Votre fille a vingt ans, que le temps passe vite, et ses premiers tourments sont vos premières rides… et ses premiers pas dans la vie sont aussi les moments des premiers choix. Pour autant, vous ne pouvez plus tant lui susurrer à l’oreille les bonnes décisions à prendre, les bonnes paroles à dire, les bonnes rencontres à faire fructifier. Chacun, dans son autonomie, se saisit de son éducation, de sa maturation, de son intelligence formée et accompagnée, mais aussi de son épaisseur pour avancer dans la vie. D’une certaine manière vous l’inspirez, mais sans lui dicter.

L’Esprit Saint a travaillé notre histoire de la même manière, par la prière, l’écoute de la Parole de Dieu, la charité engagée, il a inscrit en nous les traces de son passage et de son Conseil, il a formé notre intelligence à la lecture des signes de Dieu, il a formé notre volonté à la discrétion de Dieu, il a formé notre cœur à la volonté de Dieu, et bien souvent il nous parle avant tout au travers de notre histoire (plus que comme un petit ange perché sur notre épaule). Dieu nous parle au travers des lignes courbes de sa présence tout au long de notre vie. L’écouter, c’est discerner! Et quand notre cœur se ferme, il vient le toucher.  

Commentaires

1. Le dimanche 15 mai 2016, 17:51 par David

resucée paroissiale en peu de signes de propos déjà tenus ici...

2. Le dimanche 15 mai 2016, 18:21 par Eliette

*gros mot* que c'est bon ! thks

3. Le lundi 16 mai 2016, 12:28 par Claire

Ben dites donc, comment vous avez deviné son âge ? ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.