pardonnez-moi de disparaître un peu, je dilapide quelques calories afin d'élargir quelque peu l'espace intérieur à la lumière et la beauté. 

​On a besoin d'infini de temps à autres. 

IMG_6274.JPGIMG_6267.JPGIMG_6268.JPGP1000576.JPGP1000582.JPGIMG_6297.JPG

Commentaires

1. Le mardi 30 décembre 2014, 19:09 par Laurence

Merci pour ce bout d'infini...

2. Le mardi 30 décembre 2014, 23:16 par Albatros

Magnifiques photos !
David, si vos skis (ou votre snowboard) vous mènent au petit resto italien après la frontière du Petit St Bernard, buvez un café ristretto et un génépi à la santé du libre penseur que je suis ;-)

Bonnes vacances David, et bonnes fêtes de fin d'années.
Albatros.

3. Le mercredi 31 décembre 2014, 09:52 par Vieil Imbécile

J'avais jamais fait le lien entre dilapidation de calories et dilatation d'espace intérieur... Dilapidez, et dilatez donc, mon ami !
En lumière et en beauté, bien sûr.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.