Aller à la recherche

nombre d'or

BlogDavidLerouge-216Avant, en photo, je n’étais passionné que par les visages qui savent tous exprimer, en deçà du sourire choisi, quelque chose de la beauté intérieure qui les habite. Il suffit de patienter un peu, et déclencher quand on reconnaît dans l’économie des traits ce moment où la personne passe. C’est une affaire de patience, de confiance, et de regard amoureux sur cette intériorité qui affleure sans cesse dans l’éclat d’un regard, la paupière qui se plisse, la commissure des lèvres qui se tend ou qui tremble.

Depuis quelques temps, la beauté de la nature comme des constructions humaines se met à me toucher tout autant, mais je bute sur une vraie incapacité à rendre l’émotion, la finesse ou la vibration que l’œil perçoit tout naturellement… cet équilibre entre le détail dans le tout, l’éclat dans le terne, la proportion dans l’environnement… toutes ces données que le regard en mouvement permanent procure à notre admiration. Ma première tentation est d’utiliser l’outil qui décale, l’objectif fisheye qui rend, à 180° et dans des lignes toutes courbées, l’ensemble embrassé par le regard. Il magnifie les ciels, déploie les architectures, et surprend assez pour donner envie de mieux regarder.

Mais une autre tentation me taraude, non loin du touriste japanisant : celle d’inscrire dans le cliché le péquin, le quidam, le passant. A l’inverse du touriste qui veut asséner la présence amie dans le site renommé, c’est souvent la silhouette en contre jour ou traversant l’espace qui m’attire… Je ne veux pas pouvoir l’identifier, d’ailleurs souvent je ne sais pas qui je photographie, mais il vient poser l’homme dans le paysage, la proportion dans le cliché, la vibration dans le figé. Serait-ce le fameux nombre d’or des envergures humaines qui vient gratter l’immobilité ? ou un hommage délicieux à Sempé ? ou plus simplement le fait que le monde me touche parce qu’il est habité, regardé, lieu de prière ou de contemplation, la beauté se donne à écouter.

 BlogDavidLerouge-179
BlogDavidLerouge-223BlogDavidLerouge-176BlogDavidLerouge-219BlogDavidLerouge-222BlogDavidLerouge-213
BlogDavidLerouge-244
BlogDavidLerouge-246

et les photos des billets précédents…

Commentaires

1. Le mercredi 11 septembre 2013, 09:29 par PV

Ah le Mont! La salle des hôtes, la crypte des gros pilliers.
Merci pour ces photos, effectivement habitées, comme le monde.

2. Le mercredi 11 septembre 2013, 09:46 par Albatros

Magnifiques photos comme d'hab. Je crois que la présence humaine dans vos photos, même en silhouette en contre-jour, est là justement pour apporter un dimension humaine (pléonasme je sais...) à cet univers de pierres que sont ces églises ou cathédrales qui sinon ressembleraient plus à des choses figées voire mortes un peu comme les pierres de Stonehenge. L'inhumanité et la froideur de ces géants de pierre, de verre ou d'acier, c'est un peu comme si on prenait une photo de l'Esplanade de la Défense au fish-eye avec aucune personne dessus, ça fait un peu froid.
Je ne suis pas trop d'accord avec vous sur les "visages qui savent exprimer la beauté intérieure". Certains criminels nazis avaient de très beaux visage mais pour ce qui est de la beauté intérieure... hum.... C'est pour ça que j'ai toujours combattu la psychomorphologie que j'assimile au racisme.

J'ai pensé à vous, David, cet été en passant à La Rosière. Dommage que je n'ai pas pu me boire un café + génépi avec vous au café italien après le col du Petit St Bernard.

Bien cordialement

3. Le mercredi 11 septembre 2013, 10:18 par Dame goelette

encore un superbe billet avec des photos extraordinaires.
Cela m'ouvre les yeux sur la beauté des pierres et ce que l'homme a su en faire

4. Le mercredi 11 septembre 2013, 10:37 par marie coulon

Merci pour ces photos silencieuses mais pas muettes. Ce sont des photos attentives dans tous les sens du terme.
Merci pour ce goût des visages et celui du mystère que recèlent nos silhouettes.

5. Le mercredi 11 septembre 2013, 14:32 par Corine

"...simplement le fait que le monde me touche parce qu'il est habité, regardé..." Il donne du relief le quidam dans le clair-obscur. J'aime bien.

6. Le mercredi 11 septembre 2013, 16:21 par Koz

Hello,

Je suis spécialement touché par celle-ci : http://davidlerouge.fr/blog/public/...

Puisque tu es souvent direct dans tes commentaires, je m'en permets un : pour moi, la signature gâche l'image. La première chose vers laquelle mon oeil est attiré est ta signature. Peut-être pourrais-tu la mettre davantage en transparence, ou en plus petit.

