Aller à la recherche

impressions

Il doit y avoir manière et manière d'être là...

au premier rang, plongé dans le mystère, les yeux au bord de l'âme
un peu derrière, place habituelle, ressac de prière
assoiffé, sur le côté, l'oreille en attente,
au fond, de passage, l'appareil photo déçu 
devant, missionné pour le chant, la quête, la présidence, 
ou encore: 

hier soir, confirmation, avec l'évêque, 
à la sortie, un gars m'accroche, un papier à la main, 
"tenez, j'ai fait ça tout à l'heure, je voulais vous le donner". 

être là, être attentif, 
et laisser l'espace pour être touché. 

 

CCI21062015_00001.png

Aubin, donc, vient de remiser aux oubliettes la photo-documentation de célébration
à l'aquarelle. 

On devrait toujours se méfier de celui qui griffonne :)

Commentaires

1. Le dimanche 21 juin 2015, 16:03 par David

à noter que quelques uns semblaient un peu malades, tout de même. 

2. Le dimanche 21 juin 2015, 23:37 par Firenze

Ça me rappelle ma fille. Emplir son carnet de piliers, visages, voutes et autres esquisses. Certains petits viennent avec leurs doudous, d'autres beaucoup plus grands avec leurs crayons.
Et surtout si la messe est longue puisqu'elle ne vient qu'aux messes festives.

3. Le lundi 22 juin 2015, 18:15 par Isabelle

Je me demande où était la réserve d'eau. Il en faut bien, pour de l'aquarelle, non?
De quelle couleur était l'eau du bénitier à la fin de la messe?
;-s
Jdçjdr...
;-)

4. Le vendredi 26 juin 2015, 20:29 par Séraphine

+1 pour une foi colorée et inavouée. #DédicacePourToiAubin

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet

Page top