Aller à la recherche

les doigts dans le nez

acheter un billet d’avion au pied du Merapi en 20 leçons

  1. laisser le portable et le téléphone charger toute la nuit puis de bon matin,
  2. allumer les deux, brancher la connexion sur la 2G indonésienne
  3. trouver le site de voyages low costs
  4. laisser l’ordinateur mouliner, la connexion est digne d’un fax
  5. trouver le vol, cliquer, attendre
  6. remplir les champs du formulaire, réaliser qu’il faut un numéro de téléphone local, courir fouiller dans son sac pour retrouver le numéro noté sur un bout de carton
  7. relancer le téléphone parce que la connexion s’est essoufflée
  8. sortir son portefeuille, inscrire le numéro de sa carte bancaire, valider, prier pour que ça ne plante pas
  9. ça plante, reprendre au 4. ça passe, réaliser que le secure code de ta banque va t’envoyer un sms avec un numéro à noter. Réaliser que depuis trois jours, ton téléphone français ne capte pas. Tout est à l’eau, éteindre l’ordi, choper le téléphone, descendre à la paroisse, 200 mètre plus bas, pour trouver une solution. En route, ton téléphone français se met à capter, alors pour lui forcer la main, appeler le fixe de la maison pour faire repérer le téléphone et retrouver le sms, qui arrive.
  10. Joyeux, demander à la paroisse de piquer leur connexion internet pour enfin réussir ton coup.
  11. Depuis trois jours, l’internet est planté. Demander l’autorisation de bosser avec les deux cartes SIM actives  depuis la paroisse
  12. tout reprendre depuis le bédut. Réaliser que la SIM française fait planter la 2G indonésienne de manière totalement aléatoire. Le processus 4 plante trois fois de suite, la connexion française disparait de loin en loin.
  13. Quitter la paroisse, et, en remontant, recevoir un sms de France en relançant son téléphone.
  14. demander s’il y a ici un café internet, on me répond “oui” et c’est une petite fille de trois ans et demi qui me guide à petits pas dans le village jusqu’au café en question, mais fermé.
  15. rentrer à la maison. Choisir le "sport"
  16. déconnecter la sim française, se connecter via la 2G, choper le site, tout remplir, valider, éteindre la 2G, rallumer la sim française courir dans le village, forcer le téléphone, recevoir le sms, courir vers le PC, éteindre la sim française, rallumer la 2G, reconnecter le PC, entrer le numéro, valider…
  17. la connexion plante.
  18. réessayer
  19. c’est passé.
  20. cool.

Commentaires

1. Le vendredi 1 mars 2013, 22:25 par Axolotl

Le Merapi...
... le volcan qui ne s'était pas laissé approché. Nous en avions gravi bien d'autres, dans ces paysages écrasés de soleil et de pluie. Marches dans la cendre, dans la nuit, dans la pluie aussi. Assis au bord d'un cratère, nous avions regardé se déchaîner les forces de la terre. Instant magique.
Mais le Merapi, trop menacant, ne s'était laissé regarder que de loin.
Déjà, la Garuda était la compagnie aérienne la moins réputée du monde. ;o) Soyez prudent...
Notre périple s'était achevé loin à l'Ouest, sur les rivages du Krakatau.

Vous lire ce soir, après un long temps loin des blogs, remue plein de souvenirs et d'envies (péché avoué ?).

Merci de créer un lien avec là-bas. Et dans "là-bas", je ne mets pas qu'une distance géographique...
Merci de remuer mes pensées et mes idées.

2. Le samedi 2 mars 2013, 13:59 par s.u.père François

Tu fais preuve de beaucoup de patience et de volonté David : je suis impressionné ! Et en même temps ce billet me fait réfléchir sur nos facilités (excessives) et nos dépendances à ces technologies.

3. Le samedi 2 mars 2013, 21:13 par Anne Sophie

L'aventure prend d'autres formes, d'autres inédits...
Bonne route (ou bon vol )

4. Le dimanche 3 mars 2013, 04:35 par doenerth

OUI, la technologie, c'est formidable quand tout fonctionne.Merci pour le cours ! Bon séjour...et bravo pour la ténacité !

5. Le dimanche 3 mars 2013, 18:57 par Claire

Vous allez l'encadrer j'espère ce billet !! C'est certain je n'y serais pas arrivée, mais bon en même temps je dois reconnaître que la probabilité que je commande un billet d’avion via le net au pied du Merapi est quasi nulle... mais bon cela peut me servir en Normandie.... ;-) Ok je sors....

6. Le dimanche 3 mars 2013, 21:22 par Isabelle

Cool...
;-)

7. Le dimanche 3 mars 2013, 23:29 par David

en fait, je n'avais pas vraiment le choix, il me fallait ce billet, et c'était quand même beaucoup plus simple que demander à qqn de m'emmener à la ville d'à côté, à plusieurs kilomètres de là. Bon, sinon, avec les zinternets, on peut faire quand même des trucs qu'on pouvait pas faire avant. Les journées ont été hyper chargées et un peu coupées du monde entre le théâtre, la vie des chrétiens en local, les passages à l'hôpital, et les nuits chargées. Changement de lieu à partir d'aujourd'hui. 

8. Le mardi 5 mars 2013, 19:13 par Nitt

Tu me rappelles quand j'ai voulu acheter un aller et un retour mais pas les mêmes depuis la Chine vers la Thaïlande depuis la Chine, avec mes sous français et que le paiement refusait de passer, sans aucune raison.
Mais c'était pas aussi pire que toi.
Oh là là.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top