Aller à la recherche

contri(bula)tion

une semaine de confessions d’enfants… compil’ d’une semaine de lectures approximatives de l’acte de contrition.

“Mon Dieu, j’ai le regret de t’avoir enfoncé
car tu est infiniment bon et que le péché te déplait,
je prends la ferme révolution, avec le secours de ta sainte grâce
de ne plus t’enfoncer et de te faire pénitence Amen”

la prière est belle, mais sa forme, peu ou prou désuette, a décontenancé plus d’un lecteur débutant. #truefacts

Commentaires

1. Le samedi 29 mars 2014, 14:11 par Firenze

Y a pas longtemps, j'ai vu la tête du prêtre se relever au début dudit acte de contrition.
Il était hilare: je venais de dire: "Mon Dieu, j'ai un très grand péché"
Pas si faux...mais on a fini cette confession très joyeux tous les deux.

2. Le jeudi 3 avril 2014, 22:10 par E.P.

I was here. True story.
Et fais gaffe que je ne te pique pas ce genre de choses... Un jour.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top