Aller à la recherche

mon gps pense pareil

Blogdavidlerouge-98

"Quand on vit avec un photographe,
il s’arrête toujours au milieu d’un carrefour,
fasciné par une lumière à la con."
La compagne de Depardon

je mets sous ce billet une petite idée qui me prend 1/125e de seconde par jour, en gros

Commentaires

1. Le mercredi 23 mai 2012, 09:23 par David

arrêt en pleine voie. (et citation via @oeilduviseur)

2. Le mercredi 23 mai 2012, 10:21 par Vieil imbécile

Une photo (belle) carte postale, une citation à la con.
Et pourtant... parce que c'est vous et votre blogue, parce que c'est moi et mon imbécillité, j'ai tout de suite vu autre chose. Une fois de plus la supériorité absolue de la subjectivité sur l'objectivité, la supériorité de l'indicible sur le dicible, du dit sur le non-dit, la réalité au-delà de l'observable, la réalité augmentée par la singularité...
Qu'ai-je vu ? Une approche de la sainteté, en toute simplicité.
Le saint, ou celui qui est capable de s'arrêter. Il s'arrête pour voir la lumière qui est en l'autre, la lumière de l'Autre.

Oh ! pardonnez ma petite (grande ?) crise de pontichiance. J'essaie de les espacer ces crises, mais pas toujours avec succès :s

3. Le mercredi 23 mai 2012, 10:28 par David

@VI: j'aimerais assez que vous cessiez d'avoir l'indécence de me mettre à jour comme ça. Je cache ma pudeur sous des gros mots, je cache du silence sous des clichés. le reste, voyez vous... 

je suis d'ailleurs dans une espèce d'expectative sur le thème de la parole posée. Faire disparaitre celle ci dans celle de l'Eglise, pour ne pas se planter de priorité (comme le suggère Julien Dupont) ou au contraire, consentir à écrire sous sa plume, pour donner de la chair à une parole qui fait vivre. 

4. Le mercredi 23 mai 2012, 11:01 par Vieil imbécile

Pardon, je r'commencerai plus ;)

Drôle... je voulais écrire "supériorité du non-dit sur le dit", j'écris le contraire, et ça garde du sens en ce qui concerne les relations humaines... les mots comme des auberges espagnoles !

Gardez-la précieusement votre expectative ! Ma seule certitude... si cette tension disparaissait, si vous étiez certain de votre chemin, là il y aurait un chtuck. La réponse à ces tensions nécessaires ne peut être que singulière, temporaire et humble. J'admire le retrait de Julien Dupont, j'admirerai(s) son retour.

5. Le mercredi 23 mai 2012, 12:21 par Isabelle

Quelle bonne idée!
J'ai commencé par regarder le ciel et les changements de lumière, et puis je me suis focalisée sur l'arbre, en attendant l'arrivée des feuilles, si rapide!
;-)

6. Le mercredi 23 mai 2012, 13:21 par David

c'est pour ça que j'ai arrêté ma série, les feuilles sont arrivées en une fois. (140 clichés, mais des trous de semaines en semaines (indonésie, retraites de profession de foi, camps de jeunes...))

7. Le mercredi 23 mai 2012, 13:36 par Corine

Bon j'ai regardé le ciel pendant une minute, l'arbre 30 secondes...et après les fenêtres des apparts en face et je me suis demandée si quelqu'un avait pu repérer le gars en face qui fait la même photo tous les jours ou presque, et pourquoi. Ce serait drôle d'imaginer ce qu'ils peuvent en penser. Sauf que quand on fait un truc 1/25 ème de seconde par jour même si c'est important ou beau ou ce que tu veux comme adjectif, ça peut passer assez inaperçu. En fait.

8. Le mercredi 23 mai 2012, 13:41 par David

l'appareil est sur son pied, devant le vélux en h24. j'ouvre le vélux un instant, appuie sur le déclencheur, referme le tout. Mais je pense que le vélux est assez occultant par reflet interposé, et les voisins assez loin. moi, j'aime bien ce ciel. je vais essayer d'améliorer la vidéo. si j'ai le temps.

9. Le mercredi 23 mai 2012, 13:44 par fifi

Chouette idée ! Et une situation quand même plus confortable qu'au "milieu d'un carrefour" :-)

10. Le mercredi 23 mai 2012, 13:48 par Corine

ah oui, moi aussi j'aime bien ce ciel, parce qu'en fait j'aime bien le ciel en général. D'ailleurs je viens de ne re-regarder que le ciel et je recommencerai bien qu'avec l'arbre...etc. sauf que même si j'aime bien apprendre à regarder là j'ai un peu de taf quand même. Je reviendrai voir la version...améliorée ;-) et tu pourrais poser ton appareil ailleurs pour une autre série dans 6 mois.

11. Le mercredi 23 mai 2012, 15:22 par Fred

c'est sûr, tu es meilleur photographe qu'ingé son.
Beau projet. Me rappelle "la photo du mois" réalisée à Lyon sur les pentes de Fourvière l'automne 2008-2009.
Je note qu'au premier plan, il y a un... palmier.
Cherbourg ? Pas si mal...

