Aller à la recherche

Ctrl H

Le monde se divise en deux catégories:

Ceux qui pensent que les séries télé, c’est “plus belle la vie”, “Derrick”, ou “Walker Texas Ranger”, qui les dédaignent de la télécommande pour aller vaquer, dimanche après midi, en bord de mer ensoleillé, et ceux qui ont découvert comment certaines séries, hautement addictives, déploient en scénarios léchés, rythmes fignolés, imaginaires féconds, tout un portrait de l’humanité, rarement sous ses meilleurs jours, mais avec un brio digne de pas mal de films de ciné.

C’est pour se rassurer qu’on dit ça, parce qu’en fait, les séries, on en boufferait jusqu’à pas d’heure, rebondissant d’épisode en saison, accrochés par un récit, des personnages incroyables, une photo souvent bien faite, et un sous-titrage hasardeux. Parce qu’il faut le reconnaître, ces séries sont souvent anglosaxonnes, et sonnent mieux dans les angles. Bref. Mes deux dernières addictions furent Breaking bad (un prof de chimie, se découvrant un cancer inopérable, décide de synthétiser de la méthamphétamine pour laisser un pécule à sa famille… plongée dans le côté obscur de la vi(ll)e) et bien sûr Game of Thrones, le Trône de Fer, basée sur les romans de George R.R. Martin, et qui racontent dans un monde un poil mythologique, les luttes de pouvoir pour ledit trône, chacun s’en croyant l’héritier légitime. C’est rempli de coups bas, de trahisons, d’alliances, et de vilénies. Il y a du sang, du sexe, du pouvoir, de l’argent. Bref, de l’humainerie. Au début, on est un peu perdu dans la foule des protagonistes bien campés, puis on s’y retrouve, puis l’histoire se complexifie. Personne n’y est vraiment bon, ni totalement mauvais, et Tyron, qui est nain, n’y est pas confiné dans le rôle de passe-partout.

Game-of-Thrones-1

L’histoire est vraiment bien construite, et je pense que la série ne démérite pas. Et on comprend que la littérature ado fasse flores autour de ces récits d’heroic Fantasy. J’étais encore tout intrigué par l’imagination féconde de l’auteur quand, lundi soir, à la messe, j’ai écouté la première lecture du livre des rois. C’était encore un de ces découpages de la liturgie qui me laissent sans voix. On coupe le récit avant le dénouement, et on se retrouve avec un récit amoral à souhait pour l’homélie… “la suite demain, n’oubliez pas de revenir”. Comme le premier protagoniste était Naboth, le parallèle avec Tyrion fut immédiat… et le récit ne déméritait pas.

Prenez donc 1R21. puis utilisez la fonction Ctrl H de Word…
Remplacez Naboth par (logiquement) Tyrion, Jézabel par Cersei (qui prend alors un statut de mère), Acab par Joffrey, Elie par Robb Stark, Les israëlites par la Night’s watch, Samarie par Kings Landing et le trône de fer,  Les ennemis par les sauvageons, Dieu par les Sept  et …

Vous avez le script de la saison 3 de Game of Thrones en avant première. En mieux même !

01 Tyrion, de la famille Lannister, possédait une vigne à côté du palais de Joffrey, roi de Kings landing. 02 Joffrey dit un jour à Tyrion : « Cède-moi ta vigne ; elle me servira de jardin potager, car elle est juste à côté de ma maison ; je te donnerai en échange une vigne meilleure, ou, si tu préfères, je te donnerai l'argent qu'elle vaut. »03 Tyrion répondit à Joffrey : « Que les Sept me préservent de te céder l'héritage de mes pères ! »

04 Joffrey retourna chez lui sombre et irrité, parce que Tyrion lui avait dit : « Je ne te cèderai pas l'héritage de mes pères. » Il se coucha sur son lit, tourna son visage vers le mur, et refusa de manger. 05 Sa mère Cersei vint lui dire : « Pourquoi es-tu de mauvaise humeur ? Pourquoi ne veux-tu pas manger ? » 06 Il répondit : « J'ai parlé à Tyrion Lannister. Je lui ai dit : 'Cède-moi ta vigne pour de l'argent, ou, si tu préfères, pour une autre vigne en échange.' Mais il a répondu : 'Je ne te cèderai pas ma vigne !' » 07 Alors sa mère Cersei lui dit : « Est-ce que tu es le roi du trône de fer, oui ou non ? Lève-toi, mange, et retrouve ta bonne humeur : moi, je vais te donner la vigne de Tyrion. »

