Aller à la recherche

Nan mais tu rêves en couleur!

je vais vous confier une petite mission,
à vous, oui, vous qui aimez un chouilla la poésie
la lumière, la couleur, et les engrenages brouillés    
les lumières tamisées, les ombres et les lisières
à vous qui ne prenez pas trop de café
qui regardez les choses et les gens avec ce regard amoureux
qui ne les réduit pas à leur peau, mais vibre
au plus dedans, au plus étincelant...

IMG_9854

vous qui aimez l'hiver pour les écharpes qu'il permet
vous qui aimez la nuit pour détendre la réalité
vous qui aimez sourire à contre courant
et rêver, souvent, même les yeux ouverts
vous qui n'aimez pas tant la lumière
que quand elle jaillit, en étincelles, des yeux des heureux.

2012-02-19 mendoyo persiapan odalan

vous qui jouez parfois avec votre stylo,
qui souriez, amusé, à un jeu de mot idiot
qui suivez avec attention les jeux des enfants
qui accourez prestement quand ils tombent morts d'un "PAN"

vous aimerez sans doute, vous aimerez sûrement
cet album d'Iléana, Iléana Surducan.

Allez voir votre libraire, souriez lui gentiment
et demandez lui, sur un air bien poli, de vous commander
en prenant bien son temps, cet album bien fini, et surtout très joli

il s'appelle "le cirque, journal d'un dompteur de chaises"
les éditions makaka sont toutes petites, elles mettent un peu de temps
mais on s'en fiche, le livre viendra bien assez vite.

Quand le livre arrivera, qu'elle vous téléphone
et le temps de votre venue, qu'elle y jette un oeil
elle y laissera les deux, parce que c'est délicat
et qu'il s'y joue, comme à chaque fois, un truc vraiment beau.

couverture-1-fond-perdu-mic

C'est l'histoire d'un homme, petit, souriant, au regard clair, qui découvre dans la décharge aux lisières de la ville un grand fauteuil. Il s'y assoit et aussi sec, s'y voit, grand Seigneur, une coupe à la main dans les plus beaux salons. Il ramène en son chez lui ce fauteuil tout aussi merveilleux qu'il apparait miteux... Mais la ville n'en veut pas, il ne s'en préoccupe guère, il rejoindra les autres sièges bricbroqués qui habitent son petit chez lui douillet.

L'aventure ne s'arrête pas là, parce qu'un cirque, lieu de tous les rêves dans cette cité qui se veut des Lumières, cohérente, bien pensée, a élu domicile à deux pas de chez lui. IL EST INTERDIT FORMELLEMENT D'Y ALLER. Il s'en moque, car de sa vie, il possède un beau rêve, devenir, dans l'arène, un dompteur de chaises.

Ileana ressuscite la lumière, la couleur, la profondeur et le rêve dans les vies aseptisées et un peu mécaniques. C'est une très belle histoire, que vous aimerez donner, ou attendre s'il vous prend le désir délicat de vous la procurer. C'est une histoire d'enfance, d'essentiel et de rire, et de peurs et de choix, et de bien savoir grandir, se jouer des systèmes et surtout ne rien perdre de ce qui fait le suc, et l'essence des je t'aime.

Une super bédé. Sourire

et je demande pardon à Ileana, mais ça fait des années que son dessin m'enthousiasme, chez moi, ou chez trente jours de bédé.

Commentaires

1. Le mercredi 17 avril 2013, 15:37 par Vieil imbécile

Commande passée. 15j d'attente. Passer ainsi de vieil imbécile à buyeur docile... Ou plutôt cumuler les attributs.

2. Le vendredi 24 mai 2013, 22:09 par Vieil imbécile

Je l'avais oublié. Et pourtant il m'attendait, plus petit que je ne l'imaginais.
Le rêve face à la raison. Le sommeil source de rêve. Le rêve source de couleur, de relief et de sourire. Son absence nous transparise et nous chosifie. Et bizarrement le pouvoir et la raison nous poussent vers cette issue. "Ils ont l'air heureux" finit par croire notre dompteur.
Sauvés par la petite fille. Nous avons tous besoin d'une petite fille pour nous sauver de notre pseudo-raison.
Merci pour cette découverte !

3. Le samedi 25 mai 2013, 10:04 par David

@vieil imbécile: le pouvoir de l'imagination pour donner de l'épaisseur au réel, sans s'arrêter à une société qui marcherait au café pour éviter les ténèbres des nuits où on a peur... voilà ce qui m'en reste, des semaines après...

4. Le lundi 27 mai 2013, 16:45 par Vieil imbécile

:) bon résumé !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top