémoire d’un hier qui n’existe que là, dans la mémoire,
une mémoire de “vieux”.

“alors”, me dis-je,
je priais fécond, je priais savoureux
j’aimais plus, j’aimais mieux
j’avais tissé de nouveaux liens, j’avais réussi
j’avais assez de ressort pour aider des jeunes à rebondir vers Lui.

car ma mémoire oublie l’effort, l’ardu, l’aride d’hier,
ou pour mieux dire, elle l’a sucré[1] .

et le sucré de ma mémoire affadit mon aujourd’hui
m’assèche au lieu de m’assoiffer. Le sec regrette l’eau
quand la soif l’attend.

et pourtant, j’ai franchement besoin de mémoire

Il m’est nécessaire de regarder cet hier pour discerner l’histoire
commune avec Dieu, pour apprendre à le connaître
mais il m’est dangereux de tomber dans ces empreintes, embourbé,
sans y découvrir un cap à suivre.

ou, pour reprendre une métaphore plus “contemporaine”,
l’enjeu, pour vivre pleinement, est de ne pas zoner dans le disque dur des exploits passés,
mais étendre ma mémoire vive, celle qui permet les applications d’aujourd’hui[2] .

Notes :

[1] dans les deux sens du terme

[2] c’est la notion de mémorial dans l’Eglise, telle qu’on la vit dans l’anamnèse, mémoire de la vie donnée du Christ, actualité de sa résurrection à laisser jaillir en nous aujourd’hui, à célébrer, attente d’un accomplissement dans Sa gloire. C’est tout con mais coton.

Commentaires

1. Le samedi 24 mars 2012, 20:35 par Corine

Comme j'ai beaucoup aimé les 53 commentaires du billet précédent, je recommence...
Et juste pour dire que je suis complètement fan de ta première strophe...oui strophe, c'est bien de la poésie ce que tu écris là :-)
Quant à ma mémoire, certains soirs j'aimerais l'oublier; certains matins, je voudrais me souvenir de tout. Paradoxe féminin?

2. Le dimanche 25 mars 2012, 19:03 par David

@Corine. Tu le sais, j'y connais rien en poésie. J'ai juste fauté sur stridant... mais exprès.

@tous: z'avez vu l'intention des intercessions ce soir? : « pour l'homme qui t'a fait confiance quand il était enfant, afin qu'il n'ensevelisse pas cette confiance dans son passé. (office des Vêpres)

3. Le dimanche 25 mars 2012, 19:51 par Vieil imbécile

Oh ! mon révérend, vous êtes épatant !

4. Le lundi 26 mars 2012, 00:01 par Nitt

Prêtre, geek, nostalgique, surdoué du mot juste, qui fait vibrer nos cœurs de prêtres (ben si, prophètes et rois aussi, c'est dans le "pack baptême"), de geeks plus ou moins affirmés, de nostalgiques et de lecteurs épatés à l'unisson du sien avec des instantanés de Vie.
Ça c'est du David comme on l'aime. ;)

5. Le lundi 26 mars 2012, 21:35 par fanfan

... vais pas faire ma pédante ! mais, butinant dans méditations de P Teilhard de Chardin, je lis :
" Tu as raison de résister à la tendance, bien amèrement douce, de t'attendrir sur ton passé. Je connais bien cette pente... Oppose-lui la vigoureuse conviction que le bonheur et la Vie sont en avant, en Dieu."... et, plus loin, :
"Il faut, dans la pénombre de la Mort, s'être contraint à ne pas détourner les yeux vers le Passé, mais à chercher, en plein noir, l'aurore de Dieu."...
ça aide un peu, non ?!
merci pour votre, vos billets, aux tribulations spirituelles (polysémique !!!) toujours pleines d'échos...

6. Le mardi 27 mars 2012, 11:25 par David

@vieil imbécile : "Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteurVit aux dépens de celui qui l'écoute" et réciproquement

@Nitt: ces questions de mémoire me passionnent!

@fanfan: pas pédante. Passionnante! merci des citations trop classe

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top