08 Elle écrivit des lettres au nom de Joffrey, elle les scella du sceau royal, et elle les adressa aux anciens et aux notables de la ville où habitait Tyrion. 09 Elle avait écrit dans ces lettres : « Proclamez un jeûne, faites comparaître Tyrion devant le peuple. 10 Placez en face de lui deux individus sans scrupules, qui témoigneront contre lui : 'Tu as maudit Les Sept et le roi !' Ensuite, faites-le sortir de la ville, lapidez-le, et qu'il meure ! »

11 Les anciens et les notables qui habitaient la ville de Tyrion firent ce que Cersei avait ordonné dans ses lettres. 12 Ils proclamèrent un jeûne et firent comparaître Tyrion devant le peuple. 13 Alors arrivèrent les deux individus qui se placèrent en face de lui et portèrent contre lui ce témoignage : « Tyrion a maudit Les Sept et le roi. » On fit sortir Tyrion de la ville, on le lapida, et il mourut. 14 Puis on envoya dire à Cersei : « Tyrion a été lapidé et il est mort. »

15 Lorsque Cersei en fut informée, elle dit à Joffrey : « Va, prends possession de la vigne de ce Tyrion qui a refusé de la céder pour de l'argent, car il n'y a plus de Tyrion : il est mort. » 16 Quand Joffrey apprit que Tyrion était mort, il se rendit à la vigne de Tyrion et en prit possession.

17 La parole des Sept fut adressée au roi du Nord Robb Stark : 18 « Lève-toi, va trouver Joffrey, qui règne sur le trône de fer à Kings landing. Il est en ce moment dans la vigne de Tyrion, où il s'est rendu pour en prendre possession. 19 Tu lui diras : 'Ainsi parlent les Sept : Tu as commis un meurtre, et maintenant tu prends possession. C'est pourquoi, ainsi parlent les Sept : A l'endroit même où les chiens ont lapé le sang de Tyrion, les chiens laperont ton sang à toi aussi.' »

20 Joffrey dit à Robb Stark : « Tu m'as donc retrouvé, toi, mon ennemi ! » Robb Stark répondit : « Oui, je t'ai retrouvé. Puisque tu t'es déshonoré en faisant ce qui est mal aux yeux des Sept, 21 je vais faire venir sur toi le malheur : je supprimerai ta descendance, j'exterminerai tous les mâles de ta maison, esclaves ou hommes libres. 22 Je ferai à ta maison ce que j'ai fait à celle du Nord, et à celle du Mur, tes prédécesseurs, car tu as provoqué ma colère et fait pécher Le trône de fer. 23 Et les Sept ont encore cette parole contre Cersei : 'Les chiens dévoreront Cersei sous les murs de la famille Lannister !' 24 Celui de la maison de Joffrey qui mourra dans la ville sera dévoré par les chiens ; celui qui mourra dans la campagne sera dévoré par les oiseaux du ciel. »25 On n'a jamais vu personne se déshonorer comme Joffrey en faisant comme lui ce qui est mal aux yeux des Sept, sous l'influence de sa mère Cersei. 26 Il s'est conduit d'une manière abominable en s'attachant aux idoles, comme faisaient les sauvageons que les Sept avait chassés devant les Night’s watch.

27 Quand Joffrey entendit les paroles prononcées par Robb Stark, il déchira ses habits, se couvrit le corps d'un vêtement de pénitence ; et il jeûnait, il gardait le vêtement de pénitence pour dormir, et il marchait lentement.

28 Alors la parole des Sept fut adressée à Robb Stark : 29 « Tu vois comment Joffrey s'est humilié devant moi ! Puisqu'il s'est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur de son vivant ; c'est sous le règne de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. »

Et dire qu’on fait lire aux jeunes de l’héroic fantasy, donnez leur une Bible, et montrez leur les récits qui les feront vibrer (ou pas)
(si vous voulez retrouver le récit initial, ouvrez votre Bible Clignement d'œil )

demain, on vérifiera comment Desperate housewifes a tout piqué à Sara et Agar, et les romances acnéiques au cantique des cantiques.

Commentaires

1. Le jeudi 21 juin 2012, 10:01 par David

faut que j'écrive aussi un billet pour prouver que "I am a Legend" a pompé sans vergogne dans les thématiques bibliques (voire a été écrit par des évangélistes américains)? (un homme sauve l'humanité en donnant sa vie, et permettant au fils unique d'une femme de rejoindre la Cité des Hommes, Sion?)

2. Le jeudi 21 juin 2012, 10:09 par Axolotl

et avec cette (re)lecture, les messes d'aumôneries attireront de nouveau les jeunes (de l'aumônerie, au moins)... Ou pas...
Joli parallèle. J'attends celui de Dr House.

