Aller à la recherche

le pâté d'alouette et de cheval

Tout le monde parle de la vidéo du moment. J’aime beaucoup qu’elle m’aide à réfléchir. C’est pourquoi je la passerai sûrement aux jeunes de l’aumônerie, pour qu’ils réalisent que les chrétiens ont, dans leur foi, une certaine vision du monde et de l’homme à promouvoir. Franchement, j’aurais aimé qu’elle choisisse un peu moins dans ses priorités, mais ce n’est qu’une vidéo, elle ouvre mes questions plus qu’elle n’y répond. D’ailleurs, c’est là que beaucoup râlent : les évêques ne se prononcent pour personne. Pire, aucun candidat ne peut trouver pleinement grâce aux yeux de leurs critères. Il faudra donc choisir, s’engager dans un sens qu’on estime le meilleur, et voter.

Rue89

En fait, tout le monde ne râle pas. Rue89, site d’information, a repris les critères des évêques pour deviner leurs intentions cachées*. C’est tout simple. Ils ont googleplusisé. attribué +1 au candidat qui remplissait l’exigence, – 1 à celui qui l’enfreignait. Et le score est tombé: il faudra voter Bayrou. Certains de mes contacts doivent se réjouir, et je n’en peux plus de m’atterrer d’une telle bêtise. Parce que tout n’est pas compris dans les critères, on peut aussi refuser/s’attacher à la figure personnelle plus qu’à la ligne de parti (certain-e-s en ont fait les frais il y a quelques années), choisir de voter pour un candidat pourrait présenter plus de chances de gagner (au nom de l’adage de Bellet: (« En politique, pour avoir raison, il faut deux choses : premièrement, avoir raison, deuxièmement, gagner. ») ou plus encore il ne faudrait pas croire que les évêques sont unanimes sur ce genre de choix. Loin de là.

Mais le plus agaçant n’est pas là. On n’est plus en cp. L’addition c’est sympa, mais faut additionner les choses qui peuvent l’être. On se croirait dans la fameuse recette du pâté d’alouette et de cheval, aux proportions simplissimes, pour ne pas dire rue89esques: elles sont équivalentes. Pour réaliser un délicieux pâté d’alouette et de cheval, la recette est donc: vous prenez une alouette, et un cheval, et avec cela vous avez toute la matière première. C’est presque aussi con que l’âge du capitaine.

la prochaine fois que tu veux la ramener sur les prises de parole un chouilla subtiles de l’Eglise catholique, chère rue89, t’es gentille, t’évite de mélanger les calices et les patènes.

merci

*un peu comme si on pouvait deviner l’idolatrie d’une famille pour Johnny en rassemblant les initiales des enfants

Commentaires

1. Le mercredi 28 mars 2012, 20:35 par Valérie

Cet article vaut ce qu'il vaut mais il permet de diffuser la DSE hors du monde catho et peut être même parmi les cathos.

2. Le mercredi 28 mars 2012, 20:42 par David

d'accord avec vous... le mérite est là. Deuxième mérite pour Koz de jouer le jeu des commentaires pour le dialogue. 

il signale aussi que le site, comme tel, n'émane pas des évêques de France

PS, j'ai réagi avant de lire les littératures de Koz et confrères sur le net. Ils mettent de l'eau dans mon vinaigre

3. Le mercredi 28 mars 2012, 21:37 par Koz

Ouaip. Je suis moins ambitieux que toi : je m'émerveille d'un rien, comme du fait que Rue89 ait publié le doc de la CEF. On le doit à nos éminents réalisateurs de la vidéo, et c'est un bon enseignement.

4. Le mercredi 28 mars 2012, 21:52 par David

@koz: et ça dit quelque chose de l'intérêt du buzz personnifié sur twitter... C'est comme cela que c'est arrivé dans les oreilles de rue89. Tu as raison, un papier là bas, c'est une lecture différente, tant mieux. Ils sont quand même un peu passés à côté!

5. Le mercredi 28 mars 2012, 23:33 par Vieil imbécile

J'ai beaucoup aimé l'*...
Sur le fond, ça a le mérite de diffuser des textes importants. L'addition, pondérée ou non est absurde bien sûr, mais c'est une pratique que l'on rencontre tous les jours dans le monde professionnel, et personne - ou presque - ne s'en offusque. Le ridicule ne tue plus, et ce type d'arithmétique chou-carotienne évite de se prendre la tête, ce qui est une ambition bien répandue :)

6. Le mercredi 28 mars 2012, 23:50 par Edmond

... dit le mec qui voulait se retirer des commentaires chez moi avant quand ça ne tranche trop dans le choix des candidats !

Mouhahahahaha !

7. Le jeudi 29 mars 2012, 07:45 par David

@vieil imbécile: dans le milieu professionnel aussi? mince. A bien y repenser, je me demande si les jésuites ne m'avaient pas proposé la feuille à deux colonnes quand je me posais les questions de mon avenir (pour/contre et regardez la tronche des colonnes après)

@edmond: ben quoi, ils tranchent aussi une réponse, chez rue89, c'est pas une bonne idée non plus. Mais bon, je suis d'accord avec Koz, mal en parler, c'est en parler quand même.

