Aller à la recherche

L'air libre

BlogDavidLerouge-158

Je passe beaucoup trop de temps au bord de l’eau, à l’orée de la mer,
au bout des digues qui ceignent la rade. 359° de marées autour de moi
assis à plus d’un kilomètre de la côte, le cul posé sur des blocs maçonnés.

Suivant les jours, le regard suit les bateaux au loin qui redessinent l’horizon,
ou accroche le ressac qui gagne peu à peu sur le tumulte des rochers en pagaille
des heures durant au pied de la digue, à marée montante.

J’y viens pour l’eau, pour le vent, pour les flots et la lumière
j’y viens pour rincer l’éponge à émotions, la nettoyer, l’essorer
aux éléments bruts, violents, présents en excès au large

peu à peu, les idées se mettent aux pulsations du flot qui gagne imperturbable
les vagues claquent sur le rebord, puis le recouvrent, le rythme se fait lent
et le flux des idées, éreinté, prend un tour imprévu, un mouvement.

BlogDavidLerouge-2 (3)

ce ne sont pas des vacances, c’est de la vacance, et ça fait du bien.

BlogDavidLerouge-154BlogDavidLerouge-157

Commentaires

1. Le mardi 28 mai 2013, 16:26 par Isabelle

Quelle bonne idée, et quel bon moyen pour rincer "l'éponge à émotions"! Je retiens et l'expression et la technique (mais ne suis pas sûre qu'en bord de Seine on trouve autant de "vents(...), flots (...)et lumière (...), d'éléments bruts, violents, présents en excès au large"...). J'en déduis donc qu'il faudra inventer autre chose pour la mienne, d'éponge.

Et qui a dit qu'il ne faisait pas beau à Cherbourg, d'abord?

Enfin, je jubile en remplissant la question anti-spam aujourd'hui...
;-)

2. Le mardi 28 mai 2013, 17:40 par David

le pire dans tout ça, c'est que je ne sais jamais quelle question vous est tombée sur le nez... ni la réponse plus ou moins sérieuse que vous avez tartinée.

sinon, ça fonctionne moyen, pour de vrai, le coup d'la digue. parfois, ça fait tourner les mêmes idées en tête; mais bon, une heure de vent, de soleil, et 1,2km à pied pour y aller, c'est pas mauvais non plus. 

3. Le mardi 28 mai 2013, 23:29 par Isabelle

Oh, maintenant je fais des réponses très très sages: sinon, on est collé dans les spams, non? Mais ça n'empêche pas un grand sourire en accompagnement.
Il fallait répondre Grominet. Depuis le jour où j'ai découvert cette question, je ne vois plus certains dessins animés comme avant...
Et là il est question d'Adam. Ah, les chiffres...

4. Le mercredi 29 mai 2013, 13:13 par Nitt

Moi aussi il faudra que j'essore l'éponge de temps en temps, et de préférence dans un endroit sauvage... À Bordeaux ça ne se trouve pas si facilement !
Profite bien de la mer ! Elle me manque !

5. Le mercredi 29 mai 2013, 17:52 par David

un endroit sauvage, genre là bas, où tout est neuf, comme un continent sans grillage? quelle idée.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top