puisqu'on entend encore des outrés de la langue, des transis du tradi, des monoidiomiques appauvris qui trouvent que le latin, dans la liturgie, c'est pire que désuet, réacque, que ça chasse le péquin, le retrosatanasse, l'égarre (humanum est), le duralexsedlexe, surtout pendant le kyrie Clignement d'œil, alors qu'il y a tant de cholis chants créés par les troubadours du bon Dieu (de langue française, Dieu merci), puisqu'il y a encore des hauts cris qui entravent la recherche du beau de critères débilitants au lieu de puiser dans tous les registres de quoi servir la beauté, le frère, et Dieu avec tout ce qu'on est et ce qu'on a reçu, avec tout ce qu'on crée et tout ce qu'on donne, puisque ces combats semblent à certains si nécessaires, je propose d'expurger les rassemblements nationaux de l'Eglise de France des mots latins qui font choli pour des vrais mots français (môssieur) et qui ne seront pas sans poésie Ainsi, désormais, vous pourrez entendre parler de ....

begonia

pardon.

pardon notamment à cause de cette démarche initiée dans l'Eglise de France et qui a trouvé un écho tout particulier dans la prison de cherbourg, puisque le travail de relecture  des initiatives de charité et de fraternité a permis un échange et une profondeur dans cette petite assemblée dominicale... "oui, moi, je suis aidé" et Dieu sait que cette phrase a pu ouvrir bien des cœurs. Et comme disait un confrère à propos de la foi, mais ça vaut pour la fraternité en Christ: "la fraternité est un pari, et ce pari vaut bien une messe". voilà.

Commentaires

1. Le mercredi 17 avril 2013, 20:20 par Eliette

:)

2. Le mercredi 17 avril 2013, 20:28 par Antoine_Francois B

Je n'ai rien compris mais je suis entièrement d'accord !

3. Le mercredi 17 avril 2013, 20:31 par Antoine_François B

En fait je suis un peu fayot aussi

4. Le mercredi 17 avril 2013, 22:10 par David

@Eliette, je te promets que ça changera TOUTES les annonces des messes, dès que tu entendras le mot d'origine. Une vraie source permanente de sourires.

@Antoine François: faut dire qu'y a rien à comprendre, hein. Ce billet est un portnawak absolu visant à caser un calembour miteux et un prêchi prêcha gentillet. Bref, un truc de curé. ;) Mais sinon, n'hésitez pas à fayoter, ça me rend le poil luisant et bien peigné. Merci.

5. Le jeudi 18 avril 2013, 08:14 par Tigreek

Ca se confirme, tu es complètement fou ! Et ta dernière "citation"... n'en parlons même pas. ;)

6. Le jeudi 18 avril 2013, 12:18 par Laurent

Ma foi, c'est pas pire que de faire mourir des bloggeurs encore bien en vie :)
Ceci dit j'ai rien compris non plus, mais si tu dis que c'est normal...

7. Le jeudi 18 avril 2013, 12:52 par David

@Laurent, je les tue pas, je les panthéonise, je les malraute
pour le reste, n'étant ni catholique, ni en France, il y a peu de chances que la démarche "Bégonia" Diaconia de l'Eglise de France qui colonise nombre d'annonces de messe et parfois plus te touche particulièrement. C'est un truc de cathos français. Pas un truc con, mais un truc. Si ça peut t'aider à te sentir intégré, on peut te trouver une petite place parmi nous, hein :D (mais sens toi libre! :) )
PS, pour ce qui est du latin, c'était juste une accroche, qui vaut mieux pour moi qu'un VRAI râlage.

8. Le jeudi 18 avril 2013, 16:07 par Claire

Le bégonia en couronne ou en croix pour accompagner l'oraison funèbre ;-) ?

9. Le jeudi 18 avril 2013, 17:11 par Isabelle

Oh la la! Ça devient grave, docteur! Faut que j'arrête la verveine, là... J'avais même pas compris la dernière citation. Merci Tigreek, de m'avoir mis le nez dessus.
Ou que je change de lunettes...

PS: j'aime particulièrement cette question anti-spam, mes enfants étant à fond dans l'âge Star Wars...

10. Le jeudi 18 avril 2013, 17:18 par David

@Isabelle, comme je crains le feu, quand je fais une vanne un peu lourdingue, je l'enveloppe délicatement d'un texte abscons, pour perdre les coléreux. ça marche pas mais ça me rassure... Là, j'ai forcé le néologisme à tout va, j'ai délatinisé la langue. ça m'a fait marrer.

11. Le vendredi 19 avril 2013, 15:21 par Thib

Merci pour ce billet, certes loufoque, mais drôle. :)

12. Le lundi 22 avril 2013, 15:48 par L'Abbelge

Moi j'aime bien ! Et j'avais à peu près compris le truc. (Mais c'est peut être à cause d'une trop grande fréquentation de l'appareil ecclésial ...)
Et puis, David, lui, au mois, il continue à écrire des billets. C'est pas comme d'autre, qui le traite de crotale, mais qui n'écrive rien quand même ... :)

13. Le lundi 29 avril 2013, 22:29 par C.C.

mais, diaconia, c'est du grec!!!

14. Le lundi 29 avril 2013, 22:38 par C.C.

ah, oui, et Begonia, c'est du latin, au fait... (pas pensé à le préciser tout à l'heure, parce, que pour moi, ça va sans dire...) c'est du latin savant (mot latin formé à partir du nom d'un type lié à la découverte de ces fleurs, un certain Bégon... nan, rien à voir avec l'antimoustique!!!) en gros, il faudrait dire: la bégonia, ce qui peut se traduire : la (fleur) de Bégon. Voilà.
ça y est, j'ai foutu tout le billet par terre! non, mais, moi, faut pas me chercher sur le latin . à propos, qqn a des élèves à me proposer en latin? je suis en manque, là!

15. Le lundi 29 avril 2013, 23:11 par David

mépadutou, c'est du latin, comme les kyrie à la messe, d'abord.
pour avoir des élèves, faut organiser plein de goûters, il y a une prof à Coutances qui fait ça, avec des points, des miniconcours, des trucs pédagogiques que Zabou aimerait... et hop, ils sont nombreux.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.