12. Le mercredi 23 mai 2012, 16:56 par David

@fifi: oui, et plus réalisable aussi

@corine: on verra pour d'autres six mois

@Fred: très clairement inspiré par ton idée. mais plus près, plus simple, plus enchaîné. Au début, je m'étais dit, tous les jours entre 8 et 9 le matin. Et ça ne marchait pas bien. Alors j'ai essayé globalement tous les jours. 140 clichés, il me semble. J'aurais voulu aussi faire un montage un peu mieux... mais ça vaut pas l'effort, tout de même.
on notera que le temps n'est pas toujours (que) bouché à Cherbourg, tout de même.

PS: A 17h, j'ai donc mis en ligne une nouvelle version, pas plus concluante... mais comme les RAW sont déjà convertis, la musique ne saute plus. #çac'estfait

13. Le mercredi 23 mai 2012, 17:36 par Claire

Moi aussi comme Fred, j'aime les jours avec palmier !!! Est-ce très chrétien de faire pousser un palmier à Cherbourg ? ;-) C'est aller un peu contre nature non ?

14. Le mercredi 23 mai 2012, 23:12 par Nitt

Pas mal du tout !
Quand j'habitais Paris j'avais eu envie de faire une photo de Notre Dame par mois sur un an, ou une de la Tour Eiffel sur un rythme régulier comme ça... et puis je me suis jamais lancée, j'habitais pas à côté et j'étais bien incapable de savoir si j'allais pouvoir tenir le rythme, surtout !

15. Le mercredi 23 mai 2012, 23:28 par David

@Nitt: Fred (en commentaire au dessus ou dans mes liens) avait fait ça dans un parc lyonnais je crois, et je l'admire. L'appareil photo dans le bureau, sur un trépied, face à la fenêtre, c'est quand même beaucoup plus facile, chaque jour, qu'une fois par mois. (on devrait dire ça aux gens à propos de la prière, d'ailleurs)

16. Le jeudi 24 mai 2012, 07:36 par Isabelle

Bon, maintenant que vous l'avez vous-même écrit, j'ose ce qui m'était venu en tout premier à l'esprit et que j'avais tu par peur que ce soit pris pour de la provocation: c'est dégagé, voire ensoleillé, ... parfois!
Et comme un fait exprès, je tombe sur la question "quel est l'objet inutile à Cherbourg?"
;-)

17. Le jeudi 24 mai 2012, 08:10 par David

chaque jour, quasiment. Mais pas nécessairement toute la journée. ici le temps change très vite. c'est pas mal, mais un peu frisquet parfois.

18. Le jeudi 24 mai 2012, 09:54 par David

et bienvenue aux lecteurs de témoignage chrétien où Sophie m'a tressé quelques lauriers japonais (http://www.temoignagechretien.fr/AR... ) et ceux de la Vie où Cherbourg se balade dans l'Orne ;) (http://www.lavie.fr/religion/cathol... ) sans parler de la revue de presse de Lemessin, bien sûr, Sylvia, Vianney, Cybersister, Pèlerin via Anne Claire... et les amis de l'Abbelge qui finissent tjs par débarquer ici.

19. Le jeudi 24 mai 2012, 19:07 par Eliette

Bon, mon commentaire ne sera absolument pas objectif. Parce que le ciel de Cherbourg... on râle trop souvent après lui, on le maudit, on l'honnit, on en rigole beaucoup et jusqu'ici mais... ça reste le plus beau ciel au monde. Voui voui M'sieurs Dames.

Même ma grand-mère lorraine disait à chaque fois qu'elle venait qu'il n'y avait pas de cieux plus beaux ni plus lumineux qu'à Cherbourg. Alors si même la grand-mère le dit...

Voila, donc le petit papillon de jour que je suis et qui aime rien tant que la lumière kiffe grave tes photos. C'est drôle, ça fait un peu patchwork: les photos s'enchainent sans ordre logique genre du plus gris au plus bleu. Un coup le soleil est en face, un coup il fait nuit... comme autant de journées parfois un peu décousues: les bonnes et les mauvaises. Mais y a toujours de la lumière. Même dans le brouillard on y voit un peu. Ca relie le tout.

Anyway, je crois que je ferai mieux d'aller me coucher plutôt que de divaguer et d'élucubrer sur tes photos. Merci pour le bout de ciel.

20. Le vendredi 25 mai 2012, 07:30 par Isabelle

@ Eliette: Magnifique éloge, à relire.
"Même dans le brouillard on y voit un peu". C'est savoureux!
;-)

21. Le vendredi 25 mai 2012, 08:33 par David

@Eliette <3 choupinette ;)

22. Le vendredi 25 mai 2012, 08:35 par Claire

David il va falloir compléter vos questions, leur visée pédagogique ne faisant pas de doute, ou comment apprendre en s'amusant ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top