Aller à la recherche

le Poverello de Robin

IMG_5321

il faut que je vous avoue,
Loupio m'a toujours saoulé avant même d'avoir l'envie de le lire
Le “très-bas” de Bobin m'avait charmé, mais la “sagesse d'un pauvre” l'a définitivement rendu trop léger
La “louve d'Assise” m'a pas mal enquiquiné et je crois que je n'ai pas ouvert le François d'assise de Toni Matas

La BD religieuse m'ennuie, ou plus souvent me désole, voire m’insupporte
à force de candeur, d’hagiographie, ou de premier degré,
sauf forcément Thérèse d'Avila de Bretecher, les aventures du chat du Rabbin de Sfar,
Habibi de Thompson, le premier tome du voyage des pères, pour le scénar plus que pour le dessin ou quelques moments de BD...

eh bien, j'ai avalé d'une traite poverello, de Robin,
une nouvelle édition, chez Bayard jeunesse, du petit pauvre d’Assise, 
un récit bien mené, un scénario crédible, d’une redoutable actualité. 
Robin raconte le tournage d’un film sur François, et alterne les reconstitutions filmées
et la vie du tournage, autour, dans une alternance bleue et ocrée
j'ai aimé le dialogue entre les deux histoires,
cette manière qu'elles ont de vibrer l'une avec l'autre,
j'ai aimé le dessin, comme j'aime Davodeau, comme j'aime Rabaté, ou Delisle
j'ai aimé la distance que permettent le registre léger, la mise en abyme du cinéma,
et surtout que l'histoire ne se réponde pas exactement... une distance, un délai, un ajustement, parce que personne ne vit comme François, mais là n’a jamais été le but de la sainteté, .
j'ai aimé que Robin ne surestime pas ma capacité de lecteur, planquant des milliards de détails, parce que l'histoire et sa simplicité se suffisaient.

rien à faire dans BD jeunesse,
l’humanité y est un peu trop à nu,
le vocabulaire fleuri et les enjeux incarnés
les aplats de couleur agacent parfois dans leur à peu près
certains moments sentent un peu leur ficelle,
et l'histoire reste finalement un récit linéaire sans surprise,
mais c’est un bon récit, simple, réussi d’une vie de Saint François
et surtout une bien bonne BD…

IMG_5322IMG_5324

Commentaires

1. Le vendredi 24 octobre 2014, 18:18 par David

J'oubliais les essentiels,
Robin, Poverello, Bayard BD, 1,380kg, 22,90€ :)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top