Aller à la recherche

le point Godmin

Plus on approche de la date du 13 janvier, plus les discussions réelles ou virtuelles auxquelles j'assiste deviennent acérées tant les convictions s'affermissent (voire se radicalisent). On se réjouit de la venue de tel évêque sur le macadam, compte les cars, raille telle revue qui n'a pas les mêmes convictions, ironise sur les élections d'avant, laisse émerger des peurs plus ou moins rationnelles... A peu de choses près, on n'est plus très loin de l'anathème et de l'excommunication de l'opposant à base de "je ne comprends pas qu'on puisse être chrétien et penser ça" ou "ce n'est pas mon Eglise qui se revendique et défile". Or si être chrétien nous invite à défendre nos convictions, d'autant plus quand elles sont tirées de l'Evangile, et pourquoi pas (se) manifester pour leur donner droit de cité, l'Eglise ne se réduit pas aux personnes qui partagent lesdites convictions. Il y a une diversité et une richesse dans l'Eglise qui doit être honorée par la communion, ou comme le dit la première lecture d'aujourd'hui, par l'amour du frère. Et Dieu sait que nos frères, jusque dans nos propres familles, n'ont pas nécessairement les mêmes convictions que soi. Ecouter l'autre pour envisager de le comprendre (sans pour autant valider ses idées), consentir à sa différence, vouloir lui être uni dans la vérité, et dans sa quête me semble d'autant plus nécessaire ces jours ci. Si celui qui ne partage pas vos convictions n'ose plus s'adresser à vous pour échanger, c'est mauvais signe. Le dialogue implique l'écoute véritable. Sinon, on amoindrit la richesse de l'Eglise et de Dieu à ses propres idées.

Je propose donc l'instauration du point "Godmin", à l'image du point Godwin des heures les plus sombres de l'histoire, pour toute tirade qui aurait des velléités de réduire l'Eglise de Dieu à sa manière de penser. Clignement d'œil

Untitled-1

parce qu'au delà de dimanche, et ce jusque dans le Royaume, nous aurons à construire cette unité du Corps du Christ.

Commentaires

1. Le jeudi 10 janvier 2013, 10:51 par David

PS: ce billet vient de mon souci, comme prêtre, de construire cette communauté qui m'est confiée.

2. Le jeudi 10 janvier 2013, 10:52 par mariel

merci

3. Le jeudi 10 janvier 2013, 11:32 par Jonastree

Même point de vue et même attitude de ma part mais de façon plus large que sur ce débat. L’excommunication des uns par les autres est fréquente dans la société et à fortiori dans l’église faite d'hommes et de femmes. Bâtir des ponts plutôt que des murs. Avoir des convictions oui, les défendre oui mais en ayant attention aux personnes, aux frères dans l'Eglise et ailleurs.

4. Le jeudi 10 janvier 2013, 11:46 par Henry le Barde

Je préconise le rétablissement de l'ordalie pour trancher ces questions. Ça désengorgera Twitter et on pourra recommencer à rigoler.

5. Le jeudi 10 janvier 2013, 12:16 par Père Jean-Baptiste Nadler

"Le dialogue implique l'écoute véritable." Ouais d'accord, mais "que les femmes se taisent dans les assemblées" (1 Co 14,34) C'est bon, j'ai gagné mon point Godmin ?

6. Le jeudi 10 janvier 2013, 13:37 par Arbogasta

Merci pour cette petite piqûre de rappel... :)

7. Le jeudi 10 janvier 2013, 14:57 par Père Jean-Baptiste Nadler

Bon, blague à part, c'est bien vrai qu'avec un poil plus d'écoute bienveillante, il y aurait moins de positions crispées. La vérité est symphonique disait Urs.

8. Le jeudi 10 janvier 2013, 16:41 par Pneumatis

Moi je comprends même pas qu'on puisse être un prêtre catholique et écrire un billet pareil !

:D (je veux mon point Godmin)

Merci, sinon et... Amen !