3. Le jeudi 21 juin 2012, 10:48 par David

@Axolotl: vous avez des idées de parallèle, pour House? (la différence, tout de même entre House et ces séries, c'est que chaque épisode de House se suffit, alors que ces séries déploient la même histoire sur plusieurs années! ;) )

4. Le jeudi 21 juin 2012, 11:53 par Nitt

David, on t'a déjà dit que tu es un peu pété du casque (avec tout le respect que je te dois mon père) ?

"Les romances acnéiques du cantique des cantiques"... rôôôh, c'est pas très sympa pour le cantique des cantiques ça !

Et sinon je suis d'accord, il y souvent des tas de parallèles à faire entre des récits qui marchent bien et l'Histoire Sainte.
J'en veux pour preuve que la lecture de Twilight m'a fait beaucoup méditer sur le don du Christ pour l'humanité, Son abaissement jusqu'à notre condition humaine par amour, la Résurrection etc.
On m'aurait dit ça en m'offrant le livre, j'y aurais cru avec difficulté.

Et I am Legend ça finit comme ça ? Waw. (Pas pu voir plus de 20 min du film. Trop flippant.)

5. Le jeudi 21 juin 2012, 12:52 par virgulle

J'imagine le nombre de lettres de parents que va recevoir mon curé : "Mais si maman je te promets la dame de caté a dit qu'on était obligé de regader/ que c'est très catho GAME of THRONES "

6. Le jeudi 21 juin 2012, 13:17 par David

Le seul hic, dans Game of Thrones, c'est qu'ils osent pas prendre TOUS les trucs de la Bible. Genre, les histoires de Débora dans le livre des juges. Genre quand Saül veut donner sa fille en mariage à David, il lui demande un tout petit cadeau nuptial vachement classe. http://www.biblegateway.com/passage... (1S18,25) (je vous dis que la Bible, c'est pas du Bisounours, ça vaut, niveau épique bien d'autres choses) (et pour ceux qui disent l'office des lectures, c'est en ce moment... Joie). L'avantage, c'est qu'y a pas qu'ça. Y a du tout bon aussi. Même de l'excellent dans la Bible. De Dieu qui nous parle. Et ça, dans GoT, y a pas!

conclusion, ça vaut pas la Bible, la Bible, c'est MIEUX! ;)

et juste pour ceux qui n'ont AUCUNE idée de ce que ça peut être visuellement, la Bande Annonce de la saison 2: http://www.youtube.com/watch?v=CQVx_7AzhYw et http://www.youtube.com/watch?v=U2d-etfU8YU 

7. Le jeudi 21 juin 2012, 13:30 par Gonzague

GoT est effectivement très bien réalisé et passionnant. Seul gros défaut à mes yeux : la mise en scène (pas l'histoire elle-même à la limite) des relations sexuelles et des viols est manifestement faite pour exciter les hommes et les rassurer sur l'avantage qu'ils tirent des femmes dans la sexualité, sur le rapport de pouvoir que doit être pour eux les rapports avec les femmes (même si cette excitation et cette valorisation les fait se sentir un peu coupable). C'est d'une grande complaisance et je ne crois pas qu'une femme puisse regarder avec satisfaction toutes ces scènes sans se sentir quelque peu méprisée ou sans adopter le point du vue des hommes.

8. Le jeudi 21 juin 2012, 13:34 par David

@Gonzague. tout à fait d'accord pour la complaisance dans la manière de filmer. ça aguiche dur le mâle.  (mais soit dit en passant, elles tirent aussi bien leur épingle du jeu, pour certaines). Et Bonne fête!

9. Le jeudi 21 juin 2012, 14:07 par Axolotl

House, c'est moins riche, certainement. C'est la seule série que j'ai à peu près réussi à regarder (gros pbm de fidélité au petit écran).
Et puis, il faudrait que je me replonge sérieusement dans les trésors cachés de la Bible, aussi...

10. Le jeudi 21 juin 2012, 14:28 par David

@Axolotl: "(gros pbm de fidélité au petit écran)" \o/ (c'est un super problème drôlement pratique)

11. Le jeudi 21 juin 2012, 14:45 par Anterak

La fin d' "I am a Legend" le film est très différente de la fin "originale" du livre, ça change complètement la donne en fait. Malheureusement, les producteurs ont eu peur de la fin originale, c'est pour ça que le film finit comme il finit. Mais une scène qui correspond plus au livre fût quand même tournée!

