le moindre éperon rocheux, pour peu que la ville s’étire jusqu’en bord de mer
se targue exagérément du nom de montagne, coiffée d’un fort désormais lieu de mémoire,
un peu comme l’esquif échoué devenait caravelle ou bateau de pirate,
le bâton, une épée, et la passoire un heaume dans les univers surinvestis des enfants.

Cherbourg a donc sa montagne qui surplombe d’une route en lacets
l’agglomération urbaine et la rade. Un petit musée, un terrain militaire,
des galeries à visiter, c’est un joli panorama, que les vents violents viennent râper.
j’y suis allé pour prendre un peu de hauteur, de la largeur, de profondeur.

Blogdavidlerouge-46

c’est souvent bon quand on a le nez dans son emploi du temps
le regard butant sur les murs des rues qu’on arpente
au gré des rencontres toujours trop singulières,
de reprendre une vue d’ensemble. ça aère.

la vue à 180° dresse l’étendue de la tâche à accomplir,
et invite, on ne peut plus vite, à mieux regarder,
d’un peu ailleurs, les histoires prises dans l’immensité.
l’instant “objectif” pour honorer la diversité.

Récemment mis à jour3

simplement, derrière mon regard muré par chaque jour
ou la vue de trop haut, de trop large, trop aérée
même derrière les façades que j’ai pris le temps de recenser
on ne peut oublier, si cachée, ce qui meurt à l’orée.

les invisibles, les vrais, disparus des 2 premiers clichés.

Blogdavidlerouge-47

et on se dit que nos hauts cris, ou nos soucis, taisent les voix qui s’affaiblissent
celles dont parle le secours catholique,
celles qui ont murmuré à l’oreille de Natalia,
ou celles de l’Abbé Pierre.

A8xyMLkCAAAS7TF

Commentaires

1. Le samedi 1 décembre 2012, 18:48 par David

et même, si tu es super doué avec ta souris. Quand tu as cliqué sur l'image de panorama, tu peux la faire glisser vers un nouvel onglet, et hop, magique, ça peut encore zoomer. :)

2. Le samedi 1 décembre 2012, 21:32 par jonastree

Superbes photos. Et au delà , on fait quoi pour les gens des caravanes ? Tu nous donneras des nouvelles d'eux version focus ?

3. Le dimanche 2 décembre 2012, 09:40 par Pascal

.Merci pour ces photos et le commentaire, j'ai enregistré le panorama, c'est trop bien.
Triste réalité, à 2 pas de chez nous, ne pas les oublier, en ce chemin de noël et toute l'Année.
A bientôt.

4. Le lundi 3 décembre 2012, 03:49 par doenerth

de nouveau merci. Je serai peut-être moins laconique..un jour ! Pour l'instant, trop de choses se bousculent....et je constate que vous lire semble remettre un semblant d'ordre dans cette pagaille mentale...

5. Le mardi 4 décembre 2012, 17:10 par Amie5978

Et si ces gens avaient des leçons à nous donner : eux, peut-être ils sont heureux en France, peut-être que c'est pire "chez eux". Peut-être que leur joie d'être en famille, ensemble en gardant leurs us et coutumes (et/ou en dévalisant les resto du coeur), peut-être qu'ils arrivent à se laver dans des baquets comme nos arrières-grands-parents et qu'ils n'envient pas du tout nos douches bi-quotidiennes et nos solitudes pesantes....
Je ne sais pas les dessous de leur histoires, je ne sais pas qui ils sont mais peut-être...peut-être qu'ils ne sont tout simplement pas malheureux de vivre ainsi si on leur laisse la liberté ?

6. Le mardi 4 décembre 2012, 17:33 par David

c'est marrant nous n'avons pas du tout les mêmes apriori. vous tablez sur des gitans ou des roms, je table sur le quart monde local. si ça se trouve c'est vide.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.