9. Le jeudi 10 janvier 2013, 17:03 par David

@plusieurs: une compromission et un défaitisme qui n'est pas sans rappeler les heures les plus sombres de l'histoire, d'ailleurs ;)

10. Le jeudi 10 janvier 2013, 17:31 par Henri Mondion

Bonjour et merci. Je pose une question : Il y a-t-il dans l’Église des choses qui ne soit pas négociables ? Car respecter l'opinion, c'est une chose logique, normale, lorsque l'on parle de choses ou de sujets opinables. Mais si on parle de sujets qui ne sont pas négociables, qui sont des fondements de notre foi : comment faire comprendre à la personne que l'on n'est plus dans l'opinable ?
Je pense que, parfois, on confond un peu les deux. Certains donnent leur opinion sur des sujets de foi. Alors on est très content de connaitre leur opinion, mais la foi de l'Eglise, ce qu'elle confesse et qu'elle a explicité depuis des siècles, c'est autre chose.
Ceci étant, tout à fait d'accord avec vous pour rester très mesurés à l'approche du 13 janvier. Je suis moi-même très silencieux à ce sujet.

11. Le jeudi 10 janvier 2013, 17:41 par David

@hmondion: pour Jésus, le péché, c'est moyen négociable, hein, ben pour autant, il marave pas la tête des pécheresses, il leur dit même pas ... "ouh, mais tu fais dans le non négociable, ma cocotte, tu vas prendre cher", alors se posent pas mal de questions. La dernière fois qu'on m'a sorti les trucs non négociables, c'était déjà pour influencer un vote, et ça me chagrine grave, parce qu'autant un dogme, on va pas le discuter le bout de gras, autant pour le reste, c'est vachement plus subtil. Donc, votre comm me laisse dans l'expectative... non pas dans l'absolu mais dans ce qu'il donne: "là, j'aurais bien discuté avec toi mais comme tu touches à un des non négociables, attends moi quinze secondes, je vais chercher une pelle" ;)

12. Le jeudi 10 janvier 2013, 18:19 par Henri Mondion

Non, je n'ai pas de pelle.... Et de plus, je n'irais pas manifester le 13; Donc, mon problème n'est pas là. Mon problème est plus profond. De façon générale (pas uniquement à propos de dimanche) j'aimerais encourager les gens à lire le catéchisme par exemple. Car parfois, on négocie, alors qu'au fond, pas mal de choses ont déjà été étudiées, définies, etc
Bon week-end, et bonnes photos !

13. Le jeudi 10 janvier 2013, 18:28 par David

ça c'est clair: réunion baptême avec des gens l'autre soir, et plein de "je ne suis pas d'accord avec vous" ou "ce n'est pas mon opinion". En même temps, c'était pas vraiment des sujets à discussion, donc...
http://jardinage.twenga.fr/pelle-a-... sinon. :)

14. Le jeudi 10 janvier 2013, 19:16 par Laurent

Tout le monde s'en fout un peu, mais j'ai bien aimé ton billet :)

15. Le jeudi 10 janvier 2013, 19:25 par David

ben, l'idée que certains aiment l'unité de l'Eglise, devinez, je crois que tout le monde ne s'en fout pas :)

16. Le jeudi 10 janvier 2013, 22:00 par Nitt

Râh, voilà plusieurs billets que je me dis "j'aimerais bien commenter" et que je n'y arrive pas.
Juste une ptitite chose : ton billet précédent sur le thème "je ne parlerai pas de ce dont tout le monde nous rebat les oreilles" m'a fait réfléchir. Et si j'ai parlé un peu, si j'ai étoffé mes arguments, je me retiens bien de le faire sur mon blog maintenant parce que je crois que tout à été dit. Reste à aller marcher, à mettre l'action - mesurée, et dans la charité - à la suite des mots.

Très bonne idée, ce point Godmin. Je vote pour.

