Aller à la recherche

l'important, c'est la rose

Depuis que le cathologue a libéré la vanne catho, la théologie se pare, fume, de fragrances inattendues.

Aussi, dans nos échanges avec une choupinette que j’aime bien, elle me posa une colle bien inquiétante, au vu des chaleurs estivales. Et si elle avait raison? Ciel, je crains pour mon avenir.

au vu de l’odeur de sainteté qui se dégage des auréoles des débardeurs cet été, ça doit pas sentir la rose au paradis.

designall

Mais tout ça est-il le fruit du Hazard? il suffisait de ne pas abuser du … “jerk

Commentaires

1. Le samedi 30 juin 2012, 07:01 par Eliette

L'odeur est sans pourquoi....

...euh... enfin si en fait.

En conclusion de ce problème (pour le moins existentiel et épineux), heureusement qu'y a un Saint Nex au paradis... http://static.feminimix.com/local/c...

2. Le samedi 30 juin 2012, 11:52 par Skro

Justement, ce n'est pas comme ça que l'on reconnait les saints: même leurs auréoles sentent la rose?

(et on passera au passage sur l'(absence d')odeur de décomposition qui est à l'origine de l'expression, et qui va bien au delà de la simple sueur)

3. Le samedi 30 juin 2012, 11:55 par David

@Skro: et à la fois, quand le dimanche je baptise, j'ai le pouce qui sent la rose et le jasmin (il est bien, notre saint chrême) et le lundi quand j'enterre, c'est l'aube qui sent l'encens. C'est une foi qui sent bon.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top