Aller à la recherche

le catalogue pour rêver

J’ai reçu hier mon premier catalogue de Nowel. *étoiles dans les yeux* C’est la saison des catalogues de jouets pour faire vos commandes au papa Noël, le genre de catalogue qui apprend, dès tout petit, aux enfants à rêver des choses qu’il faut avoir pour être heureux. Bon. J’en recevais déjà, enfant, je l’ai parcouru par acquit de conscience avant de remplir ma poubelle jaune.

0_361_1_121017_02

Et je dois avouer que j’ai été horrifié.

Pas par la date d’expédition du catalogue,
Pas par les prix,
Pas par les thèmes,
Pas par les jouets pour les filles ou les garçons comme “la marchandE”
Pas par les  simili téléphone portable pour bébé.

oxybul2

il faut dire que ce n’était pas le catalogue Gifi ou la Foirfouille,
c’est un catalogue pour êvêil et les jêûx de l’enfant,
avec les accents circonflexes afférents.

oxybulCCF21102012_00000

non, ce qui m’a choqué, ce sont les photos d’enfant dans le catalogue,
propres, nets, sages, parfaits, 
des photos pour faire rêver… les parents

des enfants de blond, qui colorient sans dépasser, qui sont sages et curieux
qui ont envie de se cultiver, de développer leur sensibilité artistique dès tout petit,
qui rient sainement dans une jolie complicité avec parent1 et parent2.

Pour Noël, achetez des enfants parfaits, les mini adultes souriants que vous désirez.

Récemment mis à jour1

plus qu’un jouet”, offrez vous l’enfant de vos rêves.
Satisfait ou remboursé sous quinze jours.

Commentaires

1. Le dimanche 21 octobre 2012, 09:42 par Corine

" propres, nets, sages, parfaits". Bah oui de sales mioches baveux et pleurnichards, c'est pas vendeur. La vie en vraie ça se vend mal. Ouais. Sauf qu'il y a un petit, mal fagoté dans sa mangeoire, avec des parents sans le sou, qui est venu nous dire que le précieux était là, au bord de l'imparfait, du fragile, du minuscule. Et je me prends à rêver d'un catalogue avec les gamins que je croise et puis des gosses malades, handicapés, aux peaux toutes colorées de leurs différences. Et c'est beau. Bien plus beau. La vie en vrai c'est beau. Faudrait leur dire.

2. Le dimanche 21 octobre 2012, 10:04 par Else

Eh oui...( soupirs...) mais ce genre de catalogue ne m'a jamais fait rêver. Bien au contraire.
Bon dimanche à vous.

3. Le dimanche 21 octobre 2012, 10:42 par Aleth

Parent 1 et parent 2....

;-)

4. Le dimanche 21 octobre 2012, 12:57 par hipparkhos

Mauvaise langue. En bas à droite de ta mosaïque il y a l'alibi de diversité ethnique.

Tu crois qu'ils ont passé un accord avec Cyrillus™ ?

5. Le dimanche 21 octobre 2012, 12:57 par jeanne

Il me semble reconnaitre les enfants dont les parents et grands parents ont posé pour l'appel à donner au denier de l'église.

6. Le dimanche 21 octobre 2012, 15:03 par Sylvia

David, ton billet m'a fait penser au film Pleasantville où tout le monde est beau et parfait. Bref, la vraie vie c'est pas ça. Je partage le commentaire que Corine t'a fait.

7. Le dimanche 21 octobre 2012, 19:00 par Corine

alors: la vie en vrai, c'est comme ça. La vraie vie comme ci. La vie en vraie, c'était un mixte intéressant mais. bref. Je ne passe que pour corriger mes fautes. comme une grande ;-)
et comme je suis là, sur ces catalogues, il n'y a pas que les enfants qui sont parfaits. Les parents: très propres, très nets, très parfaits, très sages.

8. Le dimanche 21 octobre 2012, 19:13 par David

@corinne, j'avais bien reçu la demande de chgt du commentaire, mais pas eu l'heur de m'en occuper, hein...

@hipparkhos: plus que le WASP, c'est le concept de super enfant super stimulé qui me fait peur. Comme ce 4e qui me demande à chaque fois quel niveau j'ai en guitare, parce qu'il vient de passer "ce" niveau au conservatoire, et comme "il est très littéraire", envisage de dominer le monde des arts même si le marché est un peu bouché. Voilà. "Ben, moi je gratouille, et ça va, merci".

