Aller à la recherche

le bruissement de la rosée

juste avant de passer une porte, une respiration
juste après "prions le seigneur", un souffle retenu
le soir, une fenêtre qui tressaille sous la tempête
dans la nuit, des coassements, sous le chuchotement du vent

vers minuit, une canalisation qui frémit, une poutre qui craque  
au milieu d'une conversation, un mot retenu, assourdi,
dans un "ça va?", un "oui" qui ment
dans le silence, un espace de sens...

Blogdavidlerouge-80

Entendez-vous dans le lointain
le chant secret de l'océan ?
Seigneur Jésus,
tu viens murmurer ton amour.

Entendez-vous dans votre hiver
craquer le gel, crier le vent ?
Seigneur Jésus,
tu viens triompher de nos peurs.

Entendez-vous dans le désert
l'appel inquiet du voyageur ?
Seigneur Jésus,
tu viens fortifier notre espoir.

Entendez-vous au bord du puits
se recueillir le cœur de l'eau ?
Seigneur Jésus,
tu viens rassembler notre vie.

Entendez-vous quand tout se tait
battre le sang du Bien-aimé ?
Seigneur Jésus,
tu viens nous brûler de ton Feu.

CFC (f. Jean-Yves) 1986

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top