17. Le vendredi 11 janvier 2013, 08:50 par mgrgiraud

"Qui est sage ? Celui qui apprend de tout homme."
(Celui qui trouve quelque chose à apprendre de chaque homme)
Ben Zoma, Pirké avot 4.1

Maguid Yehiel Mikhal de Zlotchov :
"Tu dois apprendre de quiconque. Chacun a quelque chose à t'enseigner. Souvent dans des domaines que tu ne soupçonnes même pas. Au lieu qu'une attitude qui cherche seulement à tirer parti de la sagesse des sages est à courte vue. Ce qui te manque le plus, c'est ce que tu as dédaigné jusqu'ici. Ce que tu n'as pas su apprécier. Dont tu ne sais pas à quel point c'est un trésor. Envers chacun, sache donner ce que tu as. Et aussi, recevoir ce qui est précieux, et que l'on peut t'offrir."

18. Le vendredi 11 janvier 2013, 15:03 par Charles-Marie

Tout à fait d'accord avec Henry le Barde!

En espérant le plus de sérénité possible pour les 2 jours à venir....

19. Le vendredi 11 janvier 2013, 22:15 par fanfan

Ouf !

L'impression (très triste) que douceur et fraternité s'étaient perdues ces derniers temps dans des homélies féroces invitant à rallier le plus de troupes possible pour défendre... quoi au juste ? "la civilisation, la société etc" (Dieu dans tout ça ?????) Ah l'air de réprobation consternée quand on dit que, non, on n'ira pas à Paris le 13, mais 15 jours après, invitée chez nos vieux amis gays, oui... encore un effort, et on serait excommuniée ?!

Maurice Bellet : "Rien n'effraie la divine douceur; ce qui commence en elle est hors du jugement, j'entends de la prétention extérieure à donner des bons et des mauvais points.
Que ce soit au nom de la morale ou de la psychologie, au nom du devoir et du bien ou au nom du désir libéré et de l'émancipation ! Que toujours la divine douceur précède !"
Merci encore !

20. Le dimanche 13 janvier 2013, 05:27 par Dgil

La position du pape retranscrite par le,journal le monde qui pour le moins n'est pas un journal très catho !
Benoit XVI, Homosexualité, Joseph Ratzinger, Catholiques Mariage Gay, Loi Mariage Pour Tous, Mariage Homosexuel, Mariage Pour Tous, Mariage gay, Pape, Pape Mariage Gay, Actualités
MARIAGE GAY - Benoît XVI s'est montré très combatif vendredi 21 décembre en appelant les catholiques à "lutter" contre le mariage gay, dans le contexte d'une mobilisation accrue de l'Eglise dans les grands débats de société.

Dans son discours annuel à la Curie, le théologien Joseph Ratzinger a appelé à "lutter" pour une famille formée d'un père, d'une mère et d'enfants, menacée selon lui par une transformation menaçant "l'homme lui-même".

S'il ne cite jamais le mot homosexuel et ne porte aucun jugement sur l'homosexualité, il vise clairement la légalisation du mariage gay -et surtout son volet adoption-, en France, aux États-Unis et dans d'autres pays.

La position du Vatican sur le mariage homosexuel est inchangée, mais le ton se fait plus dur.

Alors qu'elle billet cela vous inspire ?
Bonne journée

(Je me suis levé tôt car je pars manifester pour défendre des valeurs fondamentales d'une société basée sur la protection des plus,petits les enfants, les faibles et ce dans un profond respect des différences.)

21. Le dimanche 13 janvier 2013, 19:32 par armelle

merci pour ces paroles de bienveillance et de respect pour notre frère quelqu'il soit. Je suis d'un autre département bas-normand, pratiquante de ma paroisse malgré quelques fois des homélies qui blessent mon coeur et une liturgie romaine dans toute sa splendeur. Mais j'essaie de rester et de faire signe de plus de tolérance et de réflexion car la vie n'est pas aussi simple pour d'autres que celle de bons cathos, papa, maman et leurs 4 enfants servants d'autel. la semaine dernière, après l'eucharistie, encore dans l'église à la porte de laquelle le prêtre en habits liturgiques saluait encore ses paroissiens, une madame de..., prof dans le privé m'a reproché de ne pas être sur les listes des manifestants sur un ton plus qu'agressif et en a déduit que je n'aimait pas les enfants...
J'ai été pendant 14 ans animatrice, puis responsable de l'AEP de ma commune, et je le serai encore si notre curé n'avait pas préféré rejeter ce mouvement d'Eglise pour le remplacer par un accueil paroissial des jeunes avec ENSEIGNEMENT, prière et chant...l'écoute bienveillante ne doit plus être à la mode !
Alors merci à ce blog dont les articles et les photos font du bien!
Continue de l'animer David, ta paroisse est plus vaste que tu ne le penses.