@jeanne: z'êtes dure là, mais je vois une différence notable. pour le denier, c'est impersonnel comme un visage de mannequin qu'on achète. Pour les jouets, c'est "mis en situation" avec nos jouets. Si tu leur achètes ça, tu peux installer l'option enfant parfait sur ton enfant. Attention, certains font des rejets.

@Sylvia: argl oui, tu as raison.

@Aleth :)

@Else: et vous ne lisiez pas les prospectus dans les boites de playmo pour rêver à tous ceux que vous aviez pas? ;)

9. Le dimanche 21 octobre 2012, 21:14 par Axolotl

Le catalogue répond aussi à ce que les parents veulent voir... Et à ce qui "fait vendre". Donc, oui, ça peut être choquant, oui, c'est aseptisé. Mais c'est aussi ce qui est attendu.
On est dans le "suggestion de présentation" de toutes les boîtes de surgelés. Et les lasagnes, une fois cuites ressemblent rarement à l'image sur la boîte...
Mais si, sur la boite, elles avaient leur aspect réel, on ne les achèterait pas.
Ce sont les même images dans les journaux, pour parents ou pour enfants.

Et même sur la photo de famille, même si, dans 30 ans, on en rira, on préfère que nos enfants ne soient pas en train de hurler ; pour aller chez la grand-mère, on sort les jolis vêtements.
Ça fait rêver les parents ? Ils ont bien le droit de s'échapper un peu de la réalité agitée du quotidien ;o))

Mes propos sont confus, mais, à la réflexion, ces photos ne me "choquent" pas. En revanche, l'abus de pub' me choque et m'inquiète. Ce monde qui ne vit que la par la profusion d'achats, aussi.
Et, oui je suis d'accord, la recherche permanente de la performance, du jeu utile et éducatif à tout bout de champ, du loisir "utile", aussi, c'est inquiétant.

10. Le dimanche 21 octobre 2012, 21:27 par do

non, mais ils sont vraiment comme ça, maintenant, les enfants! si,si.

ah, mais c'est vrai: ...SAUF À LA MESSE !

11. Le dimanche 21 octobre 2012, 21:34 par David

@axolautle: je sais bien... simplement, j'ai l'impression qu'on met, dans une certaine catégorie de population, une pression sur l'enfant libre, curieux, intelligent, stimulé (par la nounou). Et ce qui me fait peur, c'est parfois la "suffisance" de certains, enfants ou ados, confortés. C'est un peu compliqué à gérer. Là, on sent ça dans le journal, c'est fou.

@do: crucifiez les!

12. Le dimanche 21 octobre 2012, 22:13 par veracruza

Vraiment très intéressant et très drôle... Toujours le ton juste. Merci David... Et merci @Corinne pour son très beau commentaire... J ai 4 garçons à la maison, et ils ne sont ni fils de blonds ni parfaits, tout comme moi... Pourtant à mes yeux, ils sont les plus merveilleux (en toute objectivité lol ) mais ne feront sûrement pas la une des couvertures de pub... Mais ce sont les plus beaux... Personnellement le monde des bisounours sur terre je n y crois pas... lol

13. Le dimanche 21 octobre 2012, 22:22 par do

j'ai pas le droit, dans ma classe.
toujours cette sacro-sainte laïcité ! pfffff

14. Le dimanche 21 octobre 2012, 22:52 par Else

David, je suis une grand-mère... J'ai quatre enfants et deux petits-enfants. Ce sont mes enfants et petits-enfants qui ont rêvé et rêvent. Les petits-enfants, d'ailleurs plus que les enfants. Les garçons, aux deux générations étaient et sont "lego"; ma petit-fille rêve de costume de princesse, ce à quoi mes filles ne pensaient pas du tout...Mais c'est vrai, je n'ai pas souvenir de m'être attardée sur ce genre de catalogue.
Pour autant, point n'était nécessaire de passer par ce genre de publication pour être la proie du mythe de l'enfant parfait et je me rappelle certains dîners entre amis-relations où se faisait un tour de table sur le devenir de chaque enfant de chaque couple; classe, cours, collège, lycée, résultats etc. Un soir, avant de partir à ce genre de soirée, j'ai dit à mon époux: " cela va encore être l'examen de passage...celui qui dira si vous êtres "bon" ou "mauvais" parent..."

15. Le dimanche 21 octobre 2012, 23:04 par veracruza

Et vous imaginez ce que ces enfants vont subir comme moqueries : eh fils de blond, tu depasses pas quand tu colorieuh ! Ou trop belle ta petite mèche blonde sur le catalogue machin... Etc... Et le droit à l image alors ? Pas si parfaits que cela finalement...