8. Le jeudi 29 mars 2012, 09:04 par Vieil imbécile

Oui, définition des objectifs, évaluation des résultats, modèles quantitatifs, , équations économétriques... tous ces trucs qui nous permettent de nous déresponsabiliser, et qui font que l'ordinateur apparaît comme un substitut meilleur que son substitué. Sauf que ça n'a aucun sens. Mais c'est pas grave, on fait évoluer les pondérations... jusqu'à la flagrance de la prochaine absurdité :)

9. Le jeudi 29 mars 2012, 10:02 par @terre_o_ciel

Grand bravo pour la vidéo. Je la scoop tout de suite sur http://www.scoop.it/t/chemin-spirit...
Les +1 sont bien mais posent la question de la pondération de chacune des questions qui mériteraient +10 ... (cf vieil imbécile - heureux ? ;))
En final, on le sait, c'est le coeur qui va voter et si loin des espèces de reliquats du passé que l'on appelle des projets ou programmes.
Beau chemin quotidien à vous.

Je "retrolie" dans le texte du scoop.it ;)

10. Le jeudi 29 mars 2012, 10:59 par Henry le Barde

Ils ont oublié de mettre +1 à ceux qui mangent du poisson le vendredi.

Sinon je sais surtout gré à Rue89 de ne pas avoir ajouté la malveillance à l'incompétence.
Les commentaires font certes pleurer et regretter de ne plus être à l'époque de la chrétienté médiévale et obscurantiste où on ne demandait pas au peuple de voter mais de construire des cathédrales mais l'intention de la journaliste est à saluer.

11. Le jeudi 29 mars 2012, 18:44 par David

@V-I: vous allez voir qu'avec leurs calculs, leurs chiffres et leurs hypothèses de système, ils vont nous prouver que la terre n'est pas plate et qu'elle tourne autour du soleil. #qu'onlesbrûle ;)

@terre_o_ciel j'espère que tête et coeur vont se mettre d'accord pour voter, parce que j'ai peur que parfois tripes, et chairs de poule prennent le pas sur ce qu'il faut aimer.

@Henry_le_Barde +1! avouez que c'est pittoresque tous ces bouffeurs de curé qui croâssent à tout va. On se croirait en 1905

12. Le jeudi 29 mars 2012, 22:25 par Incarnare

Au-delà de la forme provocante "je sais ce que les évêques demandent de voter", mais dont on perçoit (j'ai l'impression) le second degré, l'article suit quand même le cheminement que nous allons tous faire (avec nos coeffs perso, parce que là dessus les évêques ne nous imposent rien, et l'évaluation de chaque candidat sur chaque critère, tout aussi perso) avant de nous rendre aux urnes.

Car finalement, voter, c'est réduire sur un axe à une dimension une décision morale qui est, par nature, multidimensionnelle. L'analyse de cette réduction est en soi intéressante.

13. Le vendredi 30 mars 2012, 09:07 par Axolotl

Bon, donc, il y a ceux qui vont donc voter Bayrou et ceux qui surtout pas puisque c'est Rue89 qui le dit... voilà qui nous permet d'enrichir notre réflexion personnelle !!
Cela dit, bonne idée, je vais envoyer le lien à la responsable d'aumônerie.

Quand à 1905... c'est, hélas, toujours d'actualité !! Nous avons eu (au collège de ma marmaille) une année difficile l'an dernier, sur fond d'affaire Dreyfus et de propos tenus à cette époque et de nom d'établissement (public), c'est pas fini et ça va laisser des traces. Et je suis désespérée de ce regard formaté et caricatural sur le monde et son histoire... quand il y a tout le futur à inventer !!

14. Le vendredi 30 mars 2012, 09:20 par Steph

@Incarnare: très justement. L'article ne fait que reprendre le raisonnement de tant et tant de gens autour de moi. Réduisons, donc: cette vidéo met en avant l'abîme insondable qu'il y a entre les questions que nous nous posons, et la campagne présidentielle, ses candidats et ses débats. "Quel projet de société..." demande la vidéo. C'est ce qu'on se demande tous, et il semblerait bien qu'on n'aura pas de réponses ce coup-ci non plus. Donc la présidentielle est un coup pour rien, ça se jouera ailleurs. Donc il faut juste garder un maximum de possibles ouverts. Donc il faut éviter tous les extrêmes qui risqueraient de fermer des options. Donc, au milieu. CQFD.

15. Le samedi 31 mars 2012, 08:36 par David

@incarnare: je ne lis jamais rue89, j'ai sans doute raté l'esprit de provoc nécessaire à la lecture pour ce site. il est clair qu'en deça de nos pures intentions, va falloir réduire sec pour oser voter. Pas si simple.

@Axolotl: ce n'est pas la provoc qui va me permettre de voter ou me l'interdire, rassurez-vous. Quoique, un candidat qui jouerait trop avec le feu, usant de moyens que je réprouve me rebuterait sans doute. Je n'ai pas finalement passé la vidéo aux lycéens. Celle ci est trop "orientée"

@Steph: Je suis toujours admiratif des successions logiques simples qui donnent des réponses simples à des questions complexes. Généralement, elles ne me convainquent pas. CQFPD. 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top