Aller à la recherche

les experts

C’est un luxe qui ne devrait pas vous coûter trop cher. Vous pouvez vous organiser comme vous voulez (acheter un zoom H2n, ou emprunter un Nagra à la RCF voisine, ou vous rechargez votre Smartphone) et vous vous bloquez une bonne matinée. Peut-être deux. Ou plus mais uniquement si affinités. Et le sourire au lèvres, vous allez frapper à la porte d’André Lefèvre. Enfin, vous allez frapper à la porte d’André Lefèvre si vous êtes de Sottevast. Sinon, ça va être un tout petit peu plus compliqué. André Lefèvre est une célébrité à Sottevast comme quelques villages en possèdent encore. André a été curé de Sottevast pendant 39 ans, puis il s’est retiré sur place, dix ans de plus, jusqu’à ce que sa santé exige un logement plus adapté et accompagné.

Je suis entré hier dans les deux pièces d’André, au troisième étage du centre d’accueil diocésain, avec deux autres confrères. Au perroquet, trois casquettes, dans la chambre à côté, un lit médicalisé, et devant nous un bureau et quelques chaises préparées pour nous accueillir. C’était la journée annuelle fraternelle des prêtres de notre diocèse, nous étions une bonne centaine présents, et pour la première fois, le petit temps d’échange se passait dans les appartements des plus âgés. On devait parler de la joie de croire, et les questions que nous portions. Et André m’a passionné.

Resté 49 ans dans son village, croisant sans cesse les vies des uns et des autres, les accompagnant de moments insignifiants et tournants essentiels, il a vu son village doubler, la population évoluer, les grosses entreprises laitières et nucléaires modifier le mode de vie… Il a accompagné, créé, soutenu, regardé, écouté, rebâti une Eglise dans un si petit coin de Normandie, mais il a vu grandir quelque chose de l’humanité après la guerre. Il avait été vicaire 3 ans, en 1945, puis curé ailleurs une petite quinzaine d’années… Et je suis persuadé qu’il y avait devant moi un expert d’humanité, à force de la côtoyer et de la voir grandir, à force de se passionner pour elle… Parce que toute la vie d’un curé est tournée vers le peuple qu’il fait vibrer vers le Dieu qu’il aime.

Il est probable que vous ne connaissiez pas André Lefèvre, ni même Auguste Lefort, qui est arrivé dans sa paroisse en 1949… votre curé lui même a probablement reçu des missions un chouilla plus courtes, ces dernières années… mais si vous avez du temps à gagner, vous pourriez attraper votre enregistreur et parler longuement avec ce vieux prêtre à deux pas de chez vous, pour l’écouter raconter l’homme qu’il a vu grandir et s’affermir, la France qu’il n’a pas fait que côtoyer, mais qu’il a aimée. Vous avez ce devoir de mémoire.

Nous étions une bonne centaine, hier, pendant ce temps fraternel. Beaucoup moins que les autres années, certains sont morts, d’autres sont fatigués, ou n’ont pu prendre le temps d’être là. Une bonne centaine sur 190 prêtres du diocèse. Sérieux, drôles, dissipés et concentrés, attentifs et différents. Unis, simplement dans cette diversité:

2012_12_07

Commentaires

1. Le samedi 8 décembre 2012, 14:51 par David

et il en manque un certain nombre qui étaient présents mais que je n'ai pas réussi à attraper, discrets, ou alors il couraient trop vite, les curés (de Notre Dame)

2012_12_071.jpg

2. Le samedi 8 décembre 2012, 15:09 par cybersister

Très belles mosaïques. Et très beau regard d'un petit jeunot (oh pardon David) sur ses aînés. Merci

3. Le samedi 8 décembre 2012, 15:15 par P. Vianney +

C'est beau, des prêtres !
(Et je dis ça très objectivement !)

4. Le samedi 8 décembre 2012, 15:20 par Francine.

Et si,je connais le Père Auguste Lefort...il commence à vieillir avec ses 95 ans... et à fatiguer davantage!
merci à vous tous, prêtres de notre diocèse! merci pour votre disponibilité malgré toutes vos occupations! merci de votre témoignage de vie donnée, et de toute la vie reçue du Père..
merci pour la richesse du coeur!
que Le Seigneur vous accorde la grâce de voir venir de jeunes confrères...
bonne fête de l'Immaculée Conception!
et bon dimanche!

5. Le samedi 8 décembre 2012, 15:21 par Axolotl

touchée...

6. Le samedi 8 décembre 2012, 15:59 par Isabelle

Pareil...

7. Le samedi 8 décembre 2012, 17:46 par Eliette

En vrai, vous êtes tous vraiment formidables. Merci du partage, ça fait rudement plaisir :)

8. Le samedi 8 décembre 2012, 18:52 par Corine

:-)

9. Le dimanche 9 décembre 2012, 13:14 par Nitt

Je suis d'accord avec Eliette. Vous êtes tous formidables, et le meilleur, c'est que vous brillez chacun différemment de la lumière du Christ. Incroyable richesse de l'humanité, de chaque personnalité.

10. Le dimanche 9 décembre 2012, 18:37 par emile h

Col.3/16

11. Le mardi 11 décembre 2012, 21:35 par Beedjees

Merci à vous les prêtres. Voilà 10 ans que j'ai quitté le diocèse de la Manche, et je revois tous ces visages. Quelques rides apparaissent, certains sont devenus prêtres. Il y a une constante que le temps n'efface pas : c'est la joie qui rayonne de ces visages, la sagesse suggérée par ces regards et ces sourires paisibles.
Encore un grand merci.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top