16. Le lundi 22 octobre 2012, 09:17 par RV

http://www.youtube.com/watch?v=u2E7...

17. Le lundi 22 octobre 2012, 10:01 par Axolotl

Je comprends bien le goût amer...
Mais, pour moi, ce n'est pas dans les catalogues de jouet qu'ils s'expriment le plus.

Bon, je suis peut être influencée (je vais faire ma vieille) par ce qu'était "Eveil et Jeux" à sa création... bien avant de se faire bouffer par la Fnac, puis par Oxybul. "Autrefois", c'était un catalogue extrêment ouvert, novateur, ne se prenant pas la tête. Ca a changé. Règne des multinationales et de l'uniformisation.
Et c'est plus ça qui me chagrine. Car tout devient objet de compétition (avez-vous vu les tablettes tactiles dès 18 mois ) et "tout pareil" partout.

Côté "suffisance", je pointerais plus Cyrillus, ce côté BCBG-des-bons-quartiers (et qui fabrique toutes ses fringues en Chine)(ça n'a rien à voir, mais ça me gonfle)(alors que StJames, n'est ce pas, fabrique ses poufs ici ;o)) ).

Et je reviendrai aussi sur le commentaire d'Else. Sur cette compétition des parents à travers leurs enfants, qui est ancienne (dans quel lycée, quelles activités, quel conservatoire, quel instrument de musique, quelles études... et dans quelle école...). C'est plus ardu, au quotidien, finalement, que la lecture d'un catalogue de jouet.

18. Le lundi 22 octobre 2012, 10:23 par Claire

Je vous rejoins tout à fait David.... J'ai le souvenir de catalogues où les jeux étaient moins mis en situation et étaient présentés tels quels , sans objectifs ni planification de retour sur investissement. Ceci dit, la très grande majorité des affiches de KT ne font pas plus de place à "la différence" et les enfants y apparaissent un peu "formatés"... ;-)

19. Le lundi 22 octobre 2012, 13:30 par Koz

Alors que ce serait tellement mieux de photographier un gamin en train de dessiner au feutre sur le canapé, pour proposer un deuxième jeu complet de feutres, les premiers ayant été épuisés à coups de pointillés rageurs sur la feuille...

20. Le lundi 22 octobre 2012, 17:39 par annikod

Proposent ils un échange? On peut rendre des enfants grabouilleurs, l'épi rebelle en haut du crâne? Et obtenir ces enfants modèles??

21. Le lundi 22 octobre 2012, 22:16 par Isabelle

@ Koz: bonne idée si c'est une boîte de feutres lavables! Un coup d'éponge et le canapé est comme neuf! En ce qui me concerne, le jour où on me présente un tel produit, j'investit tout de suite, même si mes enfants grandissent.
Trop d'exploits mémorables me viennent à l'esprit...

22. Le mardi 23 octobre 2012, 14:01 par David

pour le cas où j'aurais été ambigu, ce n'est pas du tout la vikingitude qui m'a choqué. c'est l'aspect policé des enfants avec de la gravité qui pourra tourner en suffisance dans les yeux. c'est fou. et ces enfants prétentieux, j'en vois de plus en plus. "J'ai envie/pas envie" "vous n'avez rien à m'apprendre" etc.

23. Le mardi 23 octobre 2012, 18:33 par Corine

David, ils sont quand même bien blonds. ;-) Peut-être pour la suffisance, la prétention etc. Je ne suis pas sûre d'en voir de plus en plus. En revanche des parents qui parlent des envies de leurs enfants à satisfaire avant de penser à ce dont ils ont vraiment besoin, oui.

24. Le mardi 23 octobre 2012, 19:31 par Nitt

Offrez-vous l'enfant de vos rêves, c'est pas l'étape que tout le monde redoute derrière le projet de loi pour janvier prochain ?

Pardon. Ça m'a échappé.

25. Le jeudi 25 octobre 2012, 10:24 par Céline

Déstabilisée par mon groupe d'aumonerie de 5e on m'a dit de venir ici...brillants, doués, précoces, nourrits, érudits, cultivés, oui ils ont sans doute de bonnes raisons pour toiser avec suffisance, répondre avec assurance, exiger avec condescendance, le meilleur, dans tout les domaines...pas de bol pour cette année de KT, la catéchiste n'est peut-être pas à la hauteur, c'est embêtant, l'année de la profession de la foi...si ça trouve ils ne l'auront pas avec mention...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top