Si Dieu avait une boîte aux lettres comme le pape François
on pourrait Lui envoyer nos demandes et intentions,
en glissant notre numéro, au cas où il voudrait nous appeler direct,
ce serait drôlement pratique.

Il pourrait aussi avoir une boîte mail, un truc tout simple
où on éviterait les u.d.p. et les cordialement,
mais on pourrait prendre le temps de détailler les mercis et les pardons
les “j’aimerais bien, mais j’peux point” et les “alleeeez steup’lééé!”

Le seul souci, c’est qu’il faudrait qu’on ouvre nous aussi une telle boîte
qu’on aille la consulter régulièrement, qu’on envisage le tchat quand les deux sont là
et qu’on consente que, parfois, il ne nous dise pas ce que l’on veut
sans le kicker dans ses unfollows du jour.

Parce que la foi, sans son application au quotidien
sans le réseau de points qui nous relient à l’Essentiel
sans les connexions ecclésiales qui vont bien
ça tourne vite à …

error copy

Commentaires

1. Le jeudi 26 septembre 2013, 10:35 par Corine

"Si Dieu avait une boîte aux lettres"... Comment ça... Il n'en a pas ? J'ai bien cru Oscar pourtant ;-)

2. Le samedi 19 octobre 2013, 15:29 par Véronique Belen

Un bien joli billet ! Merci. :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.