Je vous conseille de faire une recherche "fin alternative I am legend", c'est très intéressant, et beaucoup plus riche qu'un "simple" sacrifice. :)

Sinon pour le tome 3, même si votre version est intéressante, on est loin du compte. :p

12. Le jeudi 21 juin 2012, 15:09 par David

ah mince, c'était bethel (maison de Dieu) et pas Sion... mais sinon, jolie fin. J'avais pas été fan du film faut dire que les zombies, c'est vraiment pas mon trip, mais c'est intéressant.
pour ce qui est de GoT S03. Je ne doute pas de l'inventivité des scénaristes. Mais je vous assure que parfois, certains récits de la Bible sont quand même tout à fait saisissants.

13. Le jeudi 21 juin 2012, 17:19 par Claire

Je suis larguée ..... Vous avez pas une version "fille" ou plutôt une pour + de 40 ans ? ;-)

14. Le jeudi 21 juin 2012, 22:09 par Isabelle

Pour une version "soft" de 1 Samuel 18, on peut consulter le site The Brick Testament, ou la Bible en légo (désolée, ce ne sont pas des playmobils); ça me fait toujours rire, cette mise en scène... Et malgré l'avertissement de nudité et de violence ce n'est pas méchant...
Mais je n'ai pas trouvé 1R21!
;-)

15. Le jeudi 21 juin 2012, 22:58 par Beedjees

J'ai commencé la lecture de la bible, l'année dernière en commençant par le début (la genèse). Les premiers livres racontent de sacrées histoires : d'un Dieu qui choisi un peuple faible, de guerres, de victoires, de jalousie, d'amour (par ex : Samson et Dalila)... En lisant, je me suis dit, qu'il y avait de quoi inspirer plus d'un cinéaste ou écrivain. D'ailleurs, certains noms de ville ou de personnages dans certains films SF, viennent directement de la Bible.
Merci David de confirmer mes suppositions, car n'ayant pas de télé, je ne connais pas du tout les séries !

16. Le vendredi 22 juin 2012, 14:53 par François

Comme quoi, ce sont toujours les mêmes recettes qui font recette :)

17. Le dimanche 24 juin 2012, 14:18 par Karine

Bonjour David,

merci pour cette chronique...moi qui suis fan de séries TV...

Connais-tu "The Borgias" avec Jérémy IRONS (dans le rôle du pape Alexandre VI? (à ne pas confondre avec les piteuse et pâle imitation "Borgia" sur CANAL+)...Malheureusement pas encore sortie en France mais extrêmement bien scénarisée, dialoguée, jouée...

18. Le lundi 25 juin 2012, 10:35 par David

@Claire: je n'y connais rien moi. Les feux de l'amour?

@Isabelle: je connais aussi, mais ça rocks moins que les séries... ;)

@Beedjees: vous avez lu le lévitique sans broncher? (sinon, moi non plus j'ai pas la télé)

@François: et au menu ce soir?

@Karine: je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias je-ne-regarderai-pas-les-borgias... en plus, on doit prendre cher, non?

19. Le mardi 26 juin 2012, 09:25 par David

c'est la gloire: sur un forum, on a repris ce billet, et "Miroir" l'a copié collé intégralement dans un topic sur les saisons prochaines de Game of thrones.
Simplement, le modérateur, zélé, mais un peu con ou bluffé, a biffé toute la variation biblique, craignant un vrai spoiler. Si. faut le faire quand même http://www.elbakin.net/forum/viewto...

20. Le mercredi 27 juin 2012, 13:45 par Claire

Version Feux de l'amour, niveau brushing, cela doit valoir le coup d'oeil !!!! ;-) mais les héros risquent d'être décoiffés ....

21. Le mardi 24 juillet 2012, 19:47 par David

par pur professionnalisme, je viens de lire l'intégrale saison 3 de Game of thrones (en français et en 2 jours et demi). Bon. ça va donner. N'empêche que le livre des Juges, Samson entre autres, les benjaminites et tout, ça tient franchement la route face à l'heroic fantasy. (et ça prend beaucoup moins de 1100 pages! ;) ) ET EVENTUELLEMENT, ON PEUT ETRE EDIFIE et TOUCHE. Alors que dans games of thrones, moyen. "valar morghulis".

PS, Natalia, je peux le vendre à ton mari. Mais au poids, ça va lui couter cher.

22. Le mercredi 15 juin 2016, 16:55 par Marie-Hélène

Bonjour,
Une lecture qui pourrait vous intéresser : La géopolitique des séries ou Le triomphe de la peur, par Dominique Moïsi http://www.laprocure.com/geopolitiq...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top