22. Le mardi 15 janvier 2013, 11:05 par SoF

Ce billet m'apaise pas mal...!
Qu'est ce que j'etais mal en sortant d'une réunion mardi dernier dont le sujet n'etait pourtant pas la Manif mais qui bien sur a bifurqué dessus!

Ca, ça n'etait pas le problème, mais pas moyen d'en placer une parmi 5 ou 6 ADULTES tellement excité(e)s à l'idée d'aller manifester!!!! personne n'a été capable d'écouter personne!!!!!!!!! Des idées, non des PRINCIPES, bien tranchés bien appris mais pas toujours réfléchis.....! Il s'est avéré que ^pour la plupart des personnes présentes le plus difficile dans le truc c'etait de devoir aborder le (probleme) de l'Homosexualité avec leur pauvres enfants si parfaits!!! Ne risquait on pas de les influencer dans le choix de leur Sexualité??? Plus tard?? Comment faire pour etre SURE de ne pas avoir d'homo dans sa descendance??? hein, Père, COMMENT???

Franchement, je me suis tue.... et suis partie avant de péter un cable...! Mais je crois qu'aucun(e) ou presque n'a entendu mes silences... et j'aurais du partir avant! cela m'aurait evité d'etre si mal en rentrant chez moi... ecoeurée jusqu'à la nausée que j'étais de ces COMPORTEMENTS. Bah oui, je suis sans doute trop sensible!!! mais vraiment!!!! Difficile de trouver le sommeil et tout, pendant quelques jours, et difficile de ne pas en vouloir à certaines personnes présentes(certaines de nos idées pourtant convergeaient....)
Alors...........,
dimanche, journée internationale des migrants, je n'ai pas migré vers la capitale mais dans la Z.U.P d'Octevile et j'ai assisté à la Messe interpeuples dans une église que je ne connaissais pas et tout au long de laquelle le message était L'ACCUEIL DE L'AUTRE DANS SA DIFFERENCE Sociale, Culturelle, Physique, Intellectuelle.... Ca fait du BIEN!!!
La manif etait surement trèèèèèss Sympaaaa mais les manifestants, pas tous, toujours très sympa, ni très à l'écoute.....

Alors Merci pour ce billet David, il réconforte!

23. Le mardi 15 janvier 2013, 13:03 par David

du coup, tu comprends, SoF, pourquoi j'ai prêché ce week end sur "n'ayez pas peur"? ;)

24. Le mardi 15 janvier 2013, 13:58 par Simon

Noté dans l'homélie ce dimanche... "le cœur de l'homme ne trouve pas sa consolation dans l'ordre du monde"... et puis, relire St Paul sur l'organisation de la société...

25. Le mardi 15 janvier 2013, 20:54 par dgil

Bonsoir,

Je n'ai pas eu beaucoup de réponse à vous qui vous vous dites dans l'église catholique mais qui ne suivez pas les consignes du Pape (voir mon commentaire du 13/01) ni celle du primat des gaules et de monseigneur vingt-trois ?
Comment gérez vous cette contradiction, se revendiquer dans l'église tout en faisant sa religion dans son coin à sa sauce ?
bon nombre des commentaires laissent penser que les manifestants ne sont pas à l'écoute contrairement aux non manifestants...

C'est bien réducteur que de penser que plus d'un million de personnes sont autistes !

Mais aucun commentaire sur le nombre et le succès de la manifestation. cela dérange peut être ?

Et pourtant, la manifestation parisienne de ce week END n était pas monolithique, la diversité était importante, sidérante.
La foule immense était bien au delà de la communauté catholique.
Tout ceci doit nécessairement faire réfléchir.

Dans la hâte de vous lire ...

Page top