7. Le mercredi 11 septembre 2013, 18:09 par David

@l'ami Koz: ça va mieux, comme ça, Maître ? 

BlogDavidLerouge-248.jpg

@Corine: on se met à aimer les touristes dans leurs poses hasardeuses... on est foutus

@marie coulon: écouter avec les yeux, en quelque sorte :) (il y a une parole de je ne sais plus quel psaume qui parle de ça)

@dame goélette: tout est dans l'appareil, vous savez :)

@Albatros: c'est intéressant ce lien que vous faites entre esthétique et éthique. Je crois que je serais capable de trouver beau quelqu'un d'odieux, et pas que pour des raisons esthétiques. Ne serait-ce que parce ce qu'il est créé. Savoir discerner le caché, même chez le pire des cons, c'est un vrai travail, dont le monde a besoin. C'est ce que Dieu essaie de faire avec moi et ça lui file un boulot de malade. Sérieusement, votre truc me donne à penser, mais je ne suis pas certain de vouloir me ranger à vos côtés. (LISEZ ETTY HILLESUM, VITE)

@PV: oui, il a du bon, ce mont, même s'il est un poil plus inaccessible qu'avant. (12€ de $£*!§@# de parking, moustiques et ambiance waltdisney fournie)

8. Le mercredi 11 septembre 2013, 18:13 par Koz

Ah bah oui, là, c'est bien mieux. Une fois vue, on la voit (si, si). Mais on peut en faire abstraction.

Quasi un tableau, ta photo. J'aime ces photos pleines de sérénité.

9. Le mercredi 11 septembre 2013, 18:18 par David

tu es quand même responsable de ma tiédeur et de mon passage à gauche, note-le! (et le truc est enregistré, j'avoue que je ne me posais même pas la question)

10. Le mercredi 11 septembre 2013, 18:27 par PV

Bien vu la revue de la signature. Je dois avouer avoir eu la même réaction que Koz.

11. Le mercredi 11 septembre 2013, 18:28 par Dame goelette

signature reste importante pour marquer son oeuvre pas mal pour la discrétion j'ai dû chercher ^^. Stop le vous père i'm not so old

12. Le mercredi 11 septembre 2013, 20:42 par Elessar

Alors là pour le coup, ça manque de visibilité, cette signature revue. À mon avis, même taille qu'habituellement, 50% de transparence. Visible sans hésitation, contrastée mais pas trop, sans cacher intégralement ce qu'il y a derrière.

Mais après ça dépend des photos, sur certaines ça attire l'œil en effet, sur d'autres moins. Ç doit dépendre de la nature de ce qu'il y a derrière, au-dessus de grandes zones d'ombres par exemple ça apporterait plutôt un contraste élégant.

13. Le mercredi 11 septembre 2013, 21:17 par Zabou

Merci de nous aider à contempler ! :-)

14. Le jeudi 12 septembre 2013, 10:48 par annecé

La signature, c'est surtout pour que personne ne puisse utiliser ces clichés à d'autres fins que celles choisies par l'auteur. Et pas juste un peu d'égo en caractères anglais, isn't it?
Beaux clichés, en tous cas.

15. Le jeudi 12 septembre 2013, 14:53 par David

en l'occasion de se fabriquer un "chiffre" ce qui est trop la classe, J'avais songé un truc sur "Père David" en initiales entremêlées, qui iraient à merveille avec prêtre diocésain, et puis nan. Il y a un peu d'égo dans le fait de considérer comme "siennes" les photos qu'on a prises, il y a surtout un vrai sans gêne dans le rapport aux jpg sur internet. alors je tague (mais moins gros désormais.

@zabou_tt : OUAIS. Mais tu fais pareil, d'abord!

16. Le jeudi 12 septembre 2013, 20:12 par David

bon, même s'il reste des désaccords entre des sacristains (si, si, ils ne sont pas morts, ils balaient nous dit on) sur la place de ladite signature. Gauche et droite s'affrontent. Les plus à droite ne sont pas ceux que l'on croirait. Bref, côté signature, ça pourrait donner ça: 

BlogDavidLerouge-250.jpg

17. Le lundi 16 septembre 2013, 12:26 par PV

Peu importe l'emplacement, qui a d'ailleurs de bonnes raisons de varier en fonction de la photo. Cette dernière version est très réussie.

18. Le jeudi 26 septembre 2013, 14:33 par Fred

T'en as pas marre de l'oeil de poisson ?

19. Le jeudi 26 septembre 2013, 19:34 par David

non.

20. Le vendredi 27 septembre 2013, 10:50 par Fred

dommage, c'est sans doute